Et comment pourras-tu reconnaître ses portes, c’est-à-dire comment il va pénétrer dans ton âme, et sous quel déguisement …


Cadran marine " Stop"

 » – Ô belle âme, ne te mets pas à nager seulement dans une seule eau, et surtout laisse toi instruire par toutes les gnoses étrangères !… Tu dois savoir que les inventions de l’Adversaire ne sont pas peu nombreuses et qu’il possède beaucoup de sortilèges variés !… Toi qui est intelligent(e), particulièrement, tu dois ne pas être privé(e) du discernement de celui qui apporte la Lumière. Il faut que tu allies l’innocence de la belle colombe avec le discernement subtil du serpent, de peur que tu te laisses prendre sous ses beaux discours, comme s’il était un de tes amis. Il te dira toujours d’une voix très douce : » – Je te donne de très bons conseils … », et que toi, à ce moment là tu n’as pas compris sa fourberie car tu l’as reçu comme un vrai ami…. Il n’a que des pensées mauvaises qu’il jette dans ton coeur comme si elles étaient vraiment bonnes. Ainsi pour l’hypocrisie c’est un grand maître en cette matière, la cupidité aussi sous couvert d’une forme de fausse générosité, l’ambition sous l’apparence de l’humilité mais il ne désire que le pouvoir, tout le pouvoir, sa grande piété n’est qu’une grande fausseté que l’on découvre par sa vantardise et sa vanité…Car celui qui déclare : » – J’ai un seul dieu » est en fait sans Dieu, car la gnose doit être toujours très bien assise !…Ces mots il te les injecte dans le coeur sous l’apparence de bonnes paroles dites secrètes. On ne peut saisir ses manoeuvres variées et ses pensées profondes !… Il est le grand Reptile pour tous ceux qui veulent le servir !…Toi, comment pourras-tu saisir les intentions de celui-ci, son dessein de grand tueur d’âmes !… Nombreuses seront toujours ses manoeuvres et ses inventions pour distiller sa méchanceté. Et comment pourras-tu reconnaître ses portes, c’est-à-dire comment il va pénétrer dans ton âme, et sous quel déguisement il va entrer chez toi ?… Reçois en toi toujours la Lumière et l’enseignement de celui qui a le pouvoir de te délivrer de lui, il est le seul secours !… » Extrait VII des Enseignements du CODEX de la Petite Vallée.

(1)- Toi, lecteur ou lectrice, âme passagère de l’espace temps…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :