Archives de mai, 2014

Sybille Rembart  » Ton parfum, ma beauté, cette rose oblique…. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Santé et bien-être on 31 mai 2014 by Léon Roumagnac

Bacchus-et-Ariane-1821-Antoine-Jean-Gros

Ivresse rose.

Fraîche omniprésence du destin
Ton parfum, ma beauté, cette rose oblique
Heureusement qu’on peut être
Je crie ma joie, mon étourdissement, noyée dans cette banlieue oubliée du monde
Passion jaillissante de toi
Envie d’exister
de vivre
de jouir
de tes mains, chaleur enivrante
Ma peau est là encore aujourd’hui, demain, qui sait, elle ne sera point
Cuirasse, bouclier ou coquelicot sauvage
Pétales à cueillir cet instant
Chair sublime
Engrenage de reproduction humaine

Sybille Rembard, Beauté fractionnée, 2002.

Ces étranges pierres musicales du Paléolithique…

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 30 mai 2014 by Léon Roumagnac

« Pendant des décennies, les paléontologues ont pris d’étranges pierres polies, retrouvées dans divers sites préhistoriques du Sahara, pour de simples pilons. Jusqu’à ce que l’ethno-minéralogiste Eric Gonthier ait une intuition : et s’il s’agissait d’instruments de musique ?
Lorsqu’on les installe sur des supports puis qu’on les martèle avec de petits maillets, elles distillent un son très clair, « presque parfait », semblable à celui d’une cloche en bronze. Pour Eric Gonthier, leur usage pourrait remonter à 45 000 ans, voire bien davantage.
Une question demeure : d’éminents paléontologues estiment aujourd’hui que l’art des cavernes était d’origine chamanique ; ne peut-on pas imaginer dans la foulée que les sonorités cristallines des pierres polies ont été, pour nos lointains ancêtres, un moyen d’entrer en état modifié de conscience ? … » lire la suite de l’article ici : http://fr.sott.net/article/21606-Entrer-en-etat-modifie-de-conscience-Les-etranges-pierres-musicales-du-Paleolithique

https://mirabel81.wordpress.com/2012/04/05/la-pierre-brute-le-symbole-de-liberte-androgyne/

Histoire : C’est le 30 mai 1968 que Charles de Gaulle réapparaît, après être parti à Baden-Baden….

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 30 mai 2014 by Léon Roumagnac

La Chienlit c'est lui !

C’est le 30 mai 1968, lors des évènements de mai 1968 en France, que Charles de Gaulle réapparaît, après être parti à Baden-Baden consulter l’armée et notamment le général Jacques Massu.

« Quelques slogans soixante-huitards, écrits et scandés :
Ceux qui font les révolutions à moitié ne font que se creuser un tombeau (citation de Louis Antoine de Saint-Just).
Cours, Camarade, le vieux monde est derrière toi!
Élections, piège à cons.
Imagine.
Il est interdit d’interdire (initialement simple boutade autoréférentielle lancée par le fantaisiste Jean Yanne, le slogan fut par la suite repris)23.
L’ennui est contre-révolutionnaire.
L’été sera chaud !
L’imagination prend le pouvoir !
La barricade ferme la rue mais ouvre la voie.
Le patron a besoin de toi, tu n’as pas besoin de lui.
Les murs ont la parole.
Même si Dieu existait, il faudrait le supprimer.
Nous sommes tous des Juifs allemands (à l’occasion du retour à la Sorbonne de Daniel Cohn-Bendit).
ORTF : La police vous parle tous les soirs à 20 heures.
On achète ton bonheur. Vole-le.
Presse : ne pas avaler (sur une bouteille de poison).
Pour vos vacances, n’allez pas en Grèce : vous y êtes déjà (allusion à la dictature des colonels).
Prenez vos désirs pour la réalité.
Sous les pavés, la plage (au moment de l’édification des barricades, on avait retrouvé sous le macadam l’ancien pavement de Paris, et sous les pavés — immédiatement utilisés de la façon que l’on devine — le lit de sable sur lequel ils étaient posés ; cette expression apparaît également en mars 1968 lors de la publication et de la représentation d’une pièce d’Armand Gatti, Les Treize Soleils de la rue Saint-Blaise).
Soyez réalistes, demandez l’impossible.
Travailleur : tu as 25 ans mais ton syndicat est de l’autre siècle.
Veuillez laisser le Parti communiste aussi net en sortant que vous voudriez le trouver en y entrant.
Vivre sans temps mort et jouir sans entrave…. » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mai_68

Bundesarchiv B 145 Bild-F010324-0002, Flughafen Köln-Bonn, Adenauer, de Gaulle-cropped

« Charles de Gaulle, né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, est un général, résistant, écrivain et homme d’État français. Il est à la tête de la France du 3 juin 1944 au 20 janvier 1946 en tant que premier président du Gouvernement provisoire de la République française, puis du 8 janvier 1959 au 28 avril 1969 comme 18e président de la République française…. » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

Aujourd’hui, après la manifestation des jeunes d’hier qui auraient pu reprendre certains slogans à la mode en 68, ils devraient les relire !..c’est un jour pour se rappeler qui était aussi l’organisateur de ces évènements… On s’en irrite, on est offusqué, on l’utilise, etc… mais cela n’est-il pas un beau leurre et toute cette propagande faite en concert par tous ces médias de la Propagandastaffel qui relie le discours unique !.. Ne serait-il pas nécessaire en fait pour masquer autre chose ?… http://youtu.be/TpzGnlXrsEI Pendant que l’on parle du râteau essentiel à la vie politique française depuis plus de trente ans, la Gaule perd de plus en plus sa splendeur en se proposant comme supplétif de l’Empire !…Dans les Mémoires d’Espoir – le Renouveau, Charles de Gaulle écrivait : « – La France vient du fond des âges. Elle vit. Les siècles l’appellent. Mais elle demeure elle-même au long du temps. Ses limites peuvent se modifier sans que changent le relief, le climat, les fleuves, les mers, qui la marquent indéfiniment. Y habitent des peuples qu’étreignent, au cours de l’Histoire, les épreuves les plus diverses, mais que la nature des choses, utilisée par la politique…. » Et vous qui lisez ce billet, sachez que tous les représentants de la nation voteront sans aucune humeur le rétablissement du service national obligatoire, oui, enfin obligatoire surtout pour les pauvres, on connaît tous ça puisque vous avez déjà donné dans l’histoire surtout la grande boucherie de 14 !… Strabon avait déjà défini un regard de la philosophie sur la plus sympathique et la plus perfectible des races humaines :  » – La caractère commun de toute la race gallique c’est qu’elle est irritable et folle de guerre, prompte au combat, du reste simple et sans malignité. Si on les irrite, ils marchent ensemble droit à l’ennemi, et l’attaquent de front, sans s’informer d’autre chose. Aussi, par la ruse, on en vient aisément à bout ; on les attire au combat quand on veut, où l’on veut, peu importent les motifs ; ils sont toujours prêts, n’eussent-ils autre arme que leur force et leur audace. Toutefois, par la persuasion, ils se laissent amener sans peine aux choses utiles ; ils sont susceptibles de culture et d’instruction littéraire. Forts de leur haute taille et de leur nombre, ils s’ assemblent aisément en grande foule, simples qu’ils sont et spontanés, prenant volontiers en main la cause de celui qu’on opprime. » Ce dernier mot est à méditer…

Je me rappelle de cette chanson en 1967 qui allait nous annoncer bien des épreuves, je cite : »Guantanamera (qui signifie « de Guantánamo », au féminin), ou Guajira Guantanamera, est une guajira, une chanson lente cubaine, composée en 1928 (ou 1929) par José Fernández Díaz, dit Joseíto Fernández. Considérée comme la chanson cubaine la plus connue, elle fait aussi partie des chansons les plus reprises dans le monde. Elle est également utilisée comme l’équivalent d’un symbole national.La guajira, populaire chez les « guajiros » (paysans cubains), est une danse campagnarde entraînante, bien rythmée en alternance de 3-4 et 6-8, dont la première partie est en mode mineur, la seconde en mode majeur. La conclusion se fait toujours sur la dominante du ton dans lequel elle a été composée. Le texte (« la letra ») évoque presque toujours une nature idéalisée, des thèmes bucoliques sans doute éloignés de la dure réalité. Ainsi commence une des versions de la Guajira Guantanamera (et sa parenté avec les premières strophes du poème éponyme écrit par le célèbre poète-philanthrope cubain José Marti dans son recueil Versos sencillos paru en 1895 est assez frappante…) :
Je suis un homme sincère,
Du pays où pousse le palmier,
Et avant de mourir, je veux,
Verser mon chant hors de mon âme,
Guantanamera, guajira Guantanamera (bis)

Mes vers sont d’un vert si clair,
Et d’un carmin si brûlant,
Mes vers sont comme un cerf blessé
Qui cherche refuge dans les bois

Refrain

Je cultive une rose blanche
En Juillet comme en Janvier,
Pour tout ami sincère
Qui me donne sa main franchement

Refrain

Des pauvres de la terre,
Je veux partager le sort.
Le ruisseau de la montagne
Me plait plus que l’océan….

Dans le calendrier républicain c’est aussi aujourd’hui le jour de la fraise, je cite : « La fraise est le fruit des fraisiers (Fragaria), plantes herbacées de la famille des Rosaceae. Ce fruit est botaniquement parlant un faux-fruit puisqu’il s’agit en réalité d’un réceptacle charnu sur lequel sont disposés régulièrement des akènes dans des alvéoles plus ou moins profondes, la fraise étant donc un polyakène.
L’espèce la plus consommée dans le monde est issue de l’espèce hybride Fragaria ×ananassa. Dans la suite de cet article, c’est généralement de cette espèce qu’il sera question sauf mention contraire.
Quelques fruits d’autres espèces sans rapport avec Fragaria, et par analogie de forme, portent le nom vernaculaire de fraise…..

Strawberry444

« …La fraise se développe sur un fraisier. Elle est formée par l’ensemble du réceptacle charnu de la fleur. Elle a une couleur rouge ou jaune blanchâtre selon les variétés, et une forme ovoïde oblongue plus ou moins arrondie.
Au sens botanique du terme, les « vrais » fruits sont en fait les akènes, ces petits grains secs (communément appelés à tort pépins alors que ce dernier terme ne devrait désigner que leur minuscule graine centrale) disposés régulièrement dans des alvéoles plus ou moins profondes sur la fraise, de couleur verte à brune, et renfermant chacun soit un ovule (non fécondé) soit une graine (qui porte alors un germe lorsque la fraise arrive à maturité).
Le corps charnu de la fraise étant formé par le réceptacle floral (induvie hypertrophié sous l’effet des auxines) est ce que l’on consomme avec ou sans les akènes (l’épépinage des fraises consiste à ôter ces fruits secs du reste de la chair pulpeuse pour la préparation de gelées). Ce sont les akènes qui produisent une hormone permettant au faux-fruit de grossir.
Le poids de la fraise et des akènes est lié au cultivar considéré, mais aussi au mode de pollinisation : la pollinisation croisée produit des fraises et des akènes plus grosses que l’autofécondation…. » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraise_(fruit)

http://1eclaireur.wordpress.com/2014/03/25/le-trafic-des-pesticides-interdits-est-en-plein-boom/
http://www.actu-environnement.com/ae/news/pesticides-perturbateurs-endocriniens-fraises-enquete-Generations-Futures-UIPP-strategie-reglement-18990.php4
http://www.lefigaro.fr/conso/2013/09/08/05007-20130908ARTFIG00135-des-cultures-de-fraise-traitees-a-l-aide-d-insecticides-non-autorises-en-france.php

Comme il est interdit d’interdire, voir le slogan si souvent employé supra, alors on se moque pas mal des conséquences tant que c’est rentable, c’est de la bonne croissance….enrichir le Capital par de juteux dividendes, il y a que ça de vrai..Et la fraise républicaine semble très sucrée aujourd’hui….

