» Crétinisation et Idiocratie  » par Bruno Lussato en 1987……


« …Quand on a cinquante ans dans les années quatre-vingt, on a été imbu de principes qui furent ceux de la génération du début du siècle, et il est bien rare qu’on ait changé. Or, l’un des plus délétères de ces principes était que la culture, l’avons-nous dit dans ces pages, n’est qu’un ornement facultatif et luxueux, quasi luxurieux, de l’individu, l’essentiel étant d’avoir un diplôme ou un bon commerce. C’est un tel état de choses qui a contribué au laissez-faire déploré et au triomphe de la culture ethnologique. N’importe quels parents trouvent ainsi normal que leurs rejetons aillent s’époumoner à un concert de rock and roll et consacrent toutes leurs économies à l’achat des derniers tubes ou d’un Walkman qui leur permettra d’entendre en marchant ces merveilles, mais ils s’alarmeraient si l’adolescent ou l’adolescente achetait les symphonies de Brahms ou un ouvrage coûteux sur la peinture maniériste. On en est là, la culture est portée comme un stigmate ! Sauf quand elle se présente justement sous une forme déculturante, » rigolote » ou creuse, parce qu’alors, il est facile de railler. »LUSSATO-MESSADIE – Bouillon de culture,Extrait,1986.

Une Réponse to “ » Crétinisation et Idiocratie  » par Bruno Lussato en 1987……”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :