Histoire : Les Gaulois traquaient déjà l’or depuis plusieurs siècles dans les rivières….


Brennus mg 9724

« Les Gaulois étaient dispersés dans les forêts, dans les marais, qui couvraient leur sauvage pays, au milieu des hasards d’une vie barbare et guerrière. Le druidisme n’eut pas assez de prise sur ces populations disséminées, isolées. Elles lui échappèrent de bonne heure…. » Jules MICHELET, Histoire de France, Extrait.

Relevé sur le Net, je cite :  » Et puis cette unique peur : que le ciel ne leur tombe sur la tête ! C’était la première leçon des manuels
d’histoire. Il paraît même que nos écoles coloniales enseignaient un peu tout cela, outre mer, aux enfants
noirs, ou bruns, ou jaunes.
! « Nos ancêtres les Gaulois » :
« Nos ancêtres, les Gaulois, étaient grands et robustes, avec une peau blanche comme le lait, des yeux bleus et de
longs cheveux blonds ou roux qu’ils laissaient flotter sur leurs épaules.
Ils estimaient avant toutes choses le courage et la liberté. »
G. Bruno, Le Tour de la France par deux enfants,
lib. E. Belin, 1977, p. 133 (1e éd., 1871).
« Ils étaient grands, avec des yeux bleus, de longs cheveux blonds et de longues moustaches tombantes. »
« Le Gaulois était batailleur ; il aimait surtout la chasse et la guerre. »
« Ils croient à l’immortalité de l’âme (…). Aussi ne craignent-ils pas la mort et sont-ils très braves dans les combats. »
A. Guillemain et F. Le Ster, Histoire de France du cours moyen au certificat d’études, éd. de l’Ecole, ss date (mais
édition d’après guerre), p. 57 et p. 55.
Nos ancêtres les Gaulois dans nos colonies d’Afrique noire :
Oumar Dia à l’école de Sintiâne, vers 1959 :
« On commence un peu à entrer dans quelque chose de supérieur : on apprend l’Histoire. Celle du village,
comment il a déménagé -il y a je crois, une bonne quarantaine d’années-, mais les difficultés et pourquoi, ça non.
C’est après seulement qu’on étudie l’histoire du Sénégal et puis celle de la France. C’est à dire Faidherbe, qui a
colonisé l’Afrique, et puis les Gaulois… ça, il ne faut pas l’oublier ! On nous apprenait à répéter : « Nos grands-parents,
les Gaulois, étaient nos ancêtres… » On disait ça. On savait qu’on avait chacun son grand-père à la maison,
mais quand même à l’école, on disait ça. On répétait mais on ne savait pas la signification. C’est après, vers le
CM1, CM2 qu’on l’a su, à force de demander. On a compris que c’étaient les gens de l’autre couleur qui étaient
nos grands-parents !… Alors on n’a pas réagi mais on se disait que c’était faux, que ce n’étaient pas les Blancs qui
étaient nos ancêtres ! »
Yakaré. L’autobiographie d’Oumar. Actes et mémoires du peuple, François Maspéro, 1982 ;
cité par Suzanne Citron, L’histoire de France autrement, Les Editions ouvrières, 1992, p. 28.
A défaut de s’attendrir sur ce genre de souvenirs, les plus jeunes apprennent aujourd’hui de ces choses
dans les aventures d’Astérix le Gaulois, ou dans celles d’autres héros, comme Alix ou Taranis… Bien
entendu, les bandes dessinées ne sont pas toujours fiables : songez que les Gaulois, d’ordinaire, ne
mangeaient même pas de sanglier ! (Ils mangeaient du cochon, qu’on n’avait pas besoin de chasser.)
Obélix est livreur de menhirs ; mais on ne faisait plus de menhirs depuis deux ou trois millénaires.
Abraracourcix ne se déplace guère que sur son bouclier de chef : et c’est seulement quelques centaines
d’années plus tard que les rois francs, à leur avènement, seront hissés sur le pavois… »

http://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_de_France_(Jules_Michelet)/Tome_1/Livre_1/Chapitre_1

« La France se perdra par les gens de guerre. » Anonyme.
« Les manuels scolaires français ont donc tort d’enseigner aux élèves « Les Gaulois, nos ancêtres, étaient grands et blonds », car ces enfants ne descendent pas des guerriers nordiques, mais des paysans établis plus anciennement. Tout ce qu’on a le droit de leur dire, c’est que leurs ancêtres ont parlé la langue celtique introduite par ces guerriers. »Charles Seignobos, histoire sincère de la nation française, Extrait.

https://mirabel81.wordpress.com/2013/05/29/la-princesse-gauloise-de-vix-et-les-barbares/

https://mirabel81.wordpress.com/2015/03/05/apres-celle-de-la-princesse-gauloise-de-vix-une-tombe-dun-prince-celte-decouverte-a-lavau-dans-laube/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :