Ecologie simple : Ces atteintes irréversibles à la biodiversité…..


 » Estimant que tout ce qui pousse dans les champs des paysans appartient au « patrimoine commun » librement accessible, l’Inra relance les collectes de semences et de savoirs paysans concernant ces nouveaux caractères. L’industrie n’a plus qu’à identifier quelques séquences génétiques associées à ces caractères pour les breveter et interdire ainsi aux paysans qui ont donné leurs semences de continuer à les cultiver…. » lire la suite de l’article ici : http://www.semencespaysannes.org/loi_offrir_biodiversite_marches_financiers_503-actu_250.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :