Archive pour décembre, 2013

Bonne Année 2014….

Posted in Actualités et politique, Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être on 31 décembre 2013 by Léon Roumagnac

Nadau  » Morlana…. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 31 décembre 2013 by Léon Roumagnac

CIORAN  » ….les médiocres, qui seuls en rendent l’exercice possible, ne sauraient en garantir la durée….. »

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être on 31 décembre 2013 by Léon Roumagnac

Toi, soit lent, léger et doux....

 » Pour ne pas céder à la tentation politique, il faut se surveiller à chaque instant. Comment y réussir, singulièrement dans une régime démocratique, dont le vice essentiel est de permettre au premier venu de viser le pouvoir et de donner libre carrière à ses ambitions ? Il en résulte un pullulement de fanfarons, de discutailleurs sans destin, fous quelconques que la fatalité refuse de marquer, inhabiles à la vraie frénésie, impropres et au triomphe et à l’effondrement. C’est leur nullité cependant qui permet et assure nos libertés, que menacent les personnalités d’exception. Une république qui se respecte devrait s’affoler à l’apparition d’un grand homme, le bannir de son sein, ou du moins empêcher que ne se crée une légende autour de lui. Y répugne-t-elle ? C’est qu’éblouie par son fléau, elle ne croit plus à ses institutions ni à ses raisons d’être. Elle s’embrouille dans ses lois, et ses lois, qui protègent son ennemi, la disposent et l’engagent à la démission. Succombant sous les excès de sa tolérance, elle ménage l’adversaire qui ne la ménagera pas, autorise les mythes qui la sapent et la détruisent, se laisse prendre aux suavités de son bourreau. Mérite-t-elle de subsister, quand ses principes mêmes l’invitent à disparaître ? Paradoxe tragique de la liberté : les médiocres, qui seuls en rendent l’exercice possible, ne sauraient en garantir la durée. Nous devons tout à leur insignifiance et nous perdons tout par elle. Ainsi sont-ils toujours au-dessous de leur tâche…. « CIORAN, Histoire et Utopie, Extrait.

C’est bien pourquoi le seul ordre de grandeur auquel ils puissent atteindre est celui du grand échec… Liquider leur sied bien, ils s’y complaisent depuis plus de trente ans, et quand ils y excellent il méritent alors notre plus grand respect….En règle générale, pour mener un État à la ruine, il faut un certain entraînement, des dispositions spéciales, voire des talents, etc…Mais, il peut se faire que les circonstances s’y prêtent et la tâche sera ainsi très aisée ( voir la situation géopolitique du monde d’ aujourd’hui ), comme le prouvent déjà l’exemple des pays en déclin de cette fameuse entité (utopie) nommée europe..

….en suivant le lien : http://youtu.be/ql00RMoUdJY

Le volcan Sinabung a explosé neuf fois projetant des roches incandescentes à plus de 7.000 mètres d’altitude…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être, Voyages with tags , , , , , , , , , , , , on 31 décembre 2013 by Léon Roumagnac

« Explosion d’un volcan en Indonésie : 100 000 personnes bientôt évacuées….Le volcan Sinabung situé sur l’île de Sumatra en éruption depuis plusieurs mois a explosé à neuf reprises en projetant des roches incandescentes et des cendres à plus de 7 000 mètres d’altitude…. » lire la suite de l’article ici : http://french.ruvr.ru/news/2013_12_31/Indonesie-100-000-personnes-pretes-a-levacuation-apres-lexplosion-dun-volcan-0840/

« Le Sinabung, en indonésien Gunung Sinabung, est un stratovolcan culminant à 2 460 mètres d’altitude sur l’île de Sumatra en Indonésie.Le volcan se situe dans le nord de l’île de Sumatra, à mi-distance entre Medan et le lac Toba. Après au moins 400 ans de sommeil, il entre en éruption du 29 août à fin septembre 2010, entraînant l’évacuation de milliers de personnes. Le 16 septembre 2013, une nouvelle éruption force les autorités indonésiennes à évacuer près de dix mille personnes… » Souces Wikipédia.

Pour être informé sur toute la planète des volcans actifs et de ceux qui sont en éruption, veuillez consulter le lien suivant :http://www.volcans-passion.ch/actualite/actu_alerte.php

Quelques fiches sur les volcans actifs : http://www.activolcans.info/FichePageNews.php

Déjà en comptabilisant le nombre d’éruptions pendant cette année 2013 nous pouvons dire que vous avons plusieurs centaines de milliers de millénaires de pollution équivalents en  » feux de cheminée  » car il n’y a aucun F.A.P.(1) qui n’a été mis en place sur tous ces volcans de la terre en éruption par tous les bonimenteurs des Bobolangs !…voir le lien supra….

Un petit rappel historique sur la puissance dévastatrice d’un volcan et dont on ne parle jamais , je cite :  » Le Laki (en islandais Lakagígar signifie littéralement « les cratères de Laki », au sens strict Laki est le cratère principal situé environ à mi-longueur de la fissure) est un volcan du sud de l’Islande constitué d’une fissure volcanique de 25 kilomètres de longueur égrenée de plus d’une centaine de cratères. Il s’est formé au cours d’une éruption débutée en 1783 et considérée comme la plus importante éruption lavique des temps historiques. Cette éruption eut d’importantes conséquences en Islande et dans le reste de l’Europe. Il s’agit du même système volcanique que le Grímsvötn situé plus au nord-est sous le Vatnajökull….
Entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, il y a une zone de fissures en direction sud-ouest à nord-est. Sur une distance de 25 km, on trouve 130 cratères qui émirent 14 milliards de m3 de lave basaltique, d’acide fluorhydrique et de dioxyde de soufre, entre 1783 et 1784, causant l’éruption volcanique la plus importante du dernier millénaire, avec des conséquences catastrophiques pour l’Islande et des très importantes perturbations météorologiques en Europe. Elle est aussi la deuxième éruption la plus importante des temps historiques juste après celle d’Eldgjá (au Xe siècle) qui fait partie du même système volcanique….
L’éruption se poursuivit jusqu’au 7 février 1784, mais la majorité de la lave fut éjectée dans les cinq premiers mois. Le volcan Grímsvötn, duquel part la fissure du Laki, était aussi en éruption de 1783 au 26 mai 17851. L’épanchement de gaz, dont 8 millions de tonnes de fluor et 120 millions de tonnes de dioxyde de soufre, donna naissance à travers l’Europe à ce qui est connu sous le nom de « brouillard de Laki ». L’autre plus importante éruption des temps historiques, celle d’Eldgjá, s’était produite dans cette région (entre le Vatnajökull et le Mýrdalsjökull) au Xe siècle. La seule autre éruption répertoriée dans le Botnahraun à l’emplacement de la fissure du Laki s’était produite au Ve millénaire av. J.-C…
On estime que 122 millions de tonnes de dioxyde de soufre furent émis dans l’atmosphère, l’équivalent de trois fois les émissions industrielles annuelles en Europe et l’équivalent d’une éruption comme celle du Pinatubo en 1991 tous les 3 jours. L’émission de dioxyde de soufre coïncidant avec des conditions climatiques inhabituelles provoqua un épais brouillard sulfuré qui se répandit à travers l’Europe occidentale, provoquant des milliers de morts durant 1783 et l’hiver 1784.
L’été de 1783 était le plus chaud enregistré et une zone inhabituelle de haute pression au-dessus de l’Islande firent que les vents soufflaient vers le sud-est. Le nuage empoisonné dériva vers Bergen en Norvège puis descendit sur Prague le 17 juin, Berlin le 18 juin, Paris le 20 juin, Le Havre le 22 juin et le Royaume-Uni le 23 juin. Le brouillard était si épais que les bateaux restèrent au port et que le soleil fut décrit comme « couleur sang ».
L’inhalation de ces gaz sulfurés provoqua une augmentation de la mortalité. En Grande-Bretagne, les archives indiquent que probablement le taux de mortalité doubla ou tripla au Bedfordshire, Lincolnshire et sur la côte orientale. Il a été estimé que 23 000 Britanniques moururent à cause du nuage en août et septembre 1783.
Le brouillard, chauffé par le soleil d’été, causa de violents orages avec d’importantes chutes de grêle, tuant du bétail et ce, jusqu’à l’automne. Des températures anormalement basses sont constatées, notamment par l’Américain Benjamin Franklin alors en séjour en Europe, et des couchers de soleil particulièrement rougeoyants sont observés. Ces deux phénomènes sont provoqués par les cendres et les gaz volcaniques diffusés dans l’atmosphère et qui perturbent le trajet des rayons solaires dans celle-ci. Cet hiver a là aussi un impact sur les récoltes qui entraîne à partir de 1784 des années de disette et de misère pour la population essentiellement paysanne de l’Europe. L’hiver qui suivit fut particulièrement rude, Gilbert White de Selborne dans l’Hampshire rapporta 28 jours de gel continu. On estime que l’hiver extrême causa 8 000 décès supplémentaires au Royaume-Uni. Au printemps, l’Allemagne et l’Europe centrale connurent d’importantes inondations.
L’impact météorologique des éruptions de Laki se fit sentir les années suivantes avec plusieurs hivers très rigoureux en Europe. À Paris, on enregistre des températures de -19 °C ; la Seine gèle pendant deux mois. La France connut une suite de situations météorologiques extrêmes avec une moisson exceptionnelle en 1785 provoquant une chute des prix des produits agricoles et une pauvreté dans les campagnes, suivies d’épisodes de sécheresse, de mauvais hivers ou étés, dont de très violents orages de grêle en 1788 qui détruisirent les récoltes. Cela contribua de manière significative à la pauvreté et à la famine, un des facteurs importants qui provoquèrent la Révolution française en 1789…. » pour lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laki

(1) F.A.P. = filtre à particules… mais que font donc nos fameux Tartuffes de l’Ecologie, toutes rives confondues, devant la puissance de la nature qu’avec leur petit « machin  » si ridicule et si onéreux…ou pour que nous ayons aussi l’air plus pur on invente la taxe carbone, et ensuite pourquoi pas « l’impôt sur la chance d’être propriétaire de son logement » et sur le droit de vivre, etc..!…!…
(2)vidéo du 18 novembre 2013…

Jean-Antoine de BAÏF  » Elle est tout sucre et tout miel…… »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Santé et bien-être on 31 décembre 2013 by Léon Roumagnac

Si l'amour ne paraît à mes désirs...

Francine a si bonne grace

Francine a si bonne grace,
Elle a si belle la face,
Elle a les sourcis tant beaux,
Et dessous, deux beaux flambeaux,
De qui la clarté seréne
Tout heur ou m’oste ou m’améne.
La belle n’a rien de fiel,
Elle est tout sucre et tout miel,
Et l’aleine qu’elle tire
Rien que parfuns ne respire.
Son baiser delicieux
C’est un vray nectar des dieux :
Elle est tant propre et tant nette,
Elle est en tout si parfette,
Elle devise tant bien,
Elle ne se coupe en rien.
Ce n’est qu’amours et blandices,
Mignardises et delices :
Elle sçait pour m’enchanter
Si doucettement chanter,
Atrempant sa voix divine,
Les baisers de ma Meline
Et tout cela que Ronsard
A chanté de plus mignard.
Elle sçait les mignardises
Qu’elle a de nouvel aprises
De Tahureau tendrelét
Plus que vous mignardelét.
Elle sçait ces mignardises,
El’les a par coeur aprises,
Du chant en ravist les cieux,
Et, je croy, les feroit mieux.
Il n’est histoire ancienne
Dont elle ne se souvienne :
En amours il n’y a rien
Qu’elle ne sçache fort bien.
Nul ne fait plus d’estime
De quelque excellante rime,
Nulle ne voit mieux un vers
Quand il cloche de travers.
Qui choisiroit une amie
De graces mieux acomplie,
Quand si heureux il seroit
Qu’elle le contraimeroit ?
Toutefois tousjours Peruse
Envers moy tousjours l’acuse,
Et m’engarder il voudroit
D’aimer en si bon endroit.
Quoy ? S’il me vouloit reprendre,
Quoy ? S’il me vouloit deffendre,
(Mais en vain) d’aimer mes yeux,
Ou chose que j’aime mieux ?
Jean-Antoine de BAÏF ,1532-1589.

