Jean BAUDRILLARD  » Il ya aujourd’hui toute une pornographie de l’information et de la communication…


gens de sac et de cordes...

 » Marx dénonçait déjà l’obscénité de la marchandise liée au principe abject de sa circulation libre. L’obscénité de la marchandise vient de ce qu’elle est abstraite, formelle et légère, contre la pesanteur et la densité de l’objet. La marchandise est lisible : au contraire de l’objet, qui n’avoue jamais tout à fait son secret, la marchandise manifeste toujours son essence visible, qui est son prix. Elle est le lieu formel de transcription de tous les objets possibles : à travers elle tous communiquent – elle est le premier grand médium de communication du monde moderne. Mais le message qu’elle délivre est extrêmement simplifié, et c’est toujours le même : c’est la valeur d’échange. Donc au fond le message n’existe déjà plus, c’est le médium qui s’impose dans sa circulation pure. Il n’est que de prolonger cette analyse de Marx de l’obscénité de la marchandise pour déchiffrer l’univers de la communication. Il n’y a pas que le sexuel qui devienne obscène dans la pornographie, il ya aujourd’hui toute une pornographie de l’information et de la communication, des circuits et des réseaux, une pornographie des fonctions et des objets dans leur lisibilité, leur polyvalence, dans leur signification forcée, dans leur expression libre… C’est l’obscénité de ce qui est tout entier soluble dans la communication. » Jean BAUDRILLARD, Les Stratégies fatales, Extrait,1983.
Lecture du vendredi…

2 Réponses to “Jean BAUDRILLARD  » Il ya aujourd’hui toute une pornographie de l’information et de la communication…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :