Archives de avril, 2013

La superbe Rose de Saturne offerte par la NASA….

Posted in Actualités et politique, Divertissement, Livres, Organisations, Voyages with tags on 30 avril 2013 by Léon Roumagnac

 » PASADENA, Californie – sonde Cassini de la NASA a permis aux scientifiques les premières vues en gros plan, en lumière visible d’un mastodonte ouragan tourbillonnant autour du pôle nord de Saturne. Dans photos en haute résolution et des vidéos, les scientifiques voient l’oeil de l’ouragan est environ 1250 miles (2000 km) de large, 20 fois plus grande que l’ouragan œil moyenne sur Terre. Thin, nuages ​​lumineux sur le bord extérieur de l’ouragan se déplacent 330 mph (150 mètres par seconde). Les remous d’ouragan à l’intérieur d’un grand, mystérieux, évolution de la météo à six faces connu sous le nom de l’hexagone.
« Nous avons fait une double prise quand nous avons vu ce vortex, car il ressemble tellement à un ouragan sur Terre», a déclaré Andrew Ingersoll, un membre de l’équipe d’imagerie de Cassini à l’Institut de technologie de Californie à Pasadena. « Mais là, il est à Saturne, à une échelle beaucoup plus grande, et il est en quelque sorte s’en sortir avec les petites quantités de vapeur d’eau dans l’atmosphère d’hydrogène de Saturne. »….lire la suite de l’article ici : http://www.nasa.gov/mission_pages/cassini/whycassini/cassini20130429.html

http://www.francetvinfo.fr/un-ouragan-geant-capture-par-la-nasa-sur-saturne_314665.html

Interdire : Oui, mais pas pour tout de suite  » dans quelques semaines… »

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags on 30 avril 2013 by Léon Roumagnac

« Les Français toujours exposés à des niveaux de pesticides trop élevés.L’Institut de veille sanitaire (InVS) vient de publier une grande étude mesurant l’exposition de la population française aux trois grandes familles de pesticides et à certains PCB… » lire la suite de l’article ici : http://www.la-croix.com/Actualite/France/Les-Francais-toujours-exposes-a-des-niveaux-de-pesticides-trop-eleves-2013-04-30-954697

…car il faut bien laisser faire tous les semis de printemps….

« Bruxelles va interdire trois insecticides majeurs. Les trois principaux insecticides néonicotinoïdes accusés d’être à l’origine de la surmortalité des abeilles vont être bannis en Europe…. » lire la suite de l’article ici : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/bruxelles-va-interdire-trois-insecticides-majeurs-30-04-2013-95550?utm_source=rss&utm_medium=ofentreprise&utm_campaign=rss_info_toute

Et ce n’est pas d’aujourd’hui : « L’EFSA était saisie par la Commission européenne de l’évaluation des risques présentés par ces trois molécules, au regard des nouvelles données scientifiques produites depuis leur autorisation. La caractéristique principale de ces produits – commercialisés sous les noms de Gaucho, Cruiser, Poncho, Nuprid, Argento, etc. – est qu’ils s’utilisent en granules ou en enrobage de semences. Les graines sont gainées du principe actif avant d’être semées ; la plante sécrète ensuite le toxique tout au long de sa croissance….lire la suite ici : http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/01/16/pesticides-un-risque-enfin-admis-pour-les-abeilles_1817630_3244.html
…mais comme l’abeille est notre sentinelle pour notre santé et cela fait des dizaines d’années qu’elle tente de nous avertir des conséquences des épandages des 80.000 de tonnes de pesticides immortels chaque année on peut se poser la question concernant notre santé : un empoisonnement petit à petit et une contamination généralisée de tous les êtres vivants.

(1) » Pesticides, révélations sur un scandale Français » de Fabrice NICOLINO.

1° Les Abeilles : Elles vivent dans des habitations appelées ruches ( Dadant, Warré, Voirnot, etc…) ; la société comprend : la reine ou mère, une seule par société ; les mâles, ou faux bourdons ; et les ouvrière, ou neutres, productrices de la cire et du miel. Les ouvrières ont les pattes garnies en partie de poils raides, dont l’ensemble forme une véritable brosse qui leur sert à racler le pollen des fleurs qu’elles recueillent dans une cavité de la jambe appelée corbeille.

2° La production du miel et de la cire : Le miel provient de la matière sucrée des fleurs pompée par l’ouvrière. Celle-ci en remplit son jabot, la digère dans l’estomac ; puis arrivée à la ruche, la dégorge sous forme de miel dans les cellules faites de cire… Voilà pourquoi avec les nanotechnologies on sera surpris d’y trouver d’autres composants, surtout avec les pesticides nanotechnologiques vendus actuellement dans l’union européenne. D’ailleurs déjà avec le maïs transgénique, le pollen récupéré c’est de la toxine Bt, du pesticide… De plus en allant d’une fleur à l’autre, les abeilles jouent un rôle important dans la fécondation des végétaux, en déposant le pollen sur des fleurs qui, sans cela peut-être, seraient demeurés stériles. D’autre part nous savons tous ce que le grand savant Einstein a déclaré : ” – Si l’abeille disparaît quatre ans après c’est au tour de l’homme. ” Certains individus gras et gros dans tous les sens du terme n’y croient pas à cette théorie, la preuve quand on voit le résultat de leurs agissements à l’encontre du biotope local ….

3° La Reine : Son rôle essentiel est de pondre les oeufs, un par cellule, au nombre de 1500 à 3000 par jours, pendant trois semaines. A ce moment, les ouvrières tuent les mâles devenus inutiles, puis nourrissent d’un liquide composé de miel et de pollen les larves blanchâtres sorties des oeufs ; enfin , cinq ou six jours jours après, elles ferment d’un couvercle de cire les cellules des larves. Celles-ci, dans l’espace d’une vingtaine de jours , sont métamorphosées en nymphe, puis en abeilles. Voilà pourquoi la prise du pollen Bt peut agir sur les larves, ce qui est pratiquement démontré scientifiquement par des chercheurs allemands….

4° Un Essaim : Lorsque, après la grande ponte du printemps, les abeilles se trouvent trop à l’étroit dans la ruche, les anciennes sont obligées de la quitter, c’est-à – dire d’essaimer. Elles y sont forcées d’ailleurs à la suite de terribles batailles que se livrent la vieille reine, les ouvrières et les reines nouvellement écloses, celles-ci aidées de nouvelles abeilles. L’essaimage a généralement lieu en mai. Les anciennes, suivies de leur reine, se suspendent en masse à la branche d’un arbre voisin, accrochées par les pattes les unes aux autres, pendant que les éclaireuses cherchent dans les environs une nouvelle maison. Il s’agit de signaler l’essaim à vote voisin l’apiculteur qui viendra avec son enfumoir et sa tenue vous libérer de ce peuple laborieux. Il coupera la branche avec soin et installera avec douceur l’essaim dans une ruchette vide. La population d’une ruche à la sortie de l’hiver jusqu’au mois de juin peut se situer entre 15000 à 80000 abeilles.

5° Les ruches : Les ruches artificielles les plus simple sont constituées par un panier en paille tressée, sur les parois duquel les abeilles fixent directement leurs rayons, c’est de la même manière en ce qui concerne les tronc de châtaigniers évidés. Mais avec ce genre de ruche, la récolte du miel est très difficile ; on emploie aujourd’hui les ruches à rayons mobiles. Ce sont des caisses à toit mobiles, dans l’intérieur desquels les abeilles construisent leurs rayons.

6° Usage du miel et de la cire et de la propolis : Le miel est employé comme aliment et comme médicament adoucissant et en médecine pour accélérer la cicatrisation des plaies ( miels particuliers ) ; il entre aussi dans la confection d’une gourmandise appelé pain d’épices, et de nombreux plats dans la cuisine bourgeoise, etc… La cire est employée dans la fabrication des encaustiques, des cierges et des bougies dits de luxe ainsi que dans les cérats, substances analogues aux pommades et aux onguents. Quant à ce qui concerne la propolis, tout un panel de solutions en compléments alimentaires : de la pulvérisation nasale en passant par la teinture pour la gorge et des gommes à mâcher ainsi que des pastilles pour ceux qui sont allergiques aux produits non naturels, etc… et quand vous achetez un pot de miel lisez correctement l’étiquette.

