Humour : quelques exemples de la Langue de Bois du bon temps présent…


Quelques formules qui ne signifient pas grand chose mais qui démontrent parfaitement la tartuferie générale actuelle. Elles sont composées à l’aide du jeu inventé par les auteurs de l’ouvrage  » Le Grenier à sel  » de F. Bluche et l’abbé P. Sulmont :
– Réactualiser la dimension fondamentale des vrais messages.
– Témoigner de la transparence collégiale de notre écoute.
– Animer le projet sociologique de ce qui vit.
– Rejoindre l’appel éthique d’aujourd’hui.
– Être attentif à la dialectique discernée des cellules de base.
– Se rendre présent au schéma caritatif de l’unité.
– Programmer la responsabilité non-sécurisante du monde.
– Promouvoir la dialectique festive de nos différences.
– Prendre en charge le contexte impératif de nos réponses.
– etc…..
– Avec ce jeu là, on peut composer 160.000 exemples ……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :