Archive pour avril, 2012

Mardi 1er Mai 2012, la Fête du Travail……

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Organisations, Santé et bien-être on 30 avril 2012 by Léon Roumagnac

 » En France, au début du XXe siècle, il devient habituel, à l’occasion du 1er mai, d’offrir un brin de muguet, symbole du printemps en Île-de-France. C’est une coutume de la Cour lancée, ou adoptée, le 1er mai 1561 par la régente Catherine de Médicis: dans l’attente de son prochain sacre, le jeune roi Charles IX, âgé de dix ans, offrit un brin de muguet aux dames présentes. Aujourd’hui, une tolérance de l’administration fiscale permet aux particuliers et aux organisations de travailleurs de vendre les brins de muguet sans formalités ni taxes (attention, il s’agit de muguet du jardin ou des bois et non pas de muguet acheté, car dans ce cas ce serait de la revente, donc pas autorisé).
Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant une journée chômée.
Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er Mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». À l’initiative de René Belin, ancien dirigeant de l’aile anticommuniste de la CGT (Confédération générale du travail) devenu secrétaire d’État au travail dans le gouvernement de François Darlan, le jour devient férié, chômé et payé. La radio ne manque pas de souligner que le 1er mai coïncide aussi avec la fête du saint patron du maréchal, saint Philippe. L’églantine rouge, associée à la gauche, est remplacée par le muguet….. »

« …..En 1947, le 1er mai devient, dans le code du travail, un jour férié chômé et payé pour tous les salariés sans conditions (mais il n’est pas officiellement désigné comme fête du Travail). Ce n’est que le 29 avril 1948 qu’est officialisée la dénomination « fête du Travail » pour le 1er mai.
Beaucoup à gauche voudraient que la fête du Travail redevienne la fête des Travailleurs, rejetant les mesures de Pétain. Par contre l’églantine rouge (d’origine révolutionnaire) n’est plus vraiment une revendication, d’autant que la vente libre du muguet par tous ce jour-là donne l’occasion aux syndicats de rencontrer la population et de faire connaître leurs activités et revendications.
Des manifestations syndicales, voire intersyndicales ou unitaires (selon les années, les revendications et les mouvements sociaux en cours), ont lieu dans les grandes villes de France le 1er mai, la ou les plus importantes d’entre elles ayant traditionnellement lieu à Paris. » Sources Wikipédia
.

Publicités

Les Saintes et les Saints de Glace du mois de Mai….

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être with tags , on 30 avril 2012 by Léon Roumagnac

Les Saints de Glace ou les Saintes de Glace…
Depuis les temps les plus anciens , les jardiniers savent qu’il s’agit d’une variation climatique importante qui peut avoir lieu au début du mois de mai et qui provoque de grands dommages dans le potager ainsi que dans les vergers….C’est un retour tardif des gelées, tout simplement !…
– Les anciens l’ont toujours affirmé et certains astronomes ont même expliqué le phénomène. Pour eux, les Saints de Glace correspondraient à un essaim d’étoiles filantes venus de la constellation du Léon qui traverse notre galaxie entre la terre et le soleil pendant cette période. L’écran ainsi formé refroidirait l’atmosphère. Nous n’avons en la matière aucune certitude, la période de refroidissement étant de toute manière très fluctuante….
Ces fameux saints se nommaient Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais et si vous les cherchez sur le calendrier vous ne les trouverez plus et pour cause !… C’est au cours de l’année 1960 que la curie Romaine remplaça ses Saints car ils semblaient entachés d’un trop grand fond païen… Elle en profita également pour supprimer tous les saint guérisseurs et autres saints découvreurs !…

1°)Mamert de Vienne ou saint Mamert (mort en 475), fut archevêque de Vienne.
Saint Mamert est l’un des trois saints de glace (avec saint Servais et saint Pancrace) ; il est célébré le 11 mai.
Frère du théologien et poète Claudien Mamert, il semble s’être distingué comme lui par son éducation littéraire, comme par sa science théologique.
Il devint évêque de Vienne en 452 et il entra en conflit avec l’archevêque d’Arles dont il contestait la suprématie, mais il dut se soumettre en 463.
Il introduisit en Gaule la procession des Rogations à partir de 470, afin de mettre fin à une série de calamités naturelles.

2°)Saint Pancrace, Martyr,(-304)Un des 3 « Saints de Glace » du 12 Mai,Intercessions :Invoqué contre les menteurs,contre les calomniateurs,contre les parjures.

3°)Saint Servais, Evêque de Tongres(Flandre),Un des 3 « Saints de Glace » le 13 Mai,(320-384),Intercessions : Invoqué contre les rhumatismes,contre les douleurs des membres inférieurs,cette demande peut s’appliquer tants pour les humains que pour les animaux.On le prie aussi pour le succés des entreprises et protége les récoltes du gel.

– Aussi sur votre calendrier des Postes, vous trouverez en remplacement de Saint Mamert : la magnifique Sainte Estelle pour le 11 mai, ensuite Saint Pancrace lui a été remplacé par : Saint Achille, le 12 mai et enfin Saint Servais par : la belle Sainte Rolande pour le 13 mai….déjà, c’était prémonitoire, on nous annonçait la parité ainsi que la mutation de la société !…

Sainte Estelle :  » Fête le 11 mai (Occident) et le 30 avril (avec saint Eutrope, Église orthodoxe). D’après la légende, son père était un Romain de haute naissance et légat de la ville de Saintes. Sa mère descendait d’une antique famille de druides. Ayant entendu les enseignements de saint Eutrope, premier évêque de la région, elle se fit baptiser et alla vivre auprès de lui en tant que disciple. Comme elle refusait l’apostasie, son père la fit mettre à mort dans les arènes de Saintes. Son corps fut enseveli dans le tombeau même de saint Eutrope, dont son père avait fait trancher la tête à la hache.
Son nom était à l’origine Eustelle (du grec eu, beau ou bien, et stello, parer ou orner) et elle fut pendant longtemps la patronne de la jeunesse chrétienne. La forme latinisée Estelle (étoile) est due au poète Frédéric Mistral, qui mit le mouvement félibrige sous la patronage de la sainte. Car, dit-il, « tels que les rois Mages, reconnaissant par là l’influx mystérieux de quelque haute conjoncture, nous saluâmes l’Étoile qui présidait au berceau de notre rédemption. » (Mémoires et récits, 1919)
Aujourd’hui, de nombreux spécialistes remettent fortement en question l’existence même de cette sainte. » Source Wikipédia

Saint Achille :  » Nérée et Achillée (ou Achille) sont deux martyrs chrétiens exécutés lors d’une persécution de Domitien, vers l’an 96. Selon la tradition, Achillée aurait été baptisé par Saint Pierre. Eunuques ou chambellans de Domitille, qu’ils auraient convertie au christianisme, Achillée et Nérée auraient été exilés avec leur maîtresse sur Ventotene, une des îles Pontines au large de Terracine, avant d’y être décapités. Enterrés dans les catacombes de Rome, ces saints martyrs et le culte de leurs reliques devinrent populaires à partir du VIe siècle, quand on leur consacra une église (l’église Santi Nereo e Achilleo). Ils sont fêtés le 12 mai. » Source Wikipédia

Sainte Rolande : » Sainte Rolande est une vierge morte en 774. Rolende plutôt que Rolande car ce nom n’est pas le féminin de Roland, était la fille du roi des Lombards, Didier. Elle était bonne, instruite et très belle et son père la donna en mariage au roi d’Ecosse, mais lors du voyage qui la conduisait dans son nouveau royaume, elle s’enfuit pour aller se mettre sous la protection de l’archevêque de Cologne, mais épuisée, elle se réfugia au château de Villers-Poterie sur l’actuelle commune de Gerpinnes en Belgique. Elle y mourut et fut enterrée dans l’église qui lui est depuis dédiée. Ce tombeau devint si célèbre par les miracles éclatants de tout genre qui s’y opérèrent qu’on y vit affluer une foule innombrable avide d’obtenir la délivrance, soit des infirmités corporelles, soit de l’aveuglement spirituel. On disait que « du corps virginal de Rolende, suintait en grande abondance une huile sacrée dont l’onction guérissait les plaies. Son corps fut transféré dans une châsse au XVIème siècle. » Source http://unjourunsaint.hautetfort.com/archive/2007/05/13/sainte-rolande-13-mai.html

Quelques dictons sur les Saints et Saintes de Glace :
 » – Quand la pluie honore Saint-Servais, pour le blé c’est un signe mauvais. »
 » – A la première sainte de Glace, souvent ton jardin garde la trace. »
 » – Souvent Saint Pancrace,Saint Servais et Saint Boniface sont des faiseurs de glace. »

Si vous ne trouvez plus les anciens saints sur l’Almanach du facteur en ce qui concerne les Saints de Glace c’est parce que les Papistes les ont enlevés parce qu’ils faisaient et font toujours partie comme les Saints guérisseurs et autres, de la liste des personnages qui pourraient donner lieu à des pratiques rituelles païennes….

1°)Saint-Mamert, le 11 mai,
Évêque de Vienne, en Dauphiné  » – Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »
2°)Saint-Pancrace, le 12 mai,
le Martyr à Rome  » – Saint Pancrace, Gervais et Boniface apportent souvent la glace »
3°)Saint-Servais,le 13 mai,
Évêque de Tongres  » – Avant Saint-Servais : point d’été, après Saint-Servais : plus de gelée. »
« Quand il pleut à la Saint Servais, pour le blé, signe mauvais. »
4°)Saint-Urbain, le 25 mai,
Pape au 17 ème siècle  » – Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré. »
« Mamert, Pancrace, Servais sont les trois Saints de Glace, mais Saint Urbain les tient tous dans sa main. »

– Tous les jardiniers qui travaillent avec la Lune tiennent aussi compte de ces anciennes coutumes qui reposent tout simplement sur les observations des Anciens… depuis des millénaires !… Ce n’est pas l’invention des saints qui aurait provoqué  » un essaim d’étoiles filantes venus de la constellation du Léon qui traverse notre galaxie entre la terre et le soleil pendant cette période. L’écran ainsi formé refroidirait l’atmosphère. Nous n’avons en la matière aucune certitude, la période de refroidissement étant de toute manière très fluctuante…. « 

Antonio CALDERA  » Chiacona in B flat major « ….

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être with tags on 29 avril 2012 by Léon Roumagnac

LUSSATO-MESSADIE  » L’Occident se trouve actuellement en péril d’identité et en passe de perdre son rayonnement….. »

Posted in Actualités et politique, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Organisations, Santé et bien-être with tags , , , , , , , on 29 avril 2012 by Léon Roumagnac

 » – La vertu enrichissante de la culture, la  » complexification  » évoquée plus haut, est donc étroitement liée à la qualité de l’évènement culturel  » consommé « . Voire, il n’y a enrichissement personnel que dans la culture de qualité. Et c’est pour avoir feint de l’ignorer pendant plusieurs décennies que l’Occident se trouve actuellement en péril d’identité et en passe de perdre son rayonnement. Telle une douairière fascinée par l’irruption de voyous dans son appartement, dont le dynamisme brutal est mépris pour une force régénératrice, il s’est laissé saisir par des idéologies qui ne convenaient ni à ses vertus, ni à ses capacités. Les conséquences de ce dévoiement ont largement dépassé les frontières de la culture pour atteindre celles de l’industrie et de la technique. L’Occident aborde mal le virage du troisième millénaire. »LUSSATO- MESSADIE – Bouillon de culture,1986.

Pour compléter ce billet, il faut lire le premier grand livre d’exploration et de synthèse à la description et à l’analyse de la société nouvelle qui est en place sous nos yeux… »- A la verticalité des hiérarchies succède l’horizontalité de la communication ; à l’autorité des pouvoirs en place, la légitimité que confèrent l’initiative et la réusssite ; à l’uniformité industrielle, la diversifictaion des relations de travail ; à l’univers d’Etats, le flux des marchandises et des signes d’un capitalisme triomphant. Pour le meilleur ? Pour le pire ?… » Un paragraphe de la présentation de ce document esentiel qu’il faut absolument lire : « – La Société en réseaux – L’ère de l’information  » de Manuel CASTELLS,Librairie Arthème Fayard, 1996.- A lire absolument pour comprendre pourquoi nous avons perdu nos repères et nos grilles d’interprétation : un terrible coup de vieux !… Il faut reconnaître que ça va très vite et que même l’élite françoyse est totalement dépassée… car déjà nous entrons en direct dans la révolution noétique !…Nous sommes bien dans la période de transition…car nous avons perdu nos repères et nos grilles d’interprétation !
« – C’est pourquoi l’information est un ingrédient essentiel de notre organisation sociale. C’est pourquoi les flux de messages et d’images entre réseaux constituent la trame première de notre structure sociale. Cela ne veut pas dire que l’histoire est en voie d’achèvement sous l’effet d’une réconciliation heureuse de l’humanité avec elle même. C’est ne réalité tout le contraire(2) qui s’opère sous nos yeux… » Manuel Castells, La société en réseaux, L’ère de l’information, Extrait, 1996.Certains nous diront que tout dépend de la ou des sources de l’information mais la vérité est relative(3) d’une culture à l’autre…

Voilà l’explication de Manuel Castells , je cite : ….l’histoire ne fait que commencer, si par “histoire ” nous entendons le moment où, après des millénaires de lutte préhistorique contre la Nature, pour survivre d’abord, pour la conquérir ensuite, notre espèce a atteint le niveau de savoir et d’organisation sociale susceptible de lui permettre de vivre dans un monde principalement social. C’est le début d’un vie nouvelle, ou, plus exactement, le début d’une ère nouvelle, l’ère de l’information, caractérisé par l’autonomie de la culture par rapport aux fondements matériels de l’existence….”- Et il conclu en disant que ça sera pas facile à vivre car notre miroir historique nous révélera des choses pas belles…sommes nous capables de le regarder !…..c’est pourquoi nous allons obligatoirement vers une autre phase qui prendra énormément de temps car ce document a été écrit il y a plus de quinze ans… et effectivement ” les choses pas belles ” sont arrivées… Pour compléter mon argumentaire il est impératif de mentionner la prochaine révolution qui sera noétique !… Pour faire connaissance avec vous pouvez toujours lire l’ouvrage ” – Physique quantique, physique noétique, homme démiurge ” de Soulas JOHANN…

http://www.noetique.eu/articles/noetique/

– Nous serons obligés de transformer non seulement notre vision du monde mais également le transformer sinon ce sera la fin de l’humanité et même si des résistances mises en place par les élites sont là…et, malgré cela déjà ici ou là cette révolution nouvelle est annoncée, elle aura lieu… http://www.noetique.eu/noetique

Pour en savoir un peu plus… http://www.noetique.eu/livres/livre-age-connaissance

Oui, refaire le monde par une autre révolution sans être vraiment une révolution…ce monde humain est imparfait, provisoire, insatisfaisant, malade il sent la fin ! … Tous les utopistes ces révolutionnaires idéalistes depuis longtemps ont cherché en permanence à le transformer(1) !… Sans succès d’ailleurs !…mais en engendrant le pire : la souffrance par la torture des chairs et des âmes…., la violence par les camps et voyez aujourd’hui les nouveaux camps “soft” avec tous ces cas psychosociaux dans ces entreprises mondialisées,…et cette misère qui occupe de plus en plus l’humanité avec la mort, etc….Faut-il refaire ce monde ?… Il s’agit de l’oublier qu’il soit dans le miroir de l’histoire…. mais nous devons le dépasser !…. Il a été, il est donc il faut aller de l’avant !…Il faut une autre révolution c’est celle que nous pouvons nommer la néotique !… Nous devrions tous lire le livre de Laurent Gounelle : l’anecdote du cireur de chaussures place Djemaa el Fna…” Cet homme respirait le bonheur par tous les pores de sa peau et ce bonheur rayonnait autour de lui.” Il s’agit bien sûr de la ” noétique “….. Vous aviez déjà corrigé !…

(1)” L’écrivain François d’Épenoux décrit les bobos comme « les nouveaux maîtres de Paris, stars des gazettes et chouchous des pubards, leaders d’opinion et des dîners en ville, nouvelle volaille qui, comme dans la chanson de Souchon, fait l’opinion. [ … ] Ce sont quelques poignées de vrais bourgeois mais faux bohèmes, connus ou inconnus, fricotant dans la pub, la presse, la musique ou le cinéma, bref, dans des métiers bien, qui prônent leurs idées et prêchent leurs discours avec d’autant plus de légèreté mondaine qu’ils n’en subiront jamais les conséquences, planqués qu’ils sont dans leurs donjons bardés de digicodes. [ … ] Ce sont les nouveaux gardiens de la Pensée unique qui déversent sur le moindre assaillant l’huile tiède d’une soupe idéologique ressassée, entre deux flèches trempées dans le fiel mortel de leurs propres erreurs ».Diverses parodies ou déclinaisons du terme ont ponctuellement été créées comme les « bonobos » (« bourgeois non bohèmes »)…” Sources Wikipédia
D’autre part, si on consulte également les Carnets LV,1133 de Camus, on peut aussi y lire le commentaire suivant : ” Selon Melville, les rémoras, poissons des mers du Sud, nagent mal. C’est pourquoi leur seule chance d’avancer consiste à s’accrocher au dos d’un grand poisson. Ils plongent alors une sorte de tube jusque dans l’estomac d’un requin, y pompent leur nourriture, et se propagent sans rien faire en vivant de la chasse et des efforts du fauve. Ce sont les moeurs parisiennes.”… et rien n’a vraimentchangé, les rémoras sont de plus en plus nombreuses et bien grasses !…

(2)Un commentaire relevé sur un article de l’Informaticien du 19 novembre 2011 sur la société des réseaux, je cite :  » The Anonymous  » ces firmes nous font remplir notre propre fiche de police, et celles de nos amis, et ils cédent ou revendent les infos aux services gouvernementaux, qui peuvent ainsi espionner, ficher, traquer, localiser et si nécessaire intimider les  » déviants  » ou  » opposants  » Cf. Tunisie, Lybie, Syrie et France ). Bonne chance les naïfs avec leur liberté sur le Web. »

(3)  » Ces animaux malades de la peste  » de La Fontaine….Il faut donc obtenir du troupeau de mouton l’attitude qui convient pour pouvoir mener l’action définie…. » Ils dévorent force moutons qui ne leur avaient rien fait, même pas une toute petite offense !… Ils sont même à oser dévorer les bergers ! « – Comment ne pas dénoncer cette malicieuse mode de répandre la discorde entre les communautés tout en ridiculisant le comportement de certains !.. Comme nous dit la fable : en les mangeant ils leur font beaucoup d’honneur et les bergers sont dignes de tous les maux : ces gens là ( les bergers ) qui sur les animaux ( les moutons ) se font un chimérique empire… Il se trouve toujours un  » loup  » qui harangue pour que le cas soit pendable ainsi  » – Rien que la mort n’était capable d’expier son forfait : on lui fit savoir « . C’est tellement vrai qu’aujourd’hui plus personne ne lit les journaux et d’ailleurs la presse se casse la figure parce que ce qui était la règle pour la désinformation :  » – C’est vrai parce que je l’ai lu !  » est devenu d’un commun presque vulgaire… Nous sommes de plus en plus dans le temps des nouveaux villages  » Potemkine  » : façade doublement mensongère, trompe-oeil, escroquerie, désinformation et intoxication flagrante…Ecoutons le discours final de La Fontaine :  » – Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noirs.  » C’est ainsi que se termine la fameuse fable, mais quelle modernité !…. Mais revenons à nos moutons !.. C’est bien le temps des médiocrates qu’un auteur avait si savamment qualifié ainsi car ils nous donnent qu’une image très lisse du monde et donc une information de plus en plus médiocre….

Willem de Fesch (1687-1761)  » Sonata in D major, Op.6/1 « …….

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags on 29 avril 2012 by Léon Roumagnac

Marin Marais  » Pièces de Violes du Livre II ….. »

Posted in Divertissement, Hobbies, Musique, Santé et bien-être, Voyages with tags , on 29 avril 2012 by Léon Roumagnac

Cioran  » Toutes nos humiliations viennent de ce que nous ne pouvons pas……. »

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Hobbies, Organisations, Santé et bien-être with tags , , , , , on 28 avril 2012 by Léon Roumagnac

 » – Toutes nos humiliations viennent de ce que nous ne pouvons pas nous résoudre à mourir de faim. Cette lâcheté nous la payons cher. Vivre en fonction des hommes, sans vocation de mendiant ! S’abaisser devant ces ouistitis vêtus, chanceux infatués ! être à la merci de ces caricatures indignes du mépris ! C’est la honte de solliciter quoi que ce soit qui excite l’envie d’anéantir cette planète, avec ses hiérarchies et les dégradations qu’elles comportent. La société n’est pas un mal, elle est un désastre : quel stupide miracle qu’on puisse y vivre ! Lorsqu’on la contemple, entre la rage et l’indifférence, il devient inexplicable que personne n’ait pu en démolir l’édifice, qu’il n’y ait pas eu jusqu’à présent des esprits de bien, désespérés et décents, pour la raser et en effacer la trace. Il est plus qu’une ressemblance entre quêter un sou dans la cité et attendre une réponse du silence de l’univers. » Cioran, Précis de décomposition, Extrait.

– Voilà des révélations qui sont tenues malgré le  » discours unique « ….