Archives de mars, 2012

Humour : La soirée des défilés aux chandelles…..

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags , , on 31 mars 2012 by Léon Roumagnac

 » …Des millions de personnes éteignaient samedi leurs lumières pendant une heure sur toute la planète en signe d’engagement pour lutter contre le réchauffement climatique, une opération qui devait même être photographiée de l’espace par un astronaute…. » Sources

http://www.romandie.com/news/n/_Earth_Hour_operation_lumieres_eteintes_jusqu_aux_frontieres_de_l_espace13310320121810.asp

(1)Paroles en Français

Dors petit ange
Dors ma belle
La nuit se charge de tant de rêves
Souffle la chandelle
Allume l’étoile
Serre mon doigt et ferme les yeux

Tu as un papa
Un papa de musique
Marchand de chatouilles
Un peu fou
Il peut te peindre
Une maison bleue
Ou poser la lune
Sur ton drap

Que seras-tu ?
Princesse ou bergère
Montagne ou vallée
Le cœur devant
Doù seras-tu ?
Comment sera ton ombre ?
D’ici ou du monde ?
En liberté.

L’abeille disparaît dans un silence assourdissant….

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags , , on 31 mars 2012 by Léon Roumagnac

« … L’étude dans la revue Science sur les dangers pour les abeilles du pesticide Cruiser conforte écologistes et apiculteurs dans leur évaluation de ce produit dont ils souhaitent l’interdiction.
Cette étude montre que la molécule du Cruiser perturbe la capacité des abeilles à retrouver leur ruche, multipliant par 2 ou 3 leur risque de mourir. Le ministère de l’Agriculture a immédiatement annoncé qu’il envisageait d’interdire le pesticide, précisant attendre sur le sujet un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) d’ici fin mai…. » Sources
http://www.midilibre.fr/2012/03/30/face-aux-dangers-du-cruiser,479039.php

1° Les Abeilles : Elles vivent dans des habitations appelées ruches ( Dadant, Warré, Voirnot, etc…) ; la société comprend : la reine ou mère, une seule par société ; les mâles, ou faux bourdons ; et les ouvrière, ou neutres, productrices de la cire et du miel. Les ouvrières ont les pattes garnies en partie de poils raides, dont l’ensemble forme une véritable brosse qui leur sert à racler le pollen des fleurs qu’elles recueillent dans une cavité de la jambe appelée corbeille.

2° La production du miel et de la cire : Le miel provient de la matière sucrée des fleurs pompée par l’ouvrière. Celle-ci en remplit son jabot, la digère dans l’estomac ; puis arrivée à la ruche, la dégorge sous forme de miel dans les cellules faites de cire… Voilà pourquoi avec les nanotechnologies on sera surpris d’y trouver d’autres composants, surtout avec les pesticides nanotechnologiques vendus actuellement dans l’union européenne. D’ailleurs déjà avec le maïs transgénique, le pollen récupéré c’est de la toxine Bt, du pesticide… De plus en allant d’une fleur à l’autre, les abeilles jouent un rôle important dans la fécondation des végétaux, en déposant le pollen sur des fleurs qui, sans cela peut-être, seraient demeurés stériles. D’autre part nous savons tous ce que le grand savant Einstein a déclaré : ” – Si l’abeille disparaît quatre ans après c’est au tour de l’homme. ” Certains individus gras et gros dans tous les sens du terme n’y croient pas à cette théorie, la preuve quand on voit le résultat de leurs agissements à l’encontre du biotope local : suppression des haies champêtres, destruction des acacias, enlèvement des arbres morts avec des trous de pics, etc….

3° La Reine : Son rôle essentiel est de pondre les oeufs, un par cellule, au nombre de 1500 à 3000 par jours, pendant trois semaines. A ce moment, les ouvrières tuent les mâles devenus inutiles, puis nourrissent d’un liquide composé de miel et de pollen les larves blanchâtres sorties des oeufs ; enfin , cinq ou six jours jours après, elles ferment d’un couvercle de cire les cellules des larves. Celles-ci, dans l’espace d’une vingtaine de jours , sont métamorphosées en nymphe, puis en abeilles. Voilà pourquoi la prise du pollen Bt peut agir sur les larves, ce qui est pratiquement démontré scientifiquement par des chercheurs allemands….et surtout lorsque le printemps n’est pas favorable elles puisent dans leur réserve de pollen de maïs récupéré l’année d’avant qui contient cette toxine. Le meilleur était celui de l’aubépine que l’on a détruite en rasant des haies avec l’épareuse….

4° Un Essaim : Lorsque, après la grande ponte du printemps, les abeilles se trouvent trop à l’étroit dans la ruche, les anciennes sont obligées de la quitter, c’est-à – dire d’essaimer. Elles y sont forcées d’ailleurs à la suite de terribles batailles que se livrent la vieille reine, les ouvrières et les reines nouvellement écloses, celles-ci aidées de nouvelles abeilles. L’essaimage a généralement lieu en mai. Les anciennes, suivies de leur reine, se suspendent en masse à la branche d’un arbre voisin, accrochées par les pattes les unes aux autres, pendant que les éclaireuses cherchent dans les environs une nouvelle maison. Il s’agit de signaler l’essaim à votre voisin l’apiculteur qui viendra avec son enfumoir et sa tenue vous libérer de ce peuple laborieux. Il coupera la branche avec soin et installera avec douceur l’essaim dans une ruchette vide. La population d’une ruche à la sortie de l’hiver jusqu’au mois de juin peut se situer entre 15000 à 80000 abeilles.L’essaimage est naturel et lutter contre est dans le but d’éliminer totalement l’abeille sauvage…

5° Les ruches : Les ruches artificielles les plus simple sont constituées par un panier en paille tressée, sur les parois duquel les abeilles fixent directement leurs rayons, c’est de la même manière en ce qui concerne les tronc de châtaigniers évidés. Mais avec ce genre de ruche, la récolte du miel est très difficile ; on emploie aujourd’hui les ruches à rayons mobiles. Ce sont des caisses à toit mobiles, dans l’intérieur desquels les abeilles construisent leurs rayons. Mais cela ne vous empêche pas d’avoir dans votre jardin une ruche Warré pour le plaisir de voir vivre ce merveilleux insecte qui a résisté à trois glaciations…

6° Usage du miel et de la cire et de la propolis : Le miel est employé comme aliment et comme médicament adoucissant et en médecine pour accélérer la cicatrisation des plaies ( miels particuliers ) ; il entre aussi dans la confection d’une gourmandise appelé pain d’épices, et de nombreux plats dans la cuisine bourgeoise, etc… La cire est employée dans la fabrication des encaustiques, des cierges et des bougies dits de luxe ainsi que dans les cérats, substances analogues aux pommades et aux onguents. Quant à ce qui concerne la propolis, tout un panel de solutions en compléments alimentaires : de la pulvérisation nasale en passant par la teinture pour la gorge et des gommes à mâcher ainsi que des pastilles pour ceux qui sont allergiques aux produits non naturels, etc… , c’est avec ça que l’abeille se guérit de tout enfin se guérissait de tout !…
– Un petit rappel pour dire que seulement 80.000 tonnes de pesticides et produits divers sont utilisés en terre françoyse pour cette nouvelle agriculture dite moderne !…et dont une de ces molécules appelée benzène est un terrible danger pour ceux qui utilisent et surtout manipulent ces produits et puis, ils sont tous immortels les pesticides, pas les humains !… Imaginez que depuis des années et des années on ajoute des couches mortelles dans l’environnement pour le plus grand bonheur du Capital pour être dans la globalisation !…Bientôt le même problème en terre françoyse :

 http://youtu.be/arv_MPpiOEI


 Par contre, mon voisin agriculteur qui se trouve dans une zone de culture intensive fait toujours l’objet sans cesse de publicité d’équipement pour travailler avec les produits dangereux !..On lui dit aussi de choisir le bon pesticide et également acquérir le matériel moderne pour répandre mieux la Chymie mortelle !… Il sait bien aussi que tous les ruisseaux du secteur sont contaminés par les pesticides, les herbicides et tous les autres produits toxiques et le danger que cela représente pour lui de les manipuler… Depuis l’année 2000 beaucoup de chercheurs ont mis en évidence ce problème mais par des dérogations opportunes(lobbies) on continue à utiliser la chimie pour sauver paraît-il les récoltes mais pas l’abeille mais surtout vous devez savoir que lorsque l’abeille meurt avant d’arriver à la ruche l’humain dans la zone incriminée et bien au-delà avec la portance des vents, est lui aussi en train de crever, mais tout doucement lui, car il faut savoir que l’abeille est notre sentinelle pour la santé !…
Ainsi l’abeille, dans ce contexte, est devenue une quantité très négligeable !…En fait elle dérange le système de production agricole et ne va pas survivre longtemps en campagne et surtout en zone de culture intensive !…Il n’y a d’ailleurs plus aucune abeille sauvage !..Sa seule chance pour elle est d’aller en ville : un comble !…là il ya des jardins et des fleurs !…Ailleurs ,les haies champêtres disparaissent petit à petit même si on fait semblant par des subventions de faire croire que l’on a compris son utilité majeure pour le biotope !…Dans mon secteur, il ya dix ans il y avait de l’aubépine en bordure de tous les petits fossés qui étaient en pleine floraison au début du printemps permettant ainsi à l’abeille de faire provision de pollen, matière indispensable au développement de la ruche à la sortie de l’hiver !.. Cela faisait des tâches blanches dans le paysage et bien dix ans après, tout est arraché pour faire des grands champs tout en y enterrant des drains pour remplacer le fossé traditionnel qui vont jeter les résidus des nanotechnologies toxiques directement dans le ruisseau par infiltrations…A ce rythme, bientôt il n’y aura plus d’abeilles et ça ne semble inquiéter personne… et en réjouir bien d’autres comme certains agriculteurs formatés par le lobby des Chymiques !…Ils ne savent donc pas que eux aussi sont en grand danger….
http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/06/1052691-ces-agriculteurs-malades-des-pesticides.html
http://sosbiodiversite.wordpress.com/2008/10/12/agriculteurs-premieres-victimes-pesticides/

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-agriculteurs-malades-des-pesticides_39382-1153291_actu.Htm

http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien/

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/phytos-sante-l-association-phyto-victimes-creee-autour-d-agriculteurs-intoxiques-40503.html

http://europe-ecologie-les-verts-05.com/site_eelv_05/images/eelv_05_lettre_information/Malades%20des%20pesticides.pdf

– Une dictée du Certificat d’Études  » Messagères du printemps « ….

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être with tags , on 30 mars 2012 by Léon Roumagnac

 » – Les cigognes sont arrivées. En moins d’une minute, il y avait plus de cent personnes le nez en l’air devant la brasserie. Tout en haut de l’église, une cigogne, debout sur son échasse, ses ailes noires repliées au-dessus de sa queue blanche, le grand bec roux incliné d’un aire mélancolique, faisait l’admiration de toute la ville. Le mâle tourbillonnait autour et cherchait à se poser sur la tour où pendaient encore quelques brins de paille… Les cigognes après un instant de repos venaient de se mettre en route pour faire le tour de la ville, et toute la place, transportée d’enthousiasme, poussait un cri d’admiration. Les deux oiseaux, comme pour répondre à ce salut, tout en planant, faisaient claquer leur bec. »Erckmann-Chatrian, L’ami Fritz, G.GABET, LA GRAMMAIRE PAR L’IMAGE, Certificat d’études, Librairie HACHETTE, 1938.

 » Ciconia est un genre d’oiseaux échassiers migrateurs appartenant à la famille des Ciconiidés et tous appelés cigognes. Il existe plusieurs espèces, les deux plus connues étant la Cigogne blanche (Ciconia ciconia), et dans une moindre mesure la Cigogne noire (Ciconia nigra). Le petit est appelé cigogneau.
Les espèces de ce genre se caractérisent par leurs becs droits et pointus et leur plumage principalement noir et blanc. Ce sont de grands échassiers, d’environ 1un mètre de haut et 1,80 m d’envergure avec un long bec. Les jeunes sont de couleur plus brune et discrète que les adultes. Les cigognes n’ont pas de muscle trachéo-bronchial autour du syrinx et ne peuvent ni chanter ni crier, et communiquent entre elles en claquant du bec : il s’agit du craquètement.
Les cigognes sont des oiseaux grégaires qui se reproduisent en colonies. Les couples monogames sont formés pour la vie. Ils construisent généralement des nids de branchages dans les arbres, bien que la Cigogne maguari niche au sol et que trois espèces au moins installent leurs nids sur les habitations ou autres constructions humaines. L’une de ces dernières, la Cigogne blanche (Ciconia ciconia) est la plus connue et tout un cortège de légendes et de folklore est associé à ce visiteur familier de l’Europe.
Ces échassiers se nourrissent de grenouilles, d’oisillons, de lézards, de petits rongeurs, d’écrevisses, etc.
Six espèces sur sept sont des cigognes de l’ancien Monde, seule la Cigogne maguari (Ciconia maguari) se rencontre en Amérique du Sud. Les études fossiles suggèrent cependant que les cigognes étaient sans doute plus abondantes en Amérique tropicale durant la Préhistoire… » Source Wikipédia

Schubert  » Impromptu Op.90 N.4 (Rubinstein) « ….

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être with tags , on 30 mars 2012 by Léon Roumagnac

– Le Système Solaire et ses bruits….

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique with tags , , , , , , on 30 mars 2012 by Léon Roumagnac

 » – Le système solaire est un système planétaire composé d’une étoile, le Soleil, et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système planétaire) : les huit planètes et leurs 165 satellites naturels connus (appelés usuellement des « lunes »), les cinq planètes naines, et les milliards de petits corps (astéroïdes, objets glacés, comètes, météorites, poussière interplanétaire, etc.).
De façon schématique, le système solaire est composé du Soleil, de quatre planètes telluriques internes, d’une ceinture d’astéroïdes composée de petits corps rocheux, quatre géantes gazeuses externes et une seconde ceinture appelée ceinture de Kuiper, composée d’objets glacés. Au-delà de cette ceinture se trouve un disque d’objets épars, nommé suivant la théorie avancée par Jan Oort, le nuage d’Oort. Ensuite vient l’héliopause, limite du système solaire définie par l’arrêt des vents solaires (ils deviennent plus faibles que le vent galactique).
De la plus proche à la plus éloignée (du Soleil), les planètes du système se nomment Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Six de ces planètes possèdent des satellites en orbite et chacune des planètes externes est entourée d’un anneau planétaire de poussière et d’autres particules. Toutes les planètes, y compris la Terre, portent les noms de dieux et déesses de la mythologie romaine et de la mythologie grecque.
Les cinq planètes naines, portant des noms de divinités diverses, sont Pluton, le plus ancien objet connu de la ceinture de Kuiper, Cérès, le plus grand objet de la ceinture d’astéroïdes, Éris, la plus grosse des planètes naines qui se trouve dans le disque des objets épars, et Makemake et Haumea objets de la ceinture de Kuiper. Les planètes naines orbitant au-delà de Neptune, ce qui est le cas de quatre d’entre-elles, sont également classifiées comme plutoïdes.
Par extension, le terme « système solaire » est employé pour désigner d’autres systèmes planétaires…. » Source Wikipédia

Edouard Schuré  » Chaque cycle interdiluvien amène la prédominance d’une race humaine…. »

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags , , , , , , , , , on 30 mars 2012 by Léon Roumagnac

  » – Pythagore, instruit par les temples de l’Egypte, avait des notions précises sur les grandes révolutions du globe. La doctrine indienne et égyptienne connaissait l’existence de l’ancien continent astral qui avait produit la race rouge et une puissante civilisation, appelée Atlantes par les Grecs. Elle attribuait l’émergence et l’immersion alternatives des continents à l’oscillation des pôles et admettait que l’humanité avait traversé ainsi six déluges. Chaque cycle interdiluvien amène la prédominance d’une grande race humaine. Au milieu des éclipses partielles de la civilisation et des facultés humaines, il y a un mouvement général ascendant. Voici donc l’humanité constituée et les races lancées dans leur carrière, à travers les cataclysmes du globe. Mais sur ce globe que nous prenons en naissant pour la base immuable du monde et qui flotte lui-même emporté dans l’espace, sur ces continents qui émergent des mers pour disparaître de nouveau, au milieu ce ces peuples qui passent, de ces civilisations qui croulent, quel est le grand, le poignant, l’éternel mystère ? C’est le grand problème intérieur, celui de chacun et de tous, c’est le problème de l’âme, qui découvre en elle-même un abîme de ténèbres et de lumière, qui se regarde avec un mélange de ravissement et d’effroi et se dit :  » Je ne suis pas de ce monde, car il ne suffit pas pour m’expliquer. Je ne viens pas de la terre et je vais ailleurs. Mais où ?  » C’est le mystère de Psyché qui renferme tous les autres. » Edouard Schuré, Les Grands Initiés,Extrait,1889.

http://secretebase.free.fr/civilisations/sumeriens/religions/religions.htm

http://lesmessagersdutemps.com/

http://www.ummo-sciences.org

http://www.Karmapolis.be/pipeline/matrix2.htm

http://Karmapolis.be/pipeline/empire_des_dragons_noirs.htm

http://www.lucypringle.co.uk

http://www.geoportail.fr/

http://www.antonparks.com/main.php

 

Jean BAUDRILLARD  » Il y a aujourd’hui toute une pornographie de l’information et de la communication…. »

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags , , , , , on 30 mars 2012 by Léon Roumagnac

 » – Nous ne sommes plus dans le drame de l’aliénation, nous sommes dans l’extase de la communication. Aliénant, l’univers privé l’était certainement, puisqu’il vous séparait des autres, mais il recueillait aussi le bénéfice symbolique de l’aliénation, qui est que l’altérité peut se jouer pour le meilleur et pour le pire. Ainsi la société de consommation fut-elle vécue sous le signe de l’aliénation, comme société de spectacle, mais, justement, le spectacle est encore du spectacle, il n’est jamais obscène, l’obscénité commence lorsqu’il n’y a plus de scène, quand tout devient d’une transparence inexorable. Marx dénonçait déjà l’obscénité de la marchandise liée au principe abject de sa circulation libre. L’obscénité de la marchandise vient de ce qu’elle est abstraite, formelle et légère, contre la pesanteur et la densité de l’objet. La marchandise est lisible : au contraire de l’objet, qui n’avoue jamais tout à fait son secret, la marchandise manifeste toujours son essence visible, qui est son prix. Elle est le lieu formel de transcription de tous les objets possibles : à travers elle tous communiquent – elle est le premier grand médium de communication du monde moderne. Mais le message qu’elle délivre est extrêmement simplifié, et c’est toujours le même : c’est la valeur d’échange. Donc au fond le message n’existe déjà plus, c’est le médium qui s’impose dans sa circulation pure. Il n’est que de prolonger cette analyse de Marx de l’obscénité de la marchandise pour déchiffrer l’univers de la communication. Il n’y a pas que le sexuel qui devienne obscène dans la pornographie, il ya aujourd’hui toute une pornographie de l’information et de la communication, des circuits et des réseaux, une pornographie des fonctions et des objets dans leur lisibilité, leur polyvalence, dans leur signification forcée, dans leur expression libre… C’est l’obscénité de ce qui est tout entier soluble dans la communication. » Jean BAUDRILLARD, Les Stratégies fatales, Extrait,1983.

 » Les Nouveaux pouvoirs, Savoir, richesse et violence à la veille du XXI ème siècle  » d’ Alvin TOFFLER, Fayard,1990.
 » Selon Alvin Toffler, le moteur de ces convulsions est un système de création de la richesse totalement inédit, fondé principalement sur le savoir et la communication, qui établit de véritables forteresse de pouvoir un peu partout dans le monde. Il nous montre comment ce système sape l’autorité des patrons, des médecins, de la police, des réseaux actuels de télévision, des géants de l’industrie, des partis politiques, de même qu’il secoue et remet en question les anciennes alliances politiques…. »

 » La société en réseaux, L’ère de l’information  » de Manuel CASTELLS, Fayard,1996.
 » A la verticalité des hiérarchies succède l’horizontalité de la communication ; à l’autorité des pouvoirs en place, la légitimité que confèrent l’initiative et la réussite ; à l’uniformité industrielle, la diversification des relations de travail ; à un univers d’Etats, le flux des marchandises et des signes d’un capitalisme triomphant. Pour le meilleur ? Pour le pire ?  »

Aujourd’hui, pouvons-nous dire que le capitalisme est toujours triomphant après l’ouverture des frontière et la mise en place de la globalisation ?…Pour ne citer que la situation européenne qui est catastrophique ( peuple grec, espagnol et puis les autres à venir ) par la mise en oeuvre d’un système donc la toute puissance est donnée aux banquiers et autres spéculateurs ( fonds vautours )… Car le fondement de la société capitaliste a pris un terrible coup de vieux, il est en train de vaciller, les repères sont perdus !… Ce n’est plus l’enrichissement par la création, le travail, les nouvelles techniques, la recherche, etc. mais seulement par la spéculation, la cause du futur collapse car ces puissances financières de l’ombre ne sont plus au service de tous….