George SAND  » Un livre a toujours été pour moi un ami, un conseil, un consolateur éloquent et calme, dont je ne voulais pas épuiser…. »


– Voilà un texte que j’ai relevé et qui m’a interpellé car aujourd’hui je me demande si l’écrit est toujours dans cette même considération que pouvait nous décrire ce grand écrivain, je cite : « – Un livre a toujours été pour moi un ami, un conseil, un consolateur éloquent et calme, dont je ne voulais pas épuiser vite les ressources et que je gardais pour les grandes occasions. Oh ! quel est celui de nous qui ne se rappelle avec amour les premiers ouvrages qu’il a dévorés et savourés ! La couverture d’un bouquin poudreux que vous retrouvez sur les rayons d’une armoire oubliée ne vous a-t-elle jamais retracé les gracieux tableaux de vos jeunes années ? N’avez-vous pas cru voir surgir devant vous la grande prairie baignée des rouges clartés du soir lorsque vous le lûtes pour la première fois, le vieil ormeau et la haie qui vous abritèrent, et le fossé dont le revers vous servit de lit de repos et de table de travail ? » George SAND, Lettre d’un voyageur, Extrait, 1864.

George SAND a écrit ceci dans une lettre à Flaubert en décembre 1872 : » – Je crois que dans cinquante ans, je serai parfaitement oubliée et peut-être durement méconnue. » Non, Madame la preuve !…et, en ces temps, il faut pour sauver notre langue vous citer comme tant d’autres !… Surtout aujourd’hui, le livre en papier risque de disparaître par cette folle « Alliance » du capital et ses affidés, comme toujours basée sur la cupidité… Ah ! cette ivresse du dividende !… Avec ses fameux livres électroniques, un seul rayonnement magnétique ( éruptions solaires ) du grand Mage ( le Soleil) et tout le contenu disparaîtra de votre bibliothèque !..Il y a peut-être une comparaison à faire avec les semences naturelles des plantes avec la culture des OGM !… Qui contrôle les graines contrôle la nourriture !… Qui contrôle le savoir contrôle les cervelles des taupes comme l’a si bien écrit Paul GUTH dans sa fameuse « Lettre aux futurs illettrés », Albin Michel 1980.

Voyons ce qu’il en disait et plus particulièrement du latin, je cite » – Le génocide du latin est d’autant plus stupidement suicidaire que nous prétendons vivre dans un ère scientifique. Les étrangleurs du latin sont les descendants de ceux qui envoyèrent Lavoisier à la guillotine : » – La Révolution n’a pas besoin de savants » . Le latin forme l’esprit scientifique beaucoup plus que l’esprit littéraire. Nos meilleurs scientifiques avaient tous fait du latin… » Paul GUTH.

De plus, j’ajouterai qu’ils ont aussi détruit en même temps toute la culture occitane en interdisant cette langue plus évoluée que le Françoys !… rappelez-vous de la Croisade contre les Albigeois !… cette Alliance contre nature entre le Pouvoir Politique et la cupidité de l’église pour les uns agrandir leur fief et les autres pour garder les grandes terres riches des abbayes !…Mais à l’école pendant le temps de Jules FERRY, tout ceux qui ne parlait pas » françoys » était puni en portant ce fameux sabot autour du cou tant qu’un autre camarade de classe n’avait pas prononcé un autre mot en occitan !… Ah !…quelle liberté de la part de ces Révolutionnaires !…Aujourd’hui leur rêve est même de contrôler la Toile !… Si, si, vous verrez bien dans les prochains mois !… Ce sera bien mieux ficelé que la Loi Hadopi même si on peut tout tranquillement faire fouiller dans votre ordinateur par des officines !… Même aujourd’hui nos totalitaires pensent toujours mais très hypocritement » …que le latin est un enseignement de classe, un privilège bourgeois… » mais sournoisement, les étrangleurs de la liberté continuent a défranciser la France qui s’appelait autrefois la Gaule à l’école dite républicaine, on a même inventé un néologisme pour nommer le françoys de souche : le souchien, c’est révélateur le choix de cette insulte !… Plus d’Henri IV, plus de François 1er, plus de Louis XIV, plus de Napoléon 1er, plus d’Austerlizt, plus de Clovis, dans les livres d’histoire, un comble !.. Que restera-t-il donc de françoys dans quelques années ?… Et il faut y ajouter ce communautarisme anglo-saxon qui fait perdre les derniers rudiments de la langue française, avec la complicité de toute cette fonction publique de la politique, nous sommes devenus » un peuple de taupes » comme disait cet agrégé de lettres et qui fonce aveuglément par grand brouillard vers l’abîme… Mais pendant ce temps là,les Bobos friqués qui font du vélo la semaine, baragouinent en anglais, achètent en anglais, chantent en anglais pour ne plus parler la langue du pauvre !..Toutefois, quand on veut imiter l’Empire, il faut le faire correctement, sinon on ne doit rien faire !.. Mais subtilement, ailleurs…. » – Le paradis des sciences et des techniques, les États-Unis, a compris l’importance du latin. Là-bas, le grec et le latin refleurissent dans les universités, surtout chez les scientifiques. Dans certains cas, d’une année à l’autre, le nombre des latinistes a doublé. Les nouveaux ingénieurs des USA iront travailler dans les usines spatiales ou exploiter la Sibérie avec L’Enéide sous le bras… » Paul GUTH, Lettre ouverte aux futurs illettrés, Extrait, Albin Michel 1980.

