Archives de juillet, 2013

Vacances : L’été sera chaud……

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 31 juillet 2013 by Léon Roumagnac

La météo du Bas-Quercy :
31°

HIGH 34°CHIGH 34°C
at 17:20
LOW 15°CLOW 15°C
at 06:13
Wind
CalmCalm
High Gust 10 km/h at 12:27
Humidity
58%58%
Feels Like 36°C
Rain
0.0mm0.0mm
Seasonal Total 641.2mm
Barometer
1013.8hPa1013.8hPa
Falling Slowly

Humour : encore une attaque de vache dans les Pyrénées…

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Musique, Santé et bien-être with tags on 31 juillet 2013 by Léon Roumagnac

 » Il ne faut pas que les randonneurs se sentent en danger » a affirmé le président du Conseil général…. » lire la suite de l’article ici :http://www.legorafi.fr/2013/07/30/randonneur-attaque-par-une-vache-les-hautes-pyrenees-preconisent-le-prelevement-par-precaution-de-90-tetes-de-betail/

Pour supprimer toute ces attaques bientôt la production de la viande de bœuf synthétique ; il n’y aura plus la peur des cornes quoique on s’attache à les supprimer aujourd’hui…

« …Professeur Post a déclaré qu’il est possible d’ajouter les tissus adipeux des fibres pour les rendre plus agréables au goût, ainsi que d’autres nutriments pour rendre la viande synthétique aussi nutritifs que la vraie viande, et peut-être même plus sain en réduisant les graisses saturées.La viande hachée ou de remplissage de saucisses devraient être plus faciles à faire que d’un steak…. » lire la suite de l’article ici : http://www.independent.co.uk/news/science/special-report-in-vitro-beef–its-the-meat-of-the-future-8735104.html


 » Mark Post a pour objectif d’industrialiser la production de son bœuf synthétique, et a annoncé une commercialisation d’ici 5 à 10 ans. Selon lui, la viande in vitro est écologique, dans la mesure où elle réduit la quantité de nourriture, d’eau et de combustible nécessaire à la production bovine… » lire la suite de l’article ici : http://www.20minutes.fr/sciences/1194011-20130730-londres-steak-boeuf-issu-cellules-souches-a-deguster-290000-euros

Dans quelques années, il sera inutile de savoir reconnaître une bonne vache laitière :
 » Une bonne vache laitière a l’arrière-train très développé, la mamelle grosse et veinée, la peau souple, le poil fin, le regard doux, des pellicules jaunâtres dans les oreilles. En général, une bonne laitière porte l’écusson ; on appelle ainsi une sorte de dessin formé par les poils dirigés de bas en haut, qui couvrent l’arrière des mamelles et la face interne des cuisses. Une vache hollandaise fournit environ 3600litres de lait par an ; une normande, 3400 litres ; une bretonne, 2000 litres. – 25 litres de lait donnent environ un kilogramme de beurre. La nourriture a une grande influence sur la quantité et sur la qualité du lait : les fourrages verts donnent un lait plus abondant et de meilleure qualité que les racines ; les prairies naturelles, un meilleur lait que les prairies artificielles. Les boissons tièdes augmentent également la quantité du lait ; il n’est donc pas mauvais de donner aux vaches laitières des aliments cuits et délayés : son, betteraves, pulpe, ect. L’âge de l’animal influe également sur la production du lait : le maximun de rendement a lieu après la naissance du troisième veau ; après sa septième année, la vache laitière perd beaucoup de sa valeur. » Sciences Physiques et Naturelles avec leurs Applications.Instructions ministérielles du 4 janvier 1897 et du 4 mai 1898.

D’ailleurs ce n’est pas la première fois que la vache attaque :
« Elle rejoint finalement un pré mais se rebiffe et fonce sur la maréchaussée. « Le gendarme sur qui elle a foncé tire alors deux balles », indique le commandant Bailly. Mais l’animal continue sa course et se retrouve sur la route…. » lire la suite de l’article : http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/06/05/une-vache-abattue-de-6-balles-apres-avoir-charge-un-gendarme-1576626.html

 » La Prim’Holstein est une race venue du nord de l’Europe, de la Frise au Jutland. Les vaches pie noire sont déjà connues au XVIe siècle. À partir du XVIIIe siècle, elles font l’objet de croisement en vue d’améliorer la production laitière, le taux butyreux (quantité de matière grasse) et la conservation du lait. La race porte alors le nom de « hollandaise ».
Au XIXe siècle, la race se répand rapidement en Amérique du Nord où elle porte le nom de « Holstein Friesian ». Elle arrive en France au début du XXe siècle et connaît un succès immédiat. Elle est d’abord appelée « hollandaise pie noire » et possédera un herd-book dès 1922. Ses capacités laitières lui permettent de supplanter les races locales moins productives comme la rouge flamande ou la normande.
Après la Seconde Guerre mondiale, en France, les objectifs de sélection de la race évoluent pour obtenir des animaux mixtes, c’est-à-dire qu’un équilibre entre production de lait et de viande est recherché. Cette orientation est adoptée également dans le berceau de la race, les similarités entre animaux incitent à rebaptiser en 1952 la race « Française Frisonne Pie-noir »….pour lire l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prim’Holstein

…combien de fois dans ma jeunesse j’ai été chargé par une des vaches que je devais garder dans le pré !…à la campagne dans les années 60 on utilisait pas le fusil mais tout simplement un bâton !…

mais surtout à ne pas confondre avec le :  » Taureau est le nom vernaculaire donné au mâle de l’espèce Bos taurus, un mammifère domestique ruminant, généralement porteur de cornes sur le front, appartenant à de la famille des Bovidés. Sa femelle est la vache. Il est utilisé principalement pour la reproduction dans l’élevage laitier, de plus en plus par insémination artificielle, pour la production de viande bovine (élevage de taurillons) et pour des sports comme les courses de taureaux ou le rodéo. C’est un animal très présent dans la culture, notamment dans l’art de la tauromachie…. »Wikipédia.

Humour :  » Je t’aime  » deux biologistes osent dire enfin la vérité….

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Musique, Santé et bien-être with tags on 30 juillet 2013 by Léon Roumagnac

 » Aucune incidence sur le fonctionnement correct du corps humain…. » lire la suite de l’article ici : http://www.legorafi.fr/2013/07/29/vivre-damour-et-deau-fraiche-deux-biologistes-refutent-le-fameux-adage/

C’est une folie extrême

C’est une folie extrême
D’être fidèle en amour.
Il faut aimer qui nous aime,
Et changer de jour en jour.
Qui un seul but se propose
Ne fait jamais grande chose.

Les dames aiment le change,
Et n’ont jamais de dessein
Qui n’ait toujours du mélange,
Et double ainsi que leur sein :
Ne blâmez telle aventure,
C’est l’effet de leur nature.

L’une aimera la richesse,
L’autre aimera les discours,
Cette-ci l’art et l’adresse,
Celle-là le jeu d’Amours ;
Jamais d’une même sorte
Ce faux sexe ne se porte.

Aimez et soyez fidèle,
Vous deviendrez odieux.
Feignez, soyez infidèle,
On vous recherche en tous lieux.
Ainsi changeant de figure,
Se déguise leur nature.

Et plus fol qui conjecture
Sans dommage et sans méchef
Bien garder une serrure,
Dont chacun porte la clef,
Il n’est de place tant forte
Où l’on n’entre de la sorte !

C’est donques folie extrême
D’être fidèle en amour,
Il faut aimer qui nous aime,
Et changer de jour en jour.
Qui divers buts se propose
Fait souvent quelque grand’chose.
Joachim Bernier de LA BROUSSE, 1…-1623.

Voilà une recherche qui a été menée correctement et qui mérite encore d’être abondée au niveau du budget car ça ne sera pas à des fins inutiles, l’Europe se dépeuple et si l’amour et l’eau fraîche ne garantissent pas la survie des géniteurs ce sera très grave… Toutefois il y a belle lurette que l’on sait que l’eau n’arrive pas à nourrir son homme et même dans certains secteurs ceci peut être dangereux…http://www.franceinfo.fr/environnement/france-forte-presence-de-pesticides-dans-les-cours-d-eaux-de-metropole-et-d-1086527-2013-07-29 ne pas boire de l’eau aux fontaines !…
Alors pourquoi cette étude ?…et bien pour pouvoir et savoir se nourrir correctement il faut donc changer de table comme Joaquim Bernier de LA BROUSSE déjà le conseillait en 1600, je cite :
« C’est donques folie extrême
D’être fidèle en amour,
Il faut aimer qui nous aime,
Et changer de jour en jour.
Qui divers buts se propose
Fait souvent quelque grand’chose. »
Ainsi, l’amour plus le vin, en y ajoutant tous les nutriments nécessaires, avec des invitations dans les grands restaurants permettront la survie du mâle…L’étude n’aurait pas été nécessaire comme le souligne un commentaire pertinent, je cite :  » Ils sont passés totalement à côté du sujet : L’amour ! L’amour lui-même, de sa force, de la passion qu’il véhicule, peut à doses distinctives bien que nécessairement quasi-infinitésimales entraîner l’échec de la relation…. »
« Or l’amour, cette attraction n’a à aucun moment été quantifiée dans cette étude, ni même ne serait-ce qu’effleurée…. »
Donc comme le souligne le poète dans la pureté de ce lien d’amour que réside l’énergie vitale nécessaire à la survie de l’Homme il est:
« C’est une folie extrême
D’être fidèle en amour.
Il faut aimer qui nous aime,
Et changer de jour en jour.
Qui un seul but se propose
Ne fait jamais grande chose. »
Joachim Bernier de LA BROUSSE.
Si tous les couples étudiés s’affirmaient être amoureux dans ce contexte cité ici il faut bien en convenir que cette étude est totalement dépassée…

Pour tous ceux qui veulent en savoir un peu plus : http://www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html

Humour : C’est un art et surtout une vocation à l’I.F.B. …

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Santé et bien-être with tags on 29 juillet 2013 by Léon Roumagnac

« Il s’agit d’un ensemble de compétences qu’il faut acquérir avec la pratique… » lire la suite de l’article ici : http://www.legorafi.fr/2013/07/24/et-de-3-qui-font-5-plongee-au-coeur-de-linstitut-de-formation-des-boulangeres/

 » Le pain : Le pain est le principal aliment de l’homme ; on peut le fabriquer avec la farine de toutes les céréales ; mais, aujourd’hui, la farine de froment est presque seule utilisée pour cet usage. Lorsque la moisson est terminée, on sépare les grains des épis en battant ceux-ci à l’aide du fléau, soit au moyen de la batteuse mécanique. Pour transformer le grain en farine, on lui fait subir trois opérations : le nettoyage, la mouture et le classement des produits ou blutage….
Fabrication du pain :Pétrissage. La fabrication du pain comprend : le pétrissage de la farine et la cuisson. Le pétrissage consiste dans le mélange intime de la farine avec de l’eau, du sel et du ferment ; ce dernier est de la levure de bière ou du levain, petite quantité de pâte provenant d’une opération précédente. Il faut, en général, deux tiers de farine pour un tiers d’eau et 1 p. 100 de sel. Le pétrissage se fait à bras ou par des pétrins mécaniques.
La pâte, divisée en pâtons, est mise à fermenter dans des corbeilles ou bannetons en osier et saupoudrée de petit son. Sous l’influence de la levure, la diastase, sorte de ferment existant dans la farine, transforme une partie de l’amidon en une matière sucrée appelée glucose, qui se transforme elle-même en alcool et en acide carbonique. L’acide carbonique, emprisonné par le gluten, gonfle la pâte en cherchant à s’échapper : on dit vulgairement que la pâte lève ; au bout d’une demi-heure environ, la pâte a doublé de volume.
Cuisson. La pâte levée est alors mise à cuire dans des fours portés à la température d’environ 300° par la combustion de bois sec et bien flambant. Pendant la cuisson, l’amidon se transforme en empois et devient plus digestible ; le gluten se coagule et devient plus assimilable ; l’acide carbonique tend de plus en plus à se dilater et détermine, dans la pâte, des trous nombreux appelés yeux, qui rendent le pain plus léger…. »Huitième leçon – Usage industriel des céréales de l’ouvrage intitulé : Leçons de Sciences Physiques et naturelles 1898.

Il était temps qu’une telle formation soit donnée aux boulangères, on en connaît tous les risques !…. Dans un précédent article ce média nous avait déjà avait donné une information sur la spécificité régionale : http://www.legorafi.fr/2013/03/20/toulouse-il-se-fait-abattre-de-46-balles-dans-le-corps-pour-avoir-demande-un-pain-au-chocolat/ . Imaginez la gravité de la situation si on donnait à un parisien  » une chocolatine « …

Charles-Marie LECONTE DE LISLE  » Dont le chant invite à clore les yeux….. »

Posted in Divertissements, Livres, Musique, Santé et bien-être, Voyages on 29 juillet 2013 by Léon Roumagnac

La cigale

Ô Cigale, née avec les beaux jours,
Sur les verts rameaux dès l’aube posée,
Contente de boire un peu de rosée,
Et telle qu’un roi, tu chantes toujours !
Innocente à tous, paisible et sans ruses,
Le gai laboureur, du chêne abrité,
T’écoute de loin annoncer l’été ;
Apollôn t’honore autant que les Muses,
Et Zeus t’a donné l’Immortalité !
Salut, sage enfant de la Terre antique,
Dont le chant invite à clore les yeux,
Et qui, sous l’ardeur du soleil Attique,
N’ayant chair ni sang, vis semblable aux Dieux !
Charles-Marie LECONTE DE LISLE,1818-1894.

Humour : même avec des montures en bois, la vision est la même…..

Posted in Actualités et politique, Divertissement, Santé et bien-être with tags on 28 juillet 2013 by Léon Roumagnac

 » Nous avons obtenu le même résultat…. » lire la suite de l’article ici : http://www.legorafi.fr/2013/07/26/la-couleur-des-montures-des-lunettes-naurait-aucune-influence-sur-lefficacite-de-la-correction-visuelle/

« Dans un bal masqué, je l’ai rencontrée
En prince charmant, j’étais habillé
Elle en Cendrillon, en minijupe avec bien sûr en plus
Des lunettes

Dansez-vous le menuet ? je lui ai demandé
Elle me dit si vous voulez, je veux bien essayer
Je pris Cendrillon par la main et lui dit d’enlever
Ses lunettes

Oh ! Comme elle dansait bien,
Oh ! Comme elle dansait bien
Je commençais à être essoufflé, et je voyais minuit approcher

Entre deux whiskies, elle m’a expliqué
Qu’un peu avant minuit, elle disparaîtrait
Elle partit comme elle l’avait dit, mais elle oublia
Ses lunettes

Jusqu’au petit matin, je la cherchais en vain
Je fis tous les cafés du coin, j’allais voir tous les opticiens

Aux objets trouvés, je l’ai rencontrée
Elle s’est jetée dans mes bras, et m’a embrassé
Et je lui ai avoué : «je viens rapporter tes lunettes»
Patrick ZABE.

Heureusement que certains médias nous révèlent ces enquêtes scientifiques pour dénoncer et démonter cette supercherie dont nous sommes les victimes et peu importe la couleur de la monture…

La qualité du sommeil changerait avec les cycles lunaires…..

Posted in Actualités et politique, Aliments et boissons, Au comptoir., Divertissement, Hobbies, Livres, Musique, Santé et bien-être with tags on 28 juillet 2013 by Léon Roumagnac

 » Le clair de lune régule les comportements de reproduction,… » lire la suite de l’article ici : http://www.lemonde.fr/vous/article/2013/07/26/la-pleine-lune-trublion-du-sommeil_3454308_3238.html

C’est une réalité car déjà Victor Hugo avait été troublé par le clair de lune :
C’était la première soirée

C’était la première soirée
Du mois d’avril.
Je m’en souviens, mon adorée.
T’en souvient-il ?

Nous errions dans la ville immense,
Tous deux, sans bruit,
A l’heure où le repos commence
Avec la nuit !

Heure calme, charmante, austère,
Où le soir naît !
Dans cet ineffable mystère
Tout rayonnait,

Tout ! l’amour dans tes yeux sans voile,
Fiers, ingénus !
Aux vitres mainte pauvre étoile,
Au ciel Vénus !

Notre-Dame, parmi les dômes
Des vieux faubourgs,
Dressait comme deux grands fantômes
Ses grandes tours.

La Seine, découpant les ombres
En angles noirs,
Faisait luire sous les ponts sombres
De clairs miroirs.

L’oeil voyait sur la plage amie
Briller ses eaux
Comme une couleuvre endormie
Dans les roseaux.

Et les passants, le long des grèves
Où l’onde fuit,
Étaient vagues comme les rêves
Qu’on a la nuit !

Je te disais : –  » Clartés bénies,
Bruits lents et doux,
Dieu met toutes les harmonies
Autour de nous !

Aube qui luit, soir qui flamboie,
Tout a son tour ;
Et j’ai l’âme pleine de joie,
Ô mon amour !

Que m’importe que la nuit tombe,
Et rende, Ô Dieu !
Semblable au plafond d’une tombe
Le beau ciel bleu !

Que m’importe que Paris dorme,
Ivre d’oubli,
Dans la brume épaisse et sans forme
Enseveli !

Que m’importe, aux heures nocturnes
Où nous errons,
Les ombres qui versent leurs urnes
Sur tous les fronts,

Et, noyant de leurs plis funèbres
L’âme et le corps,
Font les vivants dans les ténèbres
Pareils aux morts !

Moi, lorsque tout subit l’empire
Du noir sommeil,
J’ai ton regard, j’ai ton sourire,
J’ai le soleil !  »

Je te parlais, ma bien-aimée ;
Ô doux instants !
Ta main pressait ma main charmée.
Puis, bien longtemps,

Nous nous regardions pleins de flamme,
Silencieux,
Et l’âme répondait à l’âme,
Les yeux aux yeux !

Sous tes cils une larme obscure
Brillait parfois ;
Puis ta voix parlait, tendre et pure,
Après ma voix,

Comme on entend dans la coupole
Un double écho ;
Comme après un oiseau s’envole
Un autre oiseau.

Tu disais :  » Je suis calme et fière,
Je t’aime ! oui !  »
Et je rêvais à ta lumière
Tout ébloui !

Oh ! ce fut une heure sacrée,
T’en souvient-il ?
Que cette première soirée
Du mois d’avril !

Tout en disant toutes les choses,
Tous les discours
Qu’on dit dans la saison des roses
Et des amours,

Nous allions, contemplant dans l’onde
Et dans l’azur
Cette lune qui jette au monde
Son rayon pur,

Et qui, d’en haut, sereine comme
Un front dormant,
Regarde le bonheur de l’homme
Si doucement ! […]
Victor HUGO,1802-1885.

Si on se trouve sur la plage autour du Mont Saint Michel, l’effet de la lune sur la marée peut avoir comme conséquence importante au niveau de marée ( noyade).
Toutefois à Maubeuge le clair de lune a les mêmes effets que l’on retrouve aussi dans le magnifique poème de Victor Hugo….

Je suis allé aux fraises
Je suis rev’nu d’Pontoise
J’ai filé à l’anglaise
Avec une tonkinoise
Si j’ai roulé ma bosse
Je connais l’univers
J’ai même roulé carrosse
Et j’ai roulé les R
Et je dis non, non, non, non, non
Oui je dis non,non,non,non,non,non,non,non, non
{Refrain:}Tout ça n’vaut pas
Un clair de lune a Maubeuge
Tout ça n’vaut pas
Le doux soleil de Tourcoing (Coin-coin ! oh je vous en prie)
Tout ça n’vaut pas
Une croisière sur la Meuse
Tout ça n’vaut pas des vacances au Kremlin-Bicêtre

J’ai fait toutes les bêtises
Qu’on peut imaginer
J’en ai fait à ma guise
Et aussi à Cambrai
Je connais toutes les Mers,
La Mer Rouge, la Mer Noire,
La Mer-diterranée,
La Mer de Charles Trenet
Et je dis non, non, non, non, non
Oui je dis non, non, non, non, non, non, non, non, non
{Refrain:}Tout ça n’vaut pas
Un clair de lune a Maubeuge
Tout ça n’vaut pas
Le doux soleil de Roubaix (coin-coing ! vous êtes ridicule!)
Tout ça n’vaut pas
Une croisière sur la Meuse
Tout ça n’vaut pas faire du sport au Kremlin biceps. »
Bourvil.

Comme me disait ma voisine, la lune a « Une influence sur les marées et les humains.  » il y a très longtemps que dans les campagnes la lune est un médiateur et un guide il faut remercier ce journaliste pour cette information de se méfier des clairs de lune….