Archives de février, 2009

– Tous ces jaloux….

Posted in Actualités et politique on 27 février 2009 by Léon Roumagnac

" – De tous les despotismes, celui des doctrinaires ou des inspirés religieux est le pire. Ils sont si jaloux de la gloire de leur Dieu et du triomphe de leur idée qu’il ne leur reste plus de coeur ni pour la liberté, ni pour la dignité, ni même pour les souffrances des hommes vivants, des hommes réels. Le zèle divin, la préoccupation de l’idée finissent par dessécher dans les âmes les plus tendres, dans les coeurs les plus humains, les sources de l’amour humain."Mikhaïl Bakounine, Dieu et l’Etat, Extrait, 1882.

– Avec les mots…

Posted in Santé & bien-être on 27 février 2009 by Léon Roumagnac

" – Avec les mots on ne se méfie jamais suffisamment, ils ont l’air de rien les mots, pas l’air de dangers bien sûr, plutôt de petits vents, de petits sons de bouche, ni chauds, ni froids, et facilement repris dès qu’ils arrivent par l’oreille par l’énorme ennui gris mou du cerveau. On ne se méfie pas d’eux des mots et le malheur arrive.
Des mots, il y en a des cachés parmi les autres, comme des cailloux. On les reconnaît pas spécialement et puis les voilà qui vous font trembler pourtant toute la vie qu’on possède, et tout entière, et dans son faible et dans son fort… C’est la panique alors… Une avalanche… On en reste là comme un pendu, au-dessus des émotions… C’est une tempête qui est arrivée, qui est passée, bien trop forte pour vous, si violente qu’on l’aurait jamais crue possible rien qu’avec des sentiments… Donc, on ne se méfie jamais assez des mots, c’est ma conclusion." Céline,Voyage au bout de la nuit, Extrait.

– En quête de libération….

Posted in Santé & bien-être on 26 février 2009 by Léon Roumagnac

" – Si la prison du monde n’avait pas de refuge, il n’existerait pas non plus de sentiment de répugnance, et le coeur ne serait pas en quête de libération. L’aversion te tire en avant, comme un gardien, disant : " Ô homme égaré, cherche le chemin droit ." Le chemin est là, mais il est caché dans un endroit secret ; pour le découvrir, il faut d’abord chercher en vain. La séparation est secrètement en quête de l’union ; dans ce chercheur, discerne le visage du cherché. Les ( arbres et les plantes) morts dans le verger se lèvent de leur racine, disant : " Voyez le Donneur de vie ! " Comment les yeux de ces prisonniers ( du monde) seraient-ils toujours fixés sur ce qui se trouve au-delà, s’il n’y avait pas de porteur de bonnes nouvelles ( de délivrance) ? Comment y aurait-il cent mille êtres souillés à la recherche d’eau, s’il n’y avait pas d’eau dans la rivière ? S’il n’existait pas un lieu de repos, il n’y aurait pas de chercheur sans repos ; s’il n’y avait pas un remède au mal de tête causé par l’ivresse, il n’y aurait pas ce mal de tête…Ne regarde pas les feuilles jaunies sur cet arbre, mais cueille ses pommes mûres. Comment ses feuilles jaunes seraient-elles, en vérité, dénuées de valeur ? C’est un signe de maturité et de perfection. La barbe et les cheveux blancs du vieillard apportent de joyeuses nouvelles de la maturité de son intelligence. Les feuilles nouvelles, de couleur verte, indiquent que le fruit n’est pas mûr. Être comme un arbre dépouillé de ses feuilles est le signe qu’on est un connaissant mystique ; le jaune d’or est la raison de la bonne mine du changeur." Djalâl-od-Dîn Rûmî, MATHNAWÎ, Livre Quatième , Extrait, 1272.

– Quand on est…..

Posted in Actualités et politique on 25 février 2009 by Léon Roumagnac

" – Quand on est faible ce qui donne de la force, c’est de dépouiller les hommes qu’on redoute le plus, du moindre prestige qu’on a encore tendance à leur prêter. Il faut apprendre à les considérer tels qu’ils sont, pires qu’ils sont c’est-à-dire, à tous les points de vue. Ça dégage, ça vous affranchit et vous défend au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. Ça vous donne un autre vous-même. On est deux. " Louis Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Extrait.

– Castanea Sativa Mill….

Posted in Aliments et boissons on 25 février 2009 by Léon Roumagnac

 – Châtaignier vient du latin castanea, lui-même dérivé du grec kastanon. Ce nom ferait référence à Kastanon, une ville de Thessalie renommée dans l’Antiquité pour la qualité des châtaignes qu’on y récoltait. Castanea était l’ancien nom des chênes avant de désigner le châtaignier.Sativus signifie « cultivé » en latin. Le châtaignier a été surnommé "arbre à pain" pour les qualités nutritives de ses fruits. Il remplaçait les céréales dans une grande partie des Cévennes par exemple.Le châtaignier est une espèce spontanée autour de la Méditerranée. On le trouve en Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie), dans l’Europe méridionale, de la péninsule Ibérique à la Grèce ainsi qu’en Hongrie, Bulgarie, Croatie, Albanie et aussi en Roumanie. Il s’étend aussi en Asie Mineure (Turquie) et dans la région du Caucase (Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan…).Il a été introduit en Grande-Bretagne par les Romains. Il est par ailleurs cultivé dans de nombreux pays.En France, le châtaignier est présent à l’état naturel en Midi-Pyrénées, en Corse, en Ardèche (Cévennes), dans les Alpes méridionales, les Pyrénées-Orientales, le Limousin, en Auvergne, en Basse-Normandie et en Bretagne. Il est rare dans le Nord et le Nord-Est mais relativement abondant dans les Vosges du Nord. Source WIKIPEDIA.
– Il est évident que tous ceux qui sont amoureux de la nature auront effectivement planté un arbre à la Sainte-Catherine…
" – Si un Sage atteignit l’illumination sous un arbre, il ne pouvait s’agir que du castanea cultivé ( le châtaignier ). Ne s’agit-il pas alors de l’arbre de vie !.. Comme nous le confirme le Zohar " – L’arbre de vie s’étend du haut vers le bas et le soleil l’éclaire entièrement." Peut-être qu’au nombril de la terre  il se dressait un tel arbre et que tous ceux qui passaient à proximité non seulement y laissaient leur fatigue mais ils y calmaient aussi leur faim et de la à croire qu’il est venu au monde pour être notre ancêtre à nous tous ." Angel ENEMUS, De la nature et de la symbolique de l’arbre,Extrait.

Evolution de l’enseignement ……

Posted in Divertissement on 25 février 2009 by Léon Roumagnac

– Nous allons comparer les différentes manières de présenter un simple problème de mathématique en trente ans d’évolution de l’enseignement suite à un article très sérieux du Monde du 29 avril 1989… je cite :
" – Enseignement 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 F. Ses frais s’élèvent au 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?
Enseignement moderne 1970 : Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l’ensemble M est égal à  100 et chaque élément m de M vaut 1 F. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble M. L’ensemble F des frais de production comprend 20 gros points de moins que l’ensemble M. Représente F comme sous-ensemble de M et donne l réponse à la question suivante : quel est le cardinal de l’ensemble B des bénéfices ? ( à dessiner en rouge ).
Enseignement rénové 1980 : Un agriculteur vend un sac de pommes de terre sur 100 F. Les frais de production s’élèvent à 80 F et le bénéfice est de 20 F. De voir : souligne les mots " pomme de terre " et discutes-en avec ton voisin.
Enseignement réformé 1990 : Un peizan kapitalist privilégié sanrichi injustement de 20 F. sur un sac de patats. Analiz le tekst et recherch les fôtes de contenu de gramère d’ortograf et le ponctuassion et ansuite di se que tu pense de sète maniaire de sanrichir. "
– Que faut-il en penser aujourd’hui  en 2009 !… avec l’ère du Portable !… et de cette nouvelle manière de communiquer avec les fameux SMS lancés toutes les cinq minutes dans toutes les directions pour n’importe quoi ! …. Quant à ce qui concerne le résultat du problème de mathématique on peut le chercher et le trouver sur la Toile….Il est vrai que nous allons être obligés dans très peu de temps de faire l’effort de rédiger les infos du Bulletin Municipal du Maire en anglais , la seule langue qui sera assimilée par la majorité des citoyens en raison de cette mode du communautarisme anglo-saxon…. 
– Pour les "cancres " friqués : http://www.faismesdevoirs.com/
 

– Une chanson….

Posted in Actualités et politique on 24 février 2009 by Léon Roumagnac