D’autre part, je vous cite quelques extraits d’un article de Michel SERRES, sur le journal SUD-OUEST, du 9 mai 2011 qui me donne un immense plaisir de vous en citer quelques mots :

»…Feuilletez maintenant l’histoire des guerres. Les vainqueurs imposent toujours leur langue aux vaincus, ce pourquoi il nous reste à peine trente mots gaulois. En Europe de l’Est, l’enseignement du russe était obligatoire. Quelle guerre nouvelle venons- nous de perdre ? Qui sont donc les collabos ?

Victorieux de la lutte pour le fric, les riches cherchent à ne pas jaser de la même manière que le peuple. Avant la guerre de 14-18, 51% des Français parlaient alsacien, breton, picard ou langue d’oc : ruraux pour la plupart… »

« …Les riches, la classe dominante, les publicitaires, ceux qui tiennent l’espace des affiches et le temps de parole éliminent le français.

Comme d’habitude, les vainqueurs cherchent à imposer leur langage. Vous souvenez-vous de la vieille pub où un chien écoutait, obéissant, assis devant une enceinte acoustique d’où sortait la Voix de son Maître ?…

« …La voix de nos maîtres, nous ne l’entendons plus que dans une autre langue. Et quel sabir ! Si vous saviez à quel point ces dominants ignorent le vrai, le bel anglais ! J’en ai honte devant mes amis d’outre- Manche ou d’outre-Atlantique. Du coup, la langue française, la mienne, que j’aime, devient celle des pauvres, des assujettis, nous, petits chiens obéissant à la pub et au fric.

Je vous invite à l’écrire et à la parler, fièrement, comme langue de la Résistance. Chaque fois que je reçois un message où l’on me demande un pitch de ma conférence à venir, je réponds aussitôt : qu’ès aco, lou pitch ?…

« …Pour défendre le Français, espèce inventive en péril, je vous propose une stratégie d’une puissance rare. Utilisez votre carte de crédit comme bulletin de vote.

N’achetez aucun produit dont la publicité ne soit pas dite en français ou dont vous ne comprenez pas le nom ; n’allez pas voir de film dont le titre, sur l’affiche, ne soit pas traduit ; révoltez-vous contre les nouveaux collabos, entrez dans la Résistance, faites la grève du zèle, en faveur de notre langue. »Michel SERRES, philosophe et académicien.

Voyez pourquoi j’adore !…faire de la résistance et avec zèle !…Malheureusement le territoire françoys est « farci » de collabos et beaucoup de mots en anglais sont affichés partout dans les rues !…et en plus je devrai payer 6 Euros d’augmentation de l’impôt pour la télévision dite « la Voix de son Maître « …

 http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/information/72340/france-tv-la-hausse-de-la-redevance-ne-suffira-pas.html

Publicités

4 Réponses to “George SAND  » Un livre a toujours été pour moi un ami, un conseil, un consolateur éloquent et calme, dont je ne voulais pas épuiser…. »”

  1. j’adore Georges Sand, j’ai ême vu son film à la médiathèque le mois dernier c’est très très beau ce texte, et ellle a eu pour Musset une grande admiration !

  2. salut je suis Sam en classe de 1ière a2 on m’a donné un exercice de dissertation littéraire sur ce sujet mais je ne sais pas comment procéder.J’aimerais recevoir de votre part une aie particulière dans le but de faire cet exercice et de comprendre ce cours.Merci.

  3. si la vidéo est privée… !… pourquoi on la pose en public !…tu as raison garde là pour tes vieux jours….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :