Les gisements de gaz sont en train de modifier l’équation géopolitique du bassin du Levant et l’ Europe…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Organisations, Santé et bien-être, Voyages on 23 juillet 2014 by Léon Roumagnac

GasDepositDiagram2-fr

"…les combats qui font actuellement rage en Palestine, en Syrie et en Irak ont en commun d’être menés par un bloc formé par les États-Unis contre des peuples qui leur résistent, de poursuivre le plan de remodelage du « Proche-Orient…" pour lire la suite de l’article ici :http://www.voltairenet.org/article184791.html

et pour faire cela : " Les chars israéliens tuent en bombardant les hôpitaux palestiniens…" pour lire l’article ici : http://www.info-palestine.eu/spip.php?article14746

http://www.ism-france.org/temoignages/Video-un-sniper-israelien-acheve-un-civil-blesse–article-19052

"… La découverte récente d’importants gisements de gaz et de pétrole en Méditerranée orientale modifie radicalement l’équation géopolitique dans la région et même bien au-delà. En effet, c’est l’occasion pour Israël de passer de la dépendance à la souveraineté énergétique, alors que le Liban revendique avec le soutien de Washington une partie de ce gaz qui se trouve dans ses eaux territoriales. William Engdahl explore les implications de cette évolution clé, qui est un des motifs principaux de la déstabilisation de la Syrie par le Qatar et les Occidentaux…." pour lire la suite de l’article ici : http://www.voltairenet.org/article174058.html

et ainsi plus de gaz russe car il faut acheter ailleurs, c’est écrit : "Le producteur français d’électricité EDF va importer du gaz de schiste américain, devenant ainsi le dernier groupe européen en date à accéder au gaz naturel liquéfié (GNL) américain…." pour lire la suite de l’article ici : http://www.challenges.fr/entreprise/20140718.CHA6249/edf-signe-un-accord-pour-importer-du-gaz-de-schiste-americain.html

"Ces travaux n’ont retenu l’attention ni des médias ni des milieux politiques, submergés par la rhétorique publicitaire des lobbyistes de l’énergie. C’est regrettable, car leur conclusion se comprend facilement : loin de restaurer une quelconque prospérité, les gaz de schiste gonflent une bulle artificielle qui camoufle temporairement une profonde instabilité structurelle. Lorsqu’elle éclatera, elle occasionnera une crise de l’approvisionnement et une envolée des prix qui risquent d’affecter douloureusement l’économie mondiale…." lire la suite de l’article ici : http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/AHMED/48823

"La nouvelle semble saugrenue, elle est pourtant très sérieuse et souligne la montée des tensions à l’est : l’Allemagne vient de livrer 120 de ses meilleurs chars d’assaut à son allié polonais, pour contrer l’adversaire russe déclaré, dans un contexte de crise ukrainienne….." lire la suite de l’article ici : http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-l-allemagne-livre-120-panzer-leopard-2-a-la-pologne-pour-renforcer-le-front-est-europeen-de-l-otan-f-124007258.html

Petite démonstration qui est à méditer… : http://youtu.be/HbsDtMp2FrE

"…si ; qu’à un moment donné, les gens prennent conscience de la réalité et la regardent en face, et c’est cela que Poutine attend. Que va-t-il se passer en Allemagne et en France ? Les Allemands et les Français vont-ils comprendre, vont-ils se dire « mais les Américains nous mènent tout droit au chaos ! Qu’avons-nous donc à gagner de leur hégémonie mondiale ? Qu’avons-nous à gagner d’un conflit avec la Russie ou avec la Chine ? Arrêtons tout ! Faisons marche arrière »…." pour lire la suite de l’article ici : http://www.les-crises.fr/la-guerre-americaine-contre-la-russie-est-deja-en-cours-pcr/

"…Le coup d’État a réussi, le Président Ianoukovytch (dont la vie est menacée) fuit alors le pays le 22 février. Il est destitué de façon inconstitutionnelle par l’Assemblée (pas d’enquête par la Cour constitutionnelle, pas de débats contradictoires, majorité de 75 % des députés non atteinte…) qui nomme le 27 février un nouveau Président par intérim et un nouveau gouvernement, dirigé par Arseni Yatseniouk…." lire la suite de l’article ici : http://www.les-crises.fr/le-gouvernement-fasciste-de-kiev-que-nous-soutenons/

"….Dans les années 70, j’ai rencontré Leni Riefenstahl et je lui ai posé des questions sur ses films qui glorifiaient les Nazis. À l’aide de caméras révolutionnaires et de techniques d’éclairages, elle a produit une sorte de documentaire qui hypnotisa les allemands ; son film « le triomphe de la volonté » est réputé avoir scellé le destin d’Hitler. Je lui ai posé des questions sur la propagande des sociétés qui s’estimaient supérieures. Elle répliqua que « les messages » dans ses films ne dépendaient pas « d’ordres venant d’en haut » mais d’un « vide de soumission » au sein de la population germanique. « Cela inclut-il la bourgeoisie libérale et éduquée ? » ai-je demandé, « tout le monde » m’a-t-elle répondu, « et bien sur l’intelligentsia »….lire la suite de l’article ici : http://www.mondialisation.ca/le-retour-de-la-guerre-de-george-orwell-et-big-brother-en-palestine-lukraine-et-la-verite/5392073

« Au lieu de ceux qui marchent au pas, on substitue l’apparemment inoffensive militarisation de la culture. Et au lieu du leader grandiloquent, nous avons le réformateur manqué, qui travaille allègrement, planifie et exécute des assassinats, tout en souriant ».Norman Pollack.

http://www.les-crises.fr/synthese-de-la-crise-en-ukraine/

La situation en Ukraine-Est : http://colonelcassad.livejournal.com/

Pèire Godolin " Que de mila plasers nos corona la vida. – Que mille plaisirs couronnent notre vie…."

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags on 22 juillet 2014 by Léon Roumagnac

Godolin2

la Segonda Floreta.

Bèlas de qui le Cèl manlèva le visage – Belles dont le ciel emprunte le visage
Quand vòl brodar de lums son grand abilhament, – Quand il veut broder de lumière son grand habit,
E dont la galhardiá fòrça tan doçament – Et dont la galanterie force si doucement
Que tot còr va bocar jos l’arquet d’un mainatge ; – Que de tout coeur se soumet sous l’archet d’un enfant ;

Guinholet e Lirís, perleta del vilatge – Guinholet et Liris, petite perle du village
Vos desiran far part de lor contentament, – Veulent vous faire part de leur contentement,
Quand pifres e clarins, d’ungai resonament, – Quand fifres et hautbois résonnent ensemble,
Cercan de gratilhons les pès e le coratge ; – Ils cherchent à chatouiller les pieds et le courage ;

Sense nos mespresar per n’èstre que Pastors – Sans nous mépriser de n’être que des bergers
Venètz tastar le gaug de vòstres servitors, – Venez goûter le bonheur de vos serviteurs,
E guimbar bravament sur l’erbeta florida. – Et sauter allègrement sur l’herbe fleurie.

Un Decembre d’afars non nos tòrra jamai, – Un décembre d’affaires ne nous gèle jamais,
A l’An de nòstra umor non se tròba que Mai – A l’An de notre humeur il n’y a pas que Mai
Que de mila plasers nos corona la vida. – Que mille plaisirs couronnent notre vie.

Pèire Godolin, poète occitan.

Fils d’un barbier, Pèire Godolin est devenu avocat après avoir étudié chez les jésuites. Mais il s’intéresse également à la poésie et s’affirme au début du XVII° siècle comme un poète inventif, utilisant différents registres de la langue. Il participe plusieurs fois aux jeux floraux et abandonne rapidement le français au profit de l’occitan…

" Pèire Godolin, dont le nom est le plus souvent francisé en Pierre Goudouli, ou encore Pierre Goudelin, né en 1580 à Toulouse où il est mort le 10 septembre 1649, est un poète occitan. Il écrivait en occitan toulousain.
Il commence sa carrière dans une société toulousaine marquée par la violence des guerres de religion. Vers 1600, la ville ligueuse et son parlement local sont repris en main par Henri IV. Les élites culturelles y sont donc surveillées jusqu’en 1610. À cette époque, Peyre Godolin s’affirme dans le milieu des poètes locaux, (dont son ami poète gascon Bertrand Larade ou plus tard Guilhem Ader et Jean-Géraud d’Astros) comme le plus inventif, utilisant l’ensemble des registres de langues. Mais, sans doute en raison de cette indépendance d’esprit, il ne parvient pas à recevoir de récompense aux jeux floraux, en dehors d’une, mineure, pour un poème au roi Henri IV, en français. Repéré par le gouverneur de la ville Adrien de Montluc-Montesquiou, il devient le concepteur de spectacles poétiques et populaires au moment des carnavals de Toulouse (il joue de la musique et danse). À partir de 1617, il publie, sous la protection des Grands locaux (Monluc puis Henri II de Montmorency) diverses pièces d’un éclectisme baroque, souvent truffées de doubles sens et pleines d’inventivité. La ville est alors marquée par les désordres de la régence de Marie de Medicis qui entre 1610 et 1617, permettent une grande liberté de ton. La progressive remise au pas du royaume par Louis XIII à partir de 1617, se marque à Toulouse par l’exécution de Giulio Cesare Vanini (1619) et par celle, en 1632, de Montmorency, révolté contre Louis XIII. Désormais sans protecteur, dans une ville marquée par des années noires (peste, guerres…) Godolin est victime d’une nouvelle édition de ses œuvres qui paraît en 1637, contre son gré. Il la fait remplacer par une nouvelle parution dès 1638, dans laquelle il remet en ordre les textes et corrige un passage où on lui faisait célébrer la victoire du roi contre la rébellion, là où Goudouli choisit de ne célébrer que le printemps de la paix retrouvée. Une pension de 300 livres lui est votée par les capitouls à la fin de sa vie, qu’il passe au carmel. La publication définitive de son Ramelet Moundi est faite en 1648…." lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8ire_Godolin

Folklore d’Occitanie : " Lo Reviscol " danse occitane…..

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 21 juillet 2014 by Léon Roumagnac

Rappel : ce sabir de poubelles où des loques de " franglais " s’accrochent à des débris de parler…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être, Voyages with tags on 21 juillet 2014 by Léon Roumagnac

"…En 1784, l’académie de Berlin mit au concours le sujet suivant : " Qu’est-ce qui a rendu la langue française universelle ? Pourquoi mérite-t-elle cette prérogative ? Est-il à présumer qu’elle la conserve ? " Le prix fut partagé entre le mémoire français de Rivarol et un mémoire allemand d’un professeur de philosophie à l’académie Caroline de Stuttgart, Jean-Christophe Schwab. Selon Rivarol, voici la cause majeure de l’universalité de notre langue : "…Le Français nomme d’abord le sujet du discours, ensuite le verbe qui est l’action, et enfin l’objet de cette action : voilà ce qui constitue le sens commun. Or cet ordre si favorable, si nécessaire au raisonnement, est presque toujours contraire aux sensations, qui nomment le premier l’objet qui frappe le premier… L’inversion a prévalu sur la terre, parce que l’homme est plus impérieusement gouverné par les passions que par la raison. Le Français, par un privilège unique, est seul resté fidèle à l’ordre direct, comme s’il était tout raison… C’est de là que résulte cette admirable clarté, base éternelle de notre langue. CE QUI N’EST PAS CLAIR N’EST PAS FRANCAIS." Cinq ans après, ce peuple " tout raison " se ruait dans les folies de la Révolution. Ce parangon de clarté se vautrait dans le sang. Deux siècles plus tard, imagine-t-on l’académie de Berlin-Ouest ouvrant un concours sur " l’universalité de la langue française" ? Il en proposerait un plutôt sur l’universalité de la langue anglaise. En se ravalant au rang d’ "hexagonal", notre langue de princes est devenue un idiome de clochards : un sabir de poubelles où des loques de " franglais " s’accrochent à des débris de parler journalistico- radiophonico-télévisuels. Ce jargon recule partout devant l’anglo-saxon, langue des échanges. A Paris, en 1979, un dentiste français envoie sa note à un client en anglais. Au cours de congrès scientifiques, des jeunes savants français rédigent leur communication en anglais. " En les présentant en français, nous les condamnerions au silence. " Peut-être pourraient-ils faire l’effort de les rédiger dans les deux langues. Dans le Figaro ( 11 avril 1980 ), le très savant Aristide, un des plus purs défenseurs de notre langue, cite un rapport écrasant de M. Victor Sautet, à l’intention du Conseil international de la langue française : " C’est le Français qu’on assassine et l’Europe qu’on américanise." " Réflexion d’un homme d’affaires américain au terme de sa tournée en Europe : " Je n’admets pas que mes clients m’y parlent autrement qu’en anglais… En Belgique et en France, quelle insolence de s’adresser à moi en français ! " " Une société américaine, en région parisienne, exige de ses cadres français qu’ils ne communiquent qu’en anglais dans les bureaux." " En RFA, le français est omis sur l’affiche allemande consacrée à la fusée Ariane, dont le maître d’oeuvre est le CNRS, organisme français, qui, lui, rédige son affiche en anglais." " Aux États-Unis, les Alliances françaises, hauts lieux de diffusion de notre culture, tiennent leurs assemblées générales en anglais…" Paul Guth, Lettre ouverte aux futurs illettrés, Extrait.

"…Pour ceux qui douteraient des raisons de ma colère, voici quelques mots recueillis dans les journaux français récemment. Parcourez les grands quotidiens et vous serez, tout comme moi, profondément déçus : les journaux prétendus de gauche ou de droite agissent de la même façon. Beaucoup de leurs écrits révèlent une volonté d’être colonisés.
Voici quelques exemples.
Goal, play list, My FNAC, low cost, remake, class action (recours collectif, vous ne connaissez pas ?) flash, fans, zoom, newsletters, shopping, match, seventies, crash, blog high teck, penalty score, starting-blocks, rush, spot, top, on live, on air, et, pour terminer en beauté, l’horrible standing ovation !…." lire la suite de l’article ici : http://www.mondialisation.ca/lettre-aux-fran-ais-colonis-s/11163

Un pays délimité seulement par des frontières administratives avec un peuple tout nu sans culture devient tout simplement une zone de grande servitude ou les puissants de ce monde viendront s’abreuver sans retenue de dividendes jusqu’à l’épuisement des ressources humaines, financières, etc… Regardez déjà autour de vous, françoys !….ou mettez des lunettes à verres grossissants s’il n’est pas trop tard, le fameux corporate : http://www.madmoizelle.com/parler-corporate-105823 …Pourquoi tous ces Fonds américains de pensions sont placés en France et ces Fonds toxiques dont on ne parle plus !…Ou lire dans la presse "Découvrez le teaser du film …"c’est la novlangue de ces "fameux gens de bien "… Qui nous achète les plus beaux joyaux français du CAC40 !…Vive l’Empire, nous sommes donc un peuple soumis !…Dansez et continuez à tortillez vos fesses sur un air de country !… Un air traditionnel françoys joué avec le "tire poumon à bretelles " est considéré en terre françoyse de subversif, vieux jeu, et à la limite d’anti-françoys et certains ne s’en privent pas dans les journaux de la Propagandastaffel !…La normalisation est presque terminée, encore un petit effort, voir le lien : http://reseauinternational.net/coup-detat-lieu-pacte-transatlantique-deja-adopte/
Ajoutons donc pour notre plaisir deux célèbres mots, l’un de Voltaire en 1751 : » – La langue française est, de toute les langues, celle qui exprime avec le plus de facilité, de netteté et en délicatesse, tous les objets de la conversation des honnêtes gens ; et, par là, elle contribue, dans toute l’Europe, à l’un des plus grands agréments de la vie. »
Et celui du piémontais Caraccioli en 1776 : » – Si la langue française est maintenant triomphante, c’est que, naturelle et concise dans ses expressions, elle est la langue de la société. Il faut revenir à la langue française quand on veut converser ; moins diffuse que toute autre, moins difficile à prononcer, elle n’exige ni une abondance de mots ni des efforts de gosier pour donner du corps aux pensées. »
C’est pourquoi le Françoys est aujourd’hui la langue de la Résistance…

" Il y a à peu près autant d’imbéciles en Angleterre qu’en France. Mais un imbécile anglais est un imbécile tout court, tandis qu’un imbécile français est un imbécile qui raisonne ". Georges Meredith.
" Paris est une grosse tête par rapport à la France. La France devient hydrocéphale, et ce n’est pas dans les grosses têtes qu’il y a les gros cerveaux." Julien GREEN.

http://www.monde-diplomatique.fr/2010/12/PELLET/19950

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-langue-francaise-est-elle-en-132291

http://www.lexpress.fr/education/cours-en-anglais-a-l-universite-un-sabordage-de-la-langue-francaise_1250526.html

http://mirabel81.wordpress.com/2012/09/28/humour-avant-que-le-francoys-soit-une-langue-morte/

http://www.legrandsoir.info/projet-de-loi-fioraso-un-projet-ultra-liberal-un-projet-de-precarisation-un-projet-de-destruction-de-la-langue-francaise.html

" L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés plein de doute ." Bernard RUSSEL.

- L’article de Michel SERRES, philosophe et académicien, publié dans "Sud Ouest" du 9 mai 2011.
« Amoureux des langues, il en apprécie les musiques subtiles, s’enthousiasme devant le point de vue irremplaçable que chacun porte sur les choses du monde. Ne le soupçonnez pas d’enfermement ni de nationalisme. Pourtant, au retour de dix voyages, voici ce qu’il voit : plus de mots anglais sur les murs de nos villes ou à la une de nos journaux que de mots allemands pendant l’occupation. Si vous voyagez en train, la SNCF vous fourre dans la poche une carte S’miles, dont la plaisanterie ne fait rire aucun anglo saxophone et par laquelle la compagnie, dite française, torpille le système métrique, adopté dans les sciences, universellement, au Point que la Nasa, récemment, faillit perdre un satellite pour s’être embrouillée dans ses propres unités archaïques.
Enseignant, vous ne pouvez prétendre, en classe, que le mot relais ne s’écrit point par un y puisque, dans toutes les gares de France, s’affiche, en gros et en rouge, cette lettre. Plus de boutiques, des shops ; un déluge de best of, decover, demake-up…pis : des crèmes anti-age qui révèlent la stupidité du traducteur, puisque to age signifie vieillir. En fait, ce sont des plâtras pour réparer l’irréparable vieillerie des rides.
Feuilletez maintenant l’histoire des guerres. Les vainqueurs imposent toujours leur langue aux vaincus, ce pourquoi il nous reste à peine trente mots gaulois. En Europe de l’Est, l’enseignement du russe était obligatoire. Quelle guerre nouvelle venons- nous de perdre ? Qui sont donc les collabos ?
Victorieux de la lutte pour le fric, les riches cherchent à ne pas jaser de la même manière que le peuple. Avant la guerre de 14-18, 51% des Français parlaient alsacien, breton, picard ou langue d’oc : ruraux pour la plupart.
Les langues des régions de France moururent de la mort des paysans. Au Moyen Âge, les savants, les médecins, les juristes, bref, la classe dominante parlait latin. Il fallut un édit royal pour que notre langue maternelle fût usitée en public et dans les actes officiels. Nous revenons aujourd’hui à cet état de fait.
Les riches, la classe dominante, les publicitaires, ceux qui tiennent l’espace des affiches et le temps de parole éliminent le français.
Comme d’habitude, les vainqueurs cherchent à imposer leur langage. Vous souvenez-vous de la vieille pub où un chien écoutait, obéissant, assis devant une enceinte acoustique d’où sortait la Voix de son Maître ?
La voix de nos maîtres, nous ne l’entendons plus que dans une autre langue. Et quel sabir ! Si vous saviez à quel point ces dominants ignorent le vrai, le bel anglais ! J’en ai honte devant mes amis d’outre- Manche ou d’outre-Atlantique. Du coup, la langue française, la mienne, que j’aime, devient celle des pauvres, des assujettis, nous, petits chiens obéissant à la pub et au fric.
Je vous invite à l’écrire et à la parler, fièrement, comme langue de la Résistance. Chaque fois que je reçois un message où l’on me demande un pitch de ma conférence à venir, je réponds aussitôt : qu’ès aco, lou pitch ?
Là, le Parisien, in, est interloqué. Les savants qui inventent, qui ont parfois reçu prix Nobel ou médaille Fields, disent, unanimement : on n’invente que dans sa langue, qui délivre un point de vue inédit, je l’ai dit, sur le monde. Après, on publie les résultats de la découverte dans les revues rédigées dans le sabir commun ; depuis trois mille ans, il existe, en effet, une langue de communication : normale, nécessaire, salutaire. Le patron des traducteurs qui travaillent au Conseil de l’Europe ne cesse d’affirmer que les interventions réellement originales s’y font dans les idiomes propres ; l’usage ou l’obligation de ne parler que dans la langue de communication condamne chacun à ne plus penser que dans le format, dans la correction politique, dans les répétitions indéfinies de la société du spectacle. Autrement dit, devenir bourrique.
Pour défendre le Français, espèce inventive en péril, je vous propose une stratégie d’une puissance rare. Utilisez votre carte de crédit comme bulletin de vote.
N’achetez aucun produit dont la publicité ne soit pas dite en français ou dont vous ne comprenez pas le nom ; n’allez pas voir de film dont le titre, sur l’affiche, ne soit pas traduit ; révoltez-vous contre les nouveaux collabos, entrez dans la Résistance, faites la grève du zèle, en faveur de notre langue. »

Commentaire relevé d’une internaute : "Ici, présentement sur votre blog, une grande résistante ! Plutôt mourir que de me rendre ! Voilà 61 ans que je ne parle pas un mot d’anglais. Que je sors d’un stage et en demande le remboursement parce qu’il est fait par un ricain qui ne parle pas le français, et qui est suivi pas à pas par son traducteur. Que je refuse absolument tous contacts avec ce baragouinage que l’on veut m’imposer ! Et je m’en porte parfaitement bien ! hihihi !…"MD.

http://mirabel81.wordpress.com/2013/10/24/michel-serres-je-lance-un-appel-pour-faire-la-greve-de-langlais/

Colette Carrier " Facile et simple…."

Posted in Divertissement, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 21 juillet 2014 by Léon Roumagnac

Denis Champoux " Je ne peux pas t’oublier…. "

Posted in Divertissement, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 21 juillet 2014 by Léon Roumagnac

Nathalie Carbonneau " Je l’aimerai ….."

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags on 21 juillet 2014 by Léon Roumagnac

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 78 autres abonnés