Nadau  » L’encantada… »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags on 30 décembre 2013 by Léon Roumagnac

Le volcan Chaparrastique ou San Miguel est en colère…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être, Voyages with tags , , , , , , , , , , , , , on 30 décembre 2013 by Léon Roumagnac

« Des milliers d’habitants dans l’est du Salvador quittent leur maison suite à l’éruption du volcan Chaparrastique commencée dans la matinée de dimanche.Les habitants de la région de culture du café disent avoir entendu une forte explosion précédant la projection de cendres et d’un nuage de fumée…. »Lire la suite de l’article ici: http://french.ruvr.ru/news/2013_12_30/Salvador-evacuations-apres-leruption-du-volcan-Chaparrastique-7544/

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201312/29/01-4724611-salvador-evacuations-apres-leruption-du-volcan-chaparrastique.php

(1)Le San Miguel, en espagnol Volcán de San Miguel, aussi appelé Chaparrastique est un volcan du Salvador.
« Le volcan de San Miguel est situé dans la ville de San Miguel et sept miles de la ville du même nom en El Salvador . Rose isolé gamme de montagne Chinameca. Il a une hauteur de 2129 m , le troisième plus haut volcan du pays. Formé d’un cratère central à 800 mètres de diamètre et de plusieurs accidentelle pour laquelle il a expulsé lavé brûlé. En outre, son cône est considéré comme le meilleur formés dans le pays.
Ce volcan est considéré parmi les six plus active à El Salvador. Au moins 26 éruptions dans les 304 dernières années, la plus remarquable de l’année sont calculées 1787 . Depuis la fondation de la ville de San Miguel en 1530 huit coulées de lave sont comptés par les fissures du cône volcanique.
La dernière activité éruptive s’est produite en 1976 . L’activité sismique liée au volcan a diminué progressivement d’année 2006 in Mars , sa dernière activité déclarée est en date du 29 Décembre 2013, où à 10h30 expulsé un panache de fumée et de cendres en mode rafale, la réalisation de cet 5 km élevé, touchant les municipalités telles que Santa Elena, Alegria, San Vicente même d’atteindre la capitale San Salvador 140 miles…. »Sources Wikipédia, traduction Google.

Pour être informé sur toute la planète des volcans actifs et de ceux qui sont en éruption, veuillez consulter le lien suivant :http://www.volcans-passion.ch/actualite/actu_alerte.php

Quelques fiches sur les volcans actifs de la terre : http://www.activolcans.info/FichePageNews.php

Déjà, que pour cette année 2013, on peut dire que vous avons plusieurs centaines de millénaires de pollution équivalents en  » feux de cheminée  » car il n’y a aucun F.A.P.(1) mis en place sur tous les volcans en éruption sur la terre !…voir le lien supra….