– Un petit rappel pour dire que seulement 80.000 tonnes de pesticides et produits divers sont utilisés en terre françoyse pour cette nouvelle agriculture dite moderne !…et dont une de ces molécules appelée benzène est un terrible danger pour ceux qui utilisent ces produits et puis ils sont tous immortels les pesticides, pas les humains !… Imaginez que depuis des années et des années on ajoute des couches mortelles dans l’environnement pour le plus grand bonheur du Capital…Bientôt le même problème en terre françoyse, on va réquisitionner les étudiants : http://youtu.be/arv_MPpiOEI
Par contre, mon voisin agriculteur qui se trouve dans une zone de culture intensive fait toujours l’objet sans cesse de publicité d’équipement pour travailler, on lui dit aussi de choisir le bon pesticide et également acquérir le matériel moderne pour répandre mieux la Chymie mortelle !… Mais il sait bien aussi que tous les ruisseaux du secteur sont contaminés par les pesticides, les herbicides et tous les autres produits toxiques et le danger que cela représente pour lui de les manipuler…Depuis l’année 2000 beaucoup de chercheurs ont mis en évidence ce problème mais par des dérogations opportunes(lobbies) on continue à utiliser la chimie pour sauver paraît-il les récoltes !… On voit le résultat sur des rats provoqué par la consommation d’OGM, les vendeurs et les producteurs de ces produits devraient absolument être obligés d’en manger pendant plus de deux ans, tous les jours, pour nous prouver à nous tous que c’est pas dangereux !…
” C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine “Food and Chemical Toxicology” – une référence en matière de toxicologie alimentaire – en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié…” Sources
http://tempsreel.nouvelobs.com/ogm-le-scandale/20120918.OBS2686/exclusif-oui-les-ogm-sont-des-poisons.html

Ainsi le problème de la disparition de l’abeille, dans ce contexte, est devenue une quantité très négligeable !…En fait elle dérange et ne va pas survivre longtemps en campagne et surtout en zone de culture intensive !…Plus aucune abeille sauvage !..Sa seule chance est d’aller en ville : un comble !…là il ya des jardins et des fleurs !…Ailleurs les haies champêtres disparaissent petit à petit même si on fait semblant par des subventions de faire croire que l’on a compris son utilité majeure pour le biotope !…Dans mon secteur il ya dix ans il y avait de l’aubépine en bordure de tous les petits fossés qui étaient en pleine floraison au début du printemps permettant ainsi à l’abeille de faire provision de pollen, matière indispensable au développement de la ruche à la sortie de l’hiver !.. Cela faisait des tâches blanches dans le paysage et bien dix ans après, tout est arraché pour faire des grands champs tout en y enterrant des drains pour remplacer le fossé traditionnel qui vont jeter les résidus des nanotechnologies toxiques directement dans le ruisseau par infiltrations…A ce rythme, bientôt il n’y aura plus d’abeilles et ça ne semble inquiéter personne… et en réjouir d’autres comme certains agriculteurs formatés par le lobby des Chymiques !…mais malheureusement ils tombent de plus en plus malades !.. parce qu’ils n’ont pas voulu écouter ce que leur chuchotait l’abeille depuis des dizaines d’années…Et oui, c’est notre sentinelle pour la santé c’est pourquoi elle dérange terriblement et on fera tout pour l’éliminer de la campagne…

J’ajouterai que l’abeille semble capable de savoir jusqu’à quel degré elle peut supporter un environnement dangereux et je pense qu’il faut tenir compte, nous les humains, pour cet insecte de sa capacité d’analyse du milieu environnemental pour définir les risques pour la santé de l’humain !… car elle peut alors décider à tout moment de quitter le secteur pollué par ruchers entiers ….

(1) Voir l’Editorial de Jean-Marie Barbançon, Président de la FNOSAD/LSA de la Revue » LA SANTE DE L’ABEILLE » de septembre-octobre 2012 intitulé » Mouvance et agitation ? »….et oui, car il le dit : « …. le bilan de l’année apicole de 2012 est assez catastrophique, certains apiculteurs vont clore la saison sans avoir rentré de miel. »…l’abeille va très mal !…

» – Si les gens du peuple permettent au gouvernement de décider de leur nourriture et de leurs médicaments, leurs corps ne tarderont pas à présenter l’état pitoyable des âmes qui vivent sous la tyrannie. » Thomas Jefferson (1743-1826) Troisième Président des E.U., auteur de la déclaration d’indépendance.
Il y a plus de 200 ans, c’est-à-dire plus de deux siècles et ce mot est d’une redoutable actualité !…. Les Françoys ont voté, de droite comme de gauche ou d’ailleurs, devraient le méditer ce mot car notre liberté en ce domaine est en train de se réduire très subtilement ! …

Marceline DESBORDES-VALMORE  » La jeune châtelaine….. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être on 30 avril 2013 by Léon Roumagnac

La jeune châtelaine

« Je vous défends, châtelaine,
De courir seule au grand bois.  »
M’y voici, tout hors d’haleine,
Et pour la seconde fois.
J’aurais manqué de courage
Dans ce long sentier perdu ;
Mais que j’en aime l’ombrage !
Mon seigneur l’a défendu.

« Je vous défends, belle mie.
Ce rondeau vif et moqueur.  »
Je n’étais pas endormie
Que je le savais par coeur.
Depuis ce jour je le chante ;
Pas un refrain n’est perdu :
Dieu ! que ce rondeau m’enchante !
Mon seigneur l’a défendu.

« Je vous défends sur mon page
De jamais lever les yeux. »
Et voilà que son image
Me suit, m’obsède en tous lieux.
Je l’entends qui, par mégarde,
Au bois s’est aussi perdu :
D’où vient que je le regarde ?
Mon seigneur l’a défendu.

Mon seigneur défend encore
Au pauvre enfant de parler ;
Et sa voix douce et sonore
Ne dit plus rien sans trembler.
Qu’il doit souffrir de se taire !
Pour causer quel temps perdu !
Mais, mon page, comment faire ?
Mon seigneur l’a défendu.
Marceline DESBORDES-VALMORE,1786-1859.

Porca Véia  » No Coração do Rio Grande ……. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 29 avril 2013 by Léon Roumagnac

Humour : attention Messieurs, vous ne resterez plus debout sinon …

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags on 29 avril 2013 by Léon Roumagnac

« L’idée avait fait sensation il y a quelques années, lorsqu’un groupe de féministes dites « hygiénistes », avaient proposé d’en finir avec la différence sexuelle dans l’intimité des toilettes, et de faire asseoir les garçons. Le débat s’impose à nouveau en Suède, championne de l’égalité hommes-femmes. C’est précisément dans la région du Södermanland, dans le sud du pays, que l’on assistera ces jours-ci à un débat insolite sur la position des hommes au moment de se soulager. Porté par le député de gauche Viggo Hansen, le texte doit être discuté au Parlement, et sera défendu par divers types d’arguments…. » lire la suite de l’article ici : http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/24963-suede-une-loi-pour-interdire-aux-hommes-de-faire-pipi-debout-en-debat.html

« Suède : et si une loi forçait les hommes à faire pipi assis ?
Les opposants au projet insistent sur le fait qu’il serait impossible de contrôler ce genre de comportement…. » pour lire la suite de l’article : http://www.atlantico.fr/atlantico-light/suede-et-loi-forcait-hommes-faire-pipi-assis-711801.html#fihquHv2Lfy7pd4K.99

De quoi s’agit il ? : le sujet homme se promène dans la campagne…. Au fur et à mesure qu’il se ballade dans la nature, qu’il entend les oiseaux chanter, par exemple en ce moment la huppe et le coucou ou qu’il escalade une butte fleurie, etc… Et si la promenade dure, il va sans doute ressentir une envie forte d’uriner…. Puis, il arrive devant un taillis et là il a une une envie irrépressible de le faire….Le sujet homme fait alors un effort normal pour se soulager comme sa nature lui a appris, c’est-à-dire debout !…et bien non !…C’est très grave, il va falloir qu’il fasse pipi assis ou dans la nature accroupi car debout ce ne sera plus la façon réglementaire !… Mais oui avec déjà la Loi du mariage pour tous et la suppression des mots « mari et femme  » ainsi que  » père et mère  » il va falloir changer de comportement nous les hommes !…Impossible de se mettre au bord de la route , debout, en sifflant la Madelon !…Il vous faudra trouver les toilettes municipales, même si vous devez à cause de votre vessie pleine attendre un siège-WC pour se soulager…. Je me demande bien quand on supprimera la braguette, rappelez -vous ce fameux contentieux du slip :
 » En 2002, la société Hom innovation a attaqué, devant le tribunal de commerce de Marseille, Dim pour concurrence déloyale, en lui reprochant d’avoir lancé un shorty australien similaire à son produit HO1, dont l’originalité, due à Dominique Raffalli, serait l’ouverture centrale et horizontale présentant « l’avantage de pouvoir extraire très facilement ce qui doit être extrait, de la main gauche ou droite », d’après l’avocat de Hom. Pour l’avocat de Dim, le slip à ouverture horizontale existait déjà dans l’Égypte antique, et le HO1 n’était pas protégé par un brevet lors de la sortie du modèle de Dim. Le tribunal a tranché en faveur de Hom…. » Sources Wikipédia.

Dans le même genre on va avoir maintenant des hommes atteint du syndrome du pipi-assis !…Il faut croire que nos édiles aussi vont se pencher aussi sur cette question très importante et trouver des solutions…et même, je cite :  » En août 2012, le ministre de l’Environnement taïwanais, Stephen Shen, avait argumenté en faveur d’une loi visant à obliger les hommes à uriner assis. »pour lire la suite de l’article : http://www.atlantico.fr/atlantico-light/suede-et-loi-forcait-hommes-faire-pipi-assis-711801.html#fihquHv2Lfy7pd4K.99

Précisons qu’une des particularités forts dérangeantes de ces nouvelles dispositions réglementaires futures risquent de provoquer de multiples pipi à « la culotte  » le temps de trouver des toilettes réglementaires et tout au long du périple de la journée….si vous êtes pas dans votre domicile !…

Pour le moment c’est en étude en Suède vous avez encore un peu de temps les Françoys pour utiliser les Vespasiennes qui restent debout ici et là…

(1) « Une vespasienne est un urinoir public pour hommes, placé sur les trottoirs ou dans des aires publiques telles que les parcs. Ce genre d’urinoirs, équipé de cloisons afin de préserver l’intimité, dispose parfois de chasses d’eau. Les premières sont créées en 1834. À Paris, en 1980, elles laissent la place aux sanisettes, également adaptées à un usage féminin. Plusieurs historiens et sociologues, dont Laud Humphreys, se sont intéressés à ces édicules…. » pour en savoir plus lire l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vespasienne

(2) » Le pot de chambre, appelé aussi vase de nuit, est l’ancêtre des toilettes actuelles. Il était destiné à recueillir les déjections humaines la nuit, afin d’éviter de sortir de la chambre. Couramment utilisé avant l’installation des sanitaires, il disparait progressivement au cours du XXe siècle. Aujourd’hui, il reste un moyen utilisé pour les enfants en bas âge. Il est aussi d’usage pour les malades ne pouvant quitter leur lit.
Histoire :La première apparition du pot de chambre remonterait au XIe siècle1, cependant l’apparition de l’objet est certainement bien plus ancienne puisque, parmi les graffitis les plus convenables trouvés sur les murs de Pompéi, on peut lire celui-ci, catalogué sous CIL IV 4957 :
Miximus in lecto, fateor, peccavimus, hospes ;
Si dices quare, nulla matella fuit
C’est-à-dire :
« Nous avons pissé au lit, nous avons eu tort, cher aubergiste, je le reconnais. Si tu veux savoir la raison, c’est qu’il n’y avait pas de pot de chambre !.. »
. Mais l’appellation « pot de chambre » pour les vases de nuit daterait du XVIe siècle.
Les pots de chambre étaient utilisés en Grèce antique depuis le VIe siècle av. J.-C. et y étaient connus sous divers noms : ἀμίς / amís, οὐράνη / ouránê, οὐρητρίς / ourêtrís, σκωραμίς / skôramís, χερνίϐιον / kherníbion…. » pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pot_de_chambre

 » L’exploitation de la bêtise n’est pas à la portée du premier imbécile venu. » Yvan Audouard, Les Pensée, 1991.

Humour : ces pompes qui rendent de si grands services…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags on 29 avril 2013 by Léon Roumagnac

« La carte de France des radars qui nous piègent.
Sur la base de 67 000 témoignages, l’association 40 Millions d’automobilistes pointe les radars les plus «piégeux» en France…. » pour lire la suite de l’article ici : http://www.leparisien.fr/automobile/ces-radars-qui-nous-piegent-29-04-2013-2767297.php

Il s’agit tout simplement de se rappeler de cette leçon : « – Les pompes, qui rendent aujourd’hui de si grands services, sont une application de la pression atmosphérique. On distingue : les pompes aspirantes, les pompes aspirantes et foulantes à la fois, les pompes à incendie.
Une pompe aspirante comprend un tuyau d’aspiration et un corps de pompe. Dans celui-ci peut glisser à frottement doux un piston percé en son centre d’un canal surmonté d’un clapet ou soupape. Si ce piston est mis en mouvement par un levier articulé nommé balancier. Une des extrémités du tuyau d’aspiration plonge dans l’eau du puits, l’autre est soudée à la base du corps de pompe ; la communication entre les deux est établie ou interrompue par une soupape. Lorsqu’on manoeuvre le balancier, les mouvements du piston et le jeu des soupapes enlèvent d’abord l’air qui se trouve à l’intérieur de la pompe. Aussitôt, la pression atmosphérique, s’exerçant sur la surface libre de l’eau du puits, fait monter cette eau dans le tuyau d’aspiration, puis dans le corps de pompe. Les mouvements suivants du piston et des soupapes la font s’écouler par le tube d’écoulement.
Les pompes foulantes comprennent les mêmes parties que les pompes aspirantes, mais le piston est plein, dépourvu de soupape, et à la base du corps de pompe se trouve soudé un tube latéral. Parvenue dans le corps de pompe, l’eau est refoulée dans le tuyau latéral par la descente du piston ; une soupape l’empêche de redescendre quand le piston remonte.
Les pompes à incendie sont de véritables pompes foulantes à deux pistons ; ceux-ci refoulent l’eau, d’une façon ininterrompue, dans des tuyaux de toile imperméable terminée par une lance de cuivre à ouverture très étroite, de sorte que l’eau, fortement pressée à sa sortie, jaillit avec force et peut être projetée à de grandes hauteurs.
Les siphons servent à transvaser un liquide d’un récipient dans un autre placé plus bas. Leur emploi est basé sur l’effet de la pression atmosphérique. Soit un verre rempli d’eau ; plongeons-y un tube de verre recourbé à l’angle aigu et aspirons par l’extrémité de la grande branche : nous enlevons l’air intérieur ; la pression atmosphérique agit sur la surface de l’eau du verre, la fait passer dans le tube, et, quand elle est parvenue à l’extrémité de la branche descendante, elle s’écoule sans interruption. Les marchands de vin emploient, comme siphons, de gros tubes de caoutchouc. S’il s’agit de transvaser des liquides corrosifs, comme les acides, on fait usage de siphons spéciaux qui permettent d’amorcer sans risque de brûlures. » Leçons d’Enseignements Scientifiques,1880-1890.

« Le gouvernement a changé, mais la politique de sécurité routière reste la même. Les radars de tout types continuent donc de fleurir sur les routes…..la mise en place de nouveaux radars près des chantiers et de 78 radars « discriminants » qui permettent de distinguer véhicules légers et lourds, ainsi que les voies sur lesquelles ils circulent. « Nous allons aussi lancer d’autres nouveaux radars, dits radars chantier. Aux abords des chantiers, la vitesse doit être respectée afin de protéger le personnel qui y travaille….L’arme ultime de 2012 : le radar-tronçon.Une quarantaine de radars capables de mesurer la vitesse moyenne d’un automobiliste, les fameux radars-tronçons, doit également être déployée en France d’ici la fin de l’année…. »Sources :

http://www.rtl.fr/actualites/transports/article/les-radars-embarques-feront-leur-retour-fin-2012-7749855805?google_editors_picks=true

Quel éclat de rire ce matin en écoutant les radios  » La Voix de son Maître  » !..Dans ma bibliothèque une petite pépite éditée par  » Garnier-Frères « en 1880, je ne sais pas exactement le mois et le jour mais elle vaut son pesant d’or, c’était bien un autre temps, voir SUPRA !… Mais ce qui m’a poussé dans cette hilarité c’est quand j’ai découvert page 169 – 46 ème leçon – Pompes et siphons, je cite la page 172 :  » – Les pompes qui rendent aujourd’hui de si grands services, sont une application de la pression atmosphériques. On distingue : les pompes aspirantes, les pompes aspirantes et foulantes à la fois, les pompes à incendie… »… Vous changez quelques mots et vous obtenez quoi, devinez ?…C’était prémonitoire, non !… Alors là on peut se demander si cette leçon n’a pas été apprise tout particulièrement par une certaine élite de notre classe politique ; la fameuse tribu aux pistons, clapets, soupapes et balanciers mélangés !… L’actualité de ces derniers mois nous a montré quelques manoeuvres de balanciers à piston et des jeux de soupapes qui n’ont pas brassé que de l’eau mais rapporter des salaires à la Crésus, quelques chapeau-retraites de grande qualité et autres prébendes gargantuesques tel le renflouement des Banques en 2008 et bientôt de nouveau en 2013…Une réussite en ce qui concerne cet outil : le système de pompe inventé pour Chypre qui pompe directement dans votre compte bancaire !…et qui est à l’étude pour être adaptée à tous les autres pays…La première des pompes aspirante a été fabriquée pour l’eau, cet élément naturel qui devrait être gratuit : invention d’un corse, très étonnante , non ! mais qui rapporte énormément aujourd’hui : vendre l’eau !… et les trois soeurs sont bien complices !..Cette première a permis de constituer d’immenses fortunes, ça pompe sans arrêt comme un  » vortex  » et elle refoule par des canaux latéraux que dans certaines directions : on en revient toujours au mécanisme du piston guide !… Aujourd’hui, grâce à l’électronique sophistiquée on a inventé même des pompes-automates en virtuel qui sont de vrais petits siphons tout en contrôlant le chaland conducteur de son char à moteur qui lui siphonnent allègrement le compte bancaire directement raccordées au tuyau du Fermier Général qui, lui, plus il encaisse une grande quantité d’eau ( d’euros) et plus il est récompensé !…Et, à partir de fin 2013, le pompage des conducteurs des carrosses à quatre roues sera facilité grâce à la puce électronique implantée dans le nouveau permis !..mais oui réveillez-vous, c’est pour bientôt !… Ces mécanismes pompes et siphons ayant fait leur preuve dans l’efficacité on en trouve de toutes sortes qu’il est quelquefois possible de se tromper de tuyau et pourtant ils arrivent tous au même réservoir (impôts locaux, régionaux, nationaux, européens, intercommunaux, tva, etc. ) complétés par des dérivements multiples (taxes de toutes sortes qui s’y ajoutent obligatoirement suivant la couleur… ), etc. car les temps actuels sont très durs pour l’état et demandent impérativement que cette invention se développe très vite, le pouvoir local comme le national ainsi que l’Europe le souhaitent vivement ( Cf. l’article supra….) Donc, pour conclure la leçon et la résumer : le fonctionnement des pompes ( aspirantes et foulantes ) ainsi que l’usage intensif des divers siphons reposent sur l’effet de la pression fiscale… et pas sur la couleur politique !..cette dernière n’a aucune importance, elles continuent à fonctionner avec la mise en place de nouvelles de très haute technicité … Les Françoys ont déjà eu beaucoup de chance de pouvoir essayer les nouvelles pompes dès l’année 2012….
Encore un leurre mis sur le devant de la scène par la presse « Pravda « pour nous enfumer… »

Voir la vidéo de La tromperie universelle comme mode de gouvernement….

Marceline DESBORDES-VALMORE  » Quand je vivais tendre et craintive amante… »

Posted in Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être on 29 avril 2013 by Léon Roumagnac

L’amour

Vous demandez si l’amour rend heureuse ;
Il le promet, croyez-le, fût-ce un jour.
Ah ! pour un jour d’existence amoureuse,
Qui ne mourrait ? la vie est dans l’amour.

Quand je vivais tendre et craintive amante,
Avec ses feux je peignais ses douleurs :
Sur son portrait j’ai versé tant de pleurs,
Que cette image en paraît moins charmante.

Si le sourire, éclair inattendu,
Brille parfois au milieu de mes larmes,
C’était l’amour ; c’était lui, mais sans armes ;
C’était le ciel… qu’avec lui j’ai perdu.

Sans lui, le coeur est un foyer sans flamme ;
Il brûle tout, ce doux empoisonneur.
J’ai dit bien vrai comme il déchire une âme :
Demandez-donc s’il donne le bonheur !

Vous le saurez : oui, quoi qu’il en puisse être,
De gré, de force, amour sera le maître ;
Et, dans sa fièvre alors lente à guérir,
vous souffrirez, ou vous ferez souffrir.

Dès qu’on l’a vu, son absence est affreuse ;
Dès qu’il revient, on tremble nuit et jour ;
Souvent enfin la mort est dans l’amour ;
Et cependant… oui, l’amour rend heureuse !
Marceline DESBORDES-VALMORE,1786-1859.