La 181ème Oktoberfest, fête de la bière et des traditions bavaroises, s’est ouverte samedi à Munich…..

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Organisations, Santé et bien-être, Voyages on 22 septembre 2014 by Léon Roumagnac

"L’Oktoberfest (« fête d’octobre » en allemand) est une fête de la bière se déroulant à Munich en Allemagne. De nos jours, elle commence systématiquement un samedi de septembre à midi exactement, se termine le premier dimanche d’octobre, sauf si celui-ci est le 1er ou le 2 octobre auquel cas la fête est prolongée jusqu’au 3. Elle dure donc de seize à dix-huit jours. L’Oktoberfest a lieu près du centre de Munich, sur un terrain vague de 42 hectares servant le reste de l’année soit pour des foires plus petites, soit de parking. Ce site s’appelle Theresienwiese (Prairie de Thérèse) et souvent raccourci par les Bavarois en die Wiesn, « la prairie ». Par extension, le terme désigne également la fête en général.
Afin de préserver le caractère familial de la fête, une fête foraine et des lieux de restauration sont installés autour des tentes. L’Oktoberfest est la plus grande fête foraine au monde. On y trouve des attractions historiques mais aussi de très modernes…

Fete-de-la-biere-2003

"…Créée le 17 octobre 1810 à l’occasion du mariage du futur roi Louis Ier de Bavière avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen le 12 octobre 1810, le jubilé de la fête a été célébré en 2010 à l’occasion de son 200e anniversaire. En 2013, elle a attiré 6,4 millions de visiteurs en seize jours. La fête commence par un défilé de plus de huit mille personnes portant le costume traditionnel : la culotte de peau pour les hommes et la robe à manches bouffantes et tablier de couleurs vives (Dirndl) pour les femmes. Le public se rassemble dans de grandes tentes festives où il peut consommer de la bière en écoutant de la musique. Environ 6 millions de litres sont ainsi bus chaque année.
La bière allemande est vendue à l’intérieur de quatorze tentes géantes montées et décorées pour l’occasion, ainsi que dans des tentes plus modestes et dans les « jardins à bière » (Biergarten) attenants. La bière est servie en Mass, chopes d’un litre. Sous les tentes, des orchestres interprètent des chansons et musiques bavaroises traditionnelles, auxquelles viennent s’ajouter, vers le soir, des chansons à succès allemandes et internationales. Généralement le public, debout sur les bancs, reprend en chœur ces chansons…" Wikipédia

"La 181e Oktoberfest, fête de la bière et des traditions bavaroises, s’est ouverte samedi à Munich. Le maire de la ville lui même a percé le premier tonneau et lancé la formule "O’Zapft is" (le tonneau est percé). Quatre coups de maillet ont été nécessaires à Dieter Reiter pour ouvrir ce fût de 200 litres, une performance qualifiée de "solide" par le quotidien du sud de l’Allemagne Süddeutsche Zeitung. Dieter Reiter, qui débutait dans l’exercice, avait eu recours dans la semaine aux services d’un coach, un "perceur" de l’une des brasseries de Munich…." lire la suite de l’article ici : http://www.europe1.fr/international/en-mages-la-fete-de-la-biere-de-munich-est-lancee-2237695

http://fr.ria.ru/photolents/20140922/202495889.html

(1) vidéo de l’année 2013, et mettez plein écran pour profiter du défilé….

C’est la fête…. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/22/20002-20140922ARTFIG00197-merkel-impressionnee-par-le-programme-de-reformes-de-la-france.php

Jacques Dutronc " L’opportuniste …."

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Musique, Organisations, Santé et bien-être on 22 septembre 2014 by Léon Roumagnac

<

http://allainjules.com/2014/09/22/retour-vers-le-futur-nicolas-sarkozy-le-retour-de-bonimenteur-sur-la-scene-mediatico-politique/

François Asselineau est invité à la télévision….

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être on 20 septembre 2014 by Léon Roumagnac

François Asselineau est l’invité de l’émission de télévision "On n’est pas couché " ce jour, samedi 20 septembre 2014. Il est le meilleur donneur d’alerte en ce qui concerne l’Europe…

Pour ceux qui veulent avoir plus d’informations : http://www.upr.fr/

http://www.coulisses-tv.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=4516:%E2%80%9Con-n-est-pas-couch%C3%A9%E2%80%9D-samedi-20-septembre-les-invit%C3%A9s-re%C3%A7us-par-laurent-ruquier-sur-france-2&Itemid=396

https://www.upr.fr/actualite/france/en-ces-temps-debandade-lhumour-feroce-francais-faire-reflechir-francois-hollande

Marie Krysinska " Je veux m’endormir dans le parfum des roses fanées, des sachets vieillis, des encens lointains et oubliés…."

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Santé et bien-être on 20 septembre 2014 by Léon Roumagnac

Blanc-de-Lys-Andrzej-Malinowski

Symphonie des parfums

À Madame Dardoize

Je veux m’endormir dans le parfum des roses fanées, des sachets vieillis, des encens lointains et oubliés. -
Dans tous les chers et charmeurs parfums d’autrefois. -
Mes souvenirs chanteront sur des rythmes doux, et me berceront sans réveiller les regrets.
Tandis que le morne et spléenétique hiver pleure sur la terre inconsolée,
Et que le vent hurle comme un fou,
Tordant brutalement les membres grêles des ormes et des peupliers,
Je veux m’endormir dans le parfum des roses fanées,
Des sachets vieillis, des encens lointains et oubliés.
Et les rythmes et les parfums se confondront en une subtile et unique symphonie;
Les roses fanées se lèveront superbes et éclatantes,
Chantant avec leurs lèvres rouges les vieilles chansons aimées;
Elles s’enlaceront aux pâles jasmins et aux nénuphars couleur de lune;
Et je verrai passer leurs ombres miroitantes, comme en une ronde des robes de jeunes filles.
Les clochettes des liserons chanteront avec leurs parfums amers – les mortelles voluptés;
La violette à la robe de veuve dira les tendresses mystiques et les chères douleurs à jamais ignorées;
L’héliotrope avec son parfum vieillot et sa couleur défraîchie, fredonnera des gavottes, ressuscitant les belles dames poudrées qui danseront avec des mouvements lents et gracieux.
Musc minuscule et compliqué comme une arabesque,
Scabieuse, – reine des tristesses,
Opoponax dépravé comme une phrase de Chopin,
Muguet, – hymne à la gloire des séraphiques fraîcheurs,
La myrrhe solennelle, le mystérieux santal,
L’odeur du foin coupé, – sereine et splendide comme un soleil couchant,
Iris où pleurs l’âme des eaux dormantes,
Lilas aux subtils opiums,
L’amoureuse vanille et le chaud ambre gris
S’uniront en des accords grondants et berceurs – comme les orgues et comme les violons
Évoquant les visions cruelles et douces
Les extases évanouies, – les valses mortes, – les cassolettes éteintes et les lunes disparues.
Tandis que le morne et spléenétique hiver pleure sur la terre inconsolée;
Et que le vent hurle comme un fou, tordant brutalement les membres grêles des ormes et des peupliers,
Je veux m’endormir dans le parfum des roses fanées, des sachets vieillis, des encens lointains et oubliés.

Marie Krysinska, Rythmes pittoresques.

Confucius " " Même l’Etre d’un homme simple ne peut être volé …."

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Livres, Santé et bien-être on 19 septembre 2014 by Léon Roumagnac

où est le coucou...

Confucius a dit :
" Même l’Etre d’un homme simple ne peut être volé ."

"– Si tu ne vises plus à préserver ton existence : ta volonté est telle que l’acier. Il ne faut penser à rien, en ne voulant rien et en ne faisant rien, mais en t’abandonnant dans ton mouvement à la vibration de l’être, tu n’auras pas de forme saisissable. Rien sur terre ne peut surgir comme anti-forme : aucun ennemi ne peut y résister…Si l’on pense au but même d’une façon fugitive, tout devient artificiel ; il ya alors résistance. Il faut donc agir "sans agir" sans intention, sans astuce – en harmonie totale avec la grande nature – c’est la vraie voie. Tu dois abandonner toute intention, entraîne-toi à la non- intentionalité – et laisse faire l’Etre, cette voie sans fin et inépuisable ."

" – Celui qui sait quelque chose, ne le sait pas". Et trouver ainsi la divine voie du chevalier : vaincre sans tuer. Entouré d’ennemis, cent mille en nombre, je serai écrasé en tant que forme . Mais l’Etre est et reste mien, aussi fort que soit l’ennemi. Aucun ne peut jamais le pénétrer."Maître OKADA.

http://www.mondialisation.ca/la-rage-de-lempereur-que-le-chaos-enveloppe-le-monde/5403083

John Lennon " Imagine….."

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être on 19 septembre 2014 by Léon Roumagnac

Victor SERGE " Installés dans une société qu’ils feignent de combattre, ils recommandent le respect des règles du jeu….."

Posted in Actualités et politique, Hobbies, Aliments et boissons, Santé et bien-être, Livres, Au comptoir., Organisations with tags , , , , , , , , , , , , on 19 septembre 2014 by Léon Roumagnac

 Des Prunes....

"…Étienne Chouard, dans une récente intervention télévisuelle, devait admirablement synthétiser le propos :
C’est une erreur de penser que les politiques sont impuissants ou incapables.
Si on renverse la perspective en comprenant que les politiques servent les intérêts de ceux qui les ont fait élire et qui constituent le pour-cent des plus riches de la population alors ce n’est pas une catastrophe, c’est une réussite formidable !
Tout se passe comme prévu : la sécurité sociale est détricotée, le chômage se porte à merveille, ce qui permet de tenailler les salaires et obtenir de hauts profits. Tout se passe donc très bien du point de vue de ce pour-cent qui se gave comme jamais ! »
L’austérité n’est pas une erreur
Quand nos dirigeants prônent la rigueur au nom du remboursement d’une dette publique qui aurait été creusée par une sécurité sociale trop dévorante, ils ne commettent pas une erreur, ils se produisent dans le plus effroyable des mensonges. La politique d’austérité n’est pas le fruit d’une faute de calcul. Il s’agit bien d’une sombre stratégie permettant la colonisation des États par les multinationales avec le consentement de nos élus. Cette politique ne permet pas seulement à Liliane Bettencourt d’avoir un patrimoine qui équivaut au PIB du Turkménistan, mais surtout de tuer l’État social et priver littéralement les citoyens des plus élémentaires principes de solidarité.
Par cupidité le pouvoir politique a abdiqué, il a accepté de laisser les mains libres aux forces d’argent et aux multinationales. Mais nous ? Accepterons-nous encore longtemps d’être gouvernés par l’escroquerie de la dette et la duperie de l’austérité ?"lire la suite de l’article ici : http://diktacratie.com/lausterite-ou-la-strategie-de-la-depossession/

" Le fétichisme de la légalité fut et reste un des traits les plus marquants du socialisme acquis à la collaboration des classes. Il implique la croyance en la possibilité de transformer l’ordre capitaliste sans entrer en conflit avec ses privilégiés. Mais plutôt que l’indice d’une candeur peu compatible avec la mentalité des politiciens, c’est celui de la corruption des leaders. Installés dans une société qu’ils feignent de combattre, ils recommandent le respect des règles du jeu. La classe ouvrière, elle, ne peut respecter la légalité bourgeoise qu’à la condition d’ignorer le rôle véritable de l’État, le caractère trompeur de la démocratie ; bref, les premiers principes de la lutte des classes."Victor SERGE.

Victor serge

"Victor Serge, de son vrai nom Viktor Lvovitch Kibaltchitch (en russe : Виктор Львович Кибальчич ; Ixelles, 30 décembre 1890 – Mexico, 17 novembre 1947) est un révolutionnaire et écrivain francophone, né en Belgique de parents russes émigrés politiques.Il est le père du peintre Vladimir Kibaltchitch.
Dès l’âge de quinze ans, alors qu’il était apprenti photographe, il milita dans la Jeune Garde socialiste, à Ixelles. Influencé par le socialiste français Gustave Hervé, il faisait montre d’un anti-militarisme virulent et s’opposait à la politique coloniale de la Belgique au Congo. En 1906, il commença à fréquenter les milieux anarchistes de Bruxelles. Tout en vivotant de métiers variés (dessinateur-technicien, photographe, typographe), Victor Serge écrivait dans diverses publications libertaires (Les Temps Nouveaux, Le Libertaire, La Guerre Sociale) et participait aux manifestations contestataires qui finissaient en bagarre avec la police, ce qui lui valut perquisitions et arrestations.
En 1909, il quitta la Belgique pour Paris, où il continua à écrire dans la presse anarchiste (L’Anarchie, le journal d’Albert Libertad, avec pour pseudonyme « Le Rétif ») et à tenir des conférences politiques. Influencé par la tendance anarchiste-individualiste, il s’inquiétait néanmoins de la dérive d’une partie de cette mouvance vers l’illégalisme1. C’est dans ce cadre qu’il fut impliqué dans l’affaire de la bande à Bonnot. Pour avoir hébergé les principaux membres de la bande et refusé de les dénoncer, il fut condamné en 1912 à cinq ans de réclusion, qu’il effectua de 1912 à 1916, en partie à la prison de la Santé. Il évoqua plus tard cette expérience dans son roman, Les Hommes dans la prison.
Parallèlement, il rejette ce qu’il nomme les « absurdités syndicalistes » des anarchistes-syndicalistes :
« Pour les uns, il [le syndicalisme] allait par de sages et prudentes réformes améliorer sans fracas l’état social. Pour les autres (les anarchistes syndicalistes) il était la première cellule de la société future, qu’il instaurerait un beau matin de grève générale. Il fallut déchanter beaucoup. On s’est aperçu — du moins ceux que l’illusion n’aveuglait pas — que les syndicats devenaient robustes et sages, perdaient envie de chambarder le monde. Que souvent ils finissaient par sombrer dans le légalisme et faire partie des rouages de la vieille société combattue ; que d’autres fois, ils n’arrivaient qu’à fonder des classes d’ouvriers avantagés, aussi conservateurs que les bourgeois tant honnis. »— L’Anarchie, no 259, 24 mars 1910…" lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Serge

Et ce n’est pas fini, la surprise arrive : "« Propriété intellectuelle » : sous ce vocable se cache la volonté des multinationales de privatiser les biens communs, qu’ils soient environnementaux, de santé, ou d’internet. Wikileaks révèle – et Reporterre relaie le premier en France – le chapitre secret de l’accord négocié entre les nations du Pacifique. Il préfigure le Traité de libre-échange transatlantique préparé en secret par la Commission européenne et les Etats-Unis…." lire la suite de l’article ici : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/09/14/30586326.html

Mers, plages et océans, tout sera privatisé : "La création de « zones de protection marine », telles que les sanctuaires côtiers ou les réserves, participe au phénomène d’accaparement des mers. L’accès à ces zones est interdit ou restreint pour les pêcheurs artisanaux dans un but de « conservation » de la nature. C’est ce qui s’est passé en Tanzanie par exemple, avec la création du parc marin de l’île de Mafia. « Des entreprises touristiques étrangères se sont implantées, bannissant l’accès aux sites terrestres et littoraux, y compris les récifs coralliens les plus productifs, les forêts de mangrove et les plus belles plages – qui étaient auparavant sous les régimes de propriété traditionnelle des communautés locales », souligne le rapport. D’ici 2020, la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique prévoit qu’au moins 10% des aires marines et côtières soient conservées [5].
Des zones côtières sont également privatisées. En Ouganda, le gouvernement a alloué une partie des terres côtières du lac Victoria à des investisseurs dans le tourisme et l’aquaculture. A peine remis du tsunami de 2004, des communautés de pêcheurs sri-lankais ont subi la mise en œuvre de nouveaux plans d’urbanisme. Des centres touristiques de luxe sont sortis de terre sur un quart de la péninsule de Kalpitiya où vivent quelques 13 000 pêcheurs. Plus de 2 500 familles ont été expulsées de leurs terres et se sont vues refuser l’accès aux zones de pêche. « Les pêcheurs peuvent même être poursuivis pour intrusion illégale. Par exemple, les clôtures de fil de fer barbelé érigées le long de la bande côtière par l’hôtel Bay Watch Eco de l’entreprise Hasan Gaate les empêchent d’accéder à la bande côtière pour pêcher », témoigne un pêcheur. Sur place, le Mouvement national de solidarité pour la pêche lutte pour récupérer leurs terres et regagner l’accès aux zones de pêche…." lire la suite de l’article ici : http://fr.sott.net/article/23210-Mers-et-oceans-egalement-accapares-par-les-marches-financiers

La censure du Web votée : http://lesbrindherbes.org/2014/09/19/article-9-inutile-anti-democratique-liberticide-du-net/
Profitez-en, c’est dit dans le titre : http://medias-presse.info/leuthanasie-pour-les-autres/15409
Pendant ce temps les amis se gavent : http://www.politique.net/2014081201-autoroutes-benefices-record.htm
Et la propagande qui fait son œuvre : http://www.les-crises.fr/ukraine-journalisme-corrompu-et-foi-atlantiste-par-karel-van-wolferen/
Revoir la vidéo de Guillemin : http://youtu.be/qoM_hwqh7DQ

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 78 autres abonnés