Charles Baudelaire  » Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour…. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Santé et bien-être, Voyages on 30 mai 2014 by Léon Roumagnac

Norman_Lindsay_Nancy

La beauté

Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Eternel et muet ainsi que la matière.

Je trône dans l’azur comme un sphinx incompris ;
J’unis un coeur de neige à la blancheur des cygnes ;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Les poètes, devant mes grandes attitudes,
Que j’ai l’air d’emprunter aux plus fiers monuments,
Consumeront leurs jours en d’austères études ;

Car j’ai pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

Charles Baudelaire, les Fleurs du mal.

Carminho, chanteuse portugaise de fado …..

Posted in Divertissement, Musique, Santé et bien-être on 29 mai 2014 by Léon Roumagnac

Carminho Palmengarten

« Carminho, nom de scène de Maria do Carmo Carvalho Rebelo de Andrade, née le 20 août 1984 à Lisbonne (Portugal), est une chanteuse portugaise de fado (fadista) et de musique populaire. Elle a grandi dans une famille de musiciens, sa mère Teresa Siqueira (pt) en particulier était une fadiste renommée. Elle est l’une des représentantes les plus talentueuses de la jeune génération de chanteuses de fado. Éclectique, Carminho aborde également d’autres genres musicaux : musiques traditionnelles portugaise et brésilienne, jazz, pop, rock.
Carminho est devenue une star en Espagne lorsqu’elle interprète en duo avec le chanteur espagnol Pablo Alborán, le titre Perdóname, qui s’est hissé au sommet des charts espagnols en 2011. Les deux albums de Carminho, Fado (2009) et Alma (2012), ont été certifiés disque de platine et disque d’or au Portugal…. » Sources Wikipédia.

Encore une attaque de vautours sur une jument qui poulinait à Fonters-du-Razès…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Santé et bien-être, Voyages with tags on 29 mai 2014 by Léon Roumagnac

« …Élie Soula, agriculteur à Fonters-du-Razès, est en colère. Hier, aux environs de midi, les vautours lui ont tué une jument qui poulinait. Quarante, cinquante vautours qui se sont acharnés sur la bête et son poulain jusqu’à les tuer…. » lire la suite de l’article ici : http://www.ladepeche.fr/article/2014/05/29/1890095-lauragais-apres-le-loup-les-vautours.html

Les vautours ont faim, voir le commentaire de cet internaute : « Les vautours se sont multipliés en Espagne grâce aux charniers des gros élevages qui jetaient des cadavres à coté des exploitations. Aujourd’hui et depuis quelques années l’Europe a interdit les charniers de carcasses à ciel ouvert; les protecteurs ont continué à nourrir artificiellement ces milliers d’oiseaux et maintenant, après avoir écumé le sud et le pays basque, et bien ils gagnent le territoire français et changent de comportement. De charognards ils deviennent, grâce au nombre, des prédateurs, et personne n’y fera rien!… La LPO protège tout, même les oiseaux créant des soucis comme le cormoran et maintenant le vautour. L’Europe pond des lois et ne tient pas du tout compte des conséquences, on le voit pour tout hélas!… »

https://mirabel81.wordpress.com/2008/06/21/sauvons-lours-et-laissons-crever-les-vautours/
http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/19/1842621-lauragais-la-chasse-au-loup-s-organise.html

Arthur Rubinstein Chopin Nocturnes, Op 9 Op 72 …..

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 29 mai 2014 by Léon Roumagnac