Un petit rappel historique sur la puissance dévastatrice d’un volcan et dont on ne parle jamais , je cite :  » Le Laki (en islandais Lakagígar signifie littéralement « les cratères de Laki », au sens strict Laki est le cratère principal situé environ à mi-longueur de la fissure) est un volcan du sud de l’Islande constitué d’une fissure volcanique de 25 kilomètres de longueur égrenée de plus d’une centaine de cratères. Il s’est formé au cours d’une éruption débutée en 1783 et considérée comme la plus importante éruption lavique des temps historiques. Cette éruption eut d’importantes conséquences en Islande et dans le reste de l’Europe. Il s’agit du même système volcanique que le Grímsvötn situé plus au nord-est sous le Vatnajökull….
Entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, il y a une zone de fissures en direction sud-ouest à nord-est. Sur une distance de 25 km, on trouve 130 cratères qui émirent 14 milliards de m3 de lave basaltique, d’acide fluorhydrique et de dioxyde de soufre, entre 1783 et 1784, causant l’éruption volcanique la plus importante du dernier millénaire, avec des conséquences catastrophiques pour l’Islande et des très importantes perturbations météorologiques en Europe. Elle est aussi la deuxième éruption la plus importante des temps historiques juste après celle d’Eldgjá (au Xe siècle) qui fait partie du même système volcanique….
L’éruption se poursuivit jusqu’au 7 février 1784, mais la majorité de la lave fut éjectée dans les cinq premiers mois. Le volcan Grímsvötn, duquel part la fissure du Laki, était aussi en éruption de 1783 au 26 mai 17851. L’épanchement de gaz, dont 8 millions de tonnes de fluor et 120 millions de tonnes de dioxyde de soufre, donna naissance à travers l’Europe à ce qui est connu sous le nom de « brouillard de Laki ». L’autre plus importante éruption des temps historiques, celle d’Eldgjá, s’était produite dans cette région (entre le Vatnajökull et le Mýrdalsjökull) au Xe siècle. La seule autre éruption répertoriée dans le Botnahraun à l’emplacement de la fissure du Laki s’était produite au Ve millénaire av. J.-C…
On estime que 122 millions de tonnes de dioxyde de soufre furent émis dans l’atmosphère, l’équivalent de trois fois les émissions industrielles annuelles en Europe et l’équivalent d’une éruption comme celle du Pinatubo en 1991 tous les 3 jours. L’émission de dioxyde de soufre coïncidant avec des conditions climatiques inhabituelles provoqua un épais brouillard sulfuré qui se répandit à travers l’Europe occidentale, provoquant des milliers de morts durant 1783 et l’hiver 1784.
L’été de 1783 était le plus chaud enregistré et une zone inhabituelle de haute pression au-dessus de l’Islande firent que les vents soufflaient vers le sud-est. Le nuage empoisonné dériva vers Bergen en Norvège puis descendit sur Prague le 17 juin, Berlin le 18 juin, Paris le 20 juin, Le Havre le 22 juin et le Royaume-Uni le 23 juin. Le brouillard était si épais que les bateaux restèrent au port et que le soleil fut décrit comme « couleur sang ».
L’inhalation de ces gaz sulfurés provoqua une augmentation de la mortalité. En Grande-Bretagne, les archives indiquent que probablement le taux de mortalité doubla ou tripla au Bedfordshire, Lincolnshire et sur la côte orientale. Il a été estimé que 23 000 Britanniques moururent à cause du nuage en août et septembre 1783.
Le brouillard, chauffé par le soleil d’été, causa de violents orages avec d’importantes chutes de grêle, tuant du bétail et ce, jusqu’à l’automne. Des températures anormalement basses sont constatées, notamment par l’Américain Benjamin Franklin alors en séjour en Europe, et des couchers de soleil particulièrement rougeoyants sont observés. Ces deux phénomènes sont provoqués par les cendres et les gaz volcaniques diffusés dans l’atmosphère et qui perturbent le trajet des rayons solaires dans celle-ci. Cet hiver a là aussi un impact sur les récoltes qui entraîne à partir de 1784 des années de disette et de misère pour la population essentiellement paysanne de l’Europe. L’hiver qui suivit fut particulièrement rude, Gilbert White de Selborne dans l’Hampshire rapporta 28 jours de gel continu. On estime que l’hiver extrême causa 8 000 décès supplémentaires au Royaume-Uni. Au printemps, l’Allemagne et l’Europe centrale connurent d’importantes inondations.
L’impact météorologique des éruptions de Laki se fit sentir les années suivantes avec plusieurs hivers très rigoureux en Europe. À Paris, on enregistre des températures de -19 °C ; la Seine gèle pendant deux mois. La France connut une suite de situations météorologiques extrêmes avec une moisson exceptionnelle en 1785 provoquant une chute des prix des produits agricoles et une pauvreté dans les campagnes, suivies d’épisodes de sécheresse, de mauvais hivers ou étés, dont de très violents orages de grêle en 1788 qui détruisirent les récoltes. Cela contribua de manière significative à la pauvreté et à la famine, un des facteurs importants qui provoquèrent la Révolution française en 1789…. » pour lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laki

(1) F.A.P. = filtre à particules….mais que font donc nos fameux Tartuffes de l’Ecologie, toutes rives confondues, devant la puissance de la nature qu’avec leur petit « machin  » ridicule…ou pour que nous ayons plus d’air pur (la taxe carbone), et ensuite pourquoi pas « l’impôt sur la chance d’être propriétaire de son logement » et sur le droit de vivre, etc..!…