Après l’éruption violente du volcan Calbuco la zone d’évacuation est de 20 kilomètres….


http://www.t13.cl/noticia/nacional/volcan-calbuco-registra-erupcion

« Le gouvernement chilien a décrété mercredi l’alerte rouge après l’éruption violente et inattendue du volcan Calbuco, inactif depuis 43 ans, ordonnant d’évacuer la population dans un rayon de 20 kilomètres aux alentours… » lire la suite de l’article ici : http://www.journaldemontreal.com/2015/04/22/alerte-rouge-au-chili-eruption-innatendue-du-volcan-calbuco

Calbuco22-4-15

« Le volcan Calbuco (l’ Mapudungún Kallfu «bleu», et ko «eau», «bleu») est un volcan situé dans l’actif province de Llanquihue ( région de Los Lagos ) dans le sud du Chili . Son versant sud est dans la ville de Puerto Montt et son versant nord, celle de Puerto Varas . Il fait partie de la réserve nationale Llanquihue , administré par Conaf . Atteint 2015 m et sa silhouette est visible depuis Osorno à Chiloé .
Il est situé à environ 30 km des grands centres de population dans les districts déjà mentionné-une terre élevée protéger ouest, les villes de Puerto Montt et Puerto Varas – mais il est estimé que le danger devant une éruption serait plus grande pour la petite ville de Ensenada , à l’extrémité orientale du lac Llanquihue , au nord de Calbuco, parce que la même morphologie du volcan. De ses pentes né le Fish River … » lire la suite de l’article ici : http://es.wikipedia.org/wiki/Volc%C3%A1n_Calbuco

Pour être informé sur toute la planète des volcans actifs et de ceux qui sont en éruption, veuillez consulter le lien suivant :http://www.volcans-passion.ch/actualite/actu_alerte.php

Quelques fiches sur les volcans actifs : http://www.activolcans.info/FichePageNews.php

Déjà en comptabilisant le nombre d’éruptions pendant l’année 2013, 2014 nous pouvons déjà dire que vous avons plusieurs centaines de milliers de millénaires de pollution équivalents en » feux de cheminée » car il n’y a aucun F.A.P.(1) qui pourrait être mis en place sur tous ces volcans de la terre en éruption par les bonimenteurs des Bobolangs protégés par plusieurs barrières de digicodes !…voir le lien infra….

Un tout petit rappel historique sur la puissance dévastatrice d’un volcan et dont on ne parle presque jamais , je cite : » Le Laki (en islandais Lakagígar signifie littéralement « les cratères de Laki », au sens strict Laki est le cratère principal situé environ à mi-longueur de la fissure) est un volcan du sud de l’Islande constitué d’une fissure volcanique de 25 kilomètres de longueur égrenée de plus d’une centaine de cratères. Il s’est formé au cours d’une éruption débutée en 1783 et considérée comme la plus importante éruption lavique des temps historiques. Cette éruption eut d’importantes conséquences en Islande et dans le reste de l’Europe. Il s’agit du même système volcanique que le Grímsvötn situé plus au nord-est sous le Vatnajökull….
Entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, il y a une zone de fissures en direction sud-ouest à nord-est. Sur une distance de 25 km, on trouve 130 cratères qui émirent 14 milliards de m3 de lave basaltique, d’acide fluorhydrique et de dioxyde de soufre, entre 1783 et 1784, causant l’éruption volcanique la plus importante du dernier millénaire, avec des conséquences catastrophiques pour l’Islande et des très importantes perturbations météorologiques en Europe. Elle est aussi la deuxième éruption la plus importante des temps historiques juste après celle d’Eldgjá (au Xe siècle) qui fait partie du même système volcanique….
L’éruption se poursuivit jusqu’au 7 février 1784, mais la majorité de la lave fut éjectée dans les cinq premiers mois. Le volcan Grímsvötn, duquel part la fissure du Laki, était aussi en éruption de 1783 au 26 mai 17851. L’épanchement de gaz, dont 8 millions de tonnes de fluor et 120 millions de tonnes de dioxyde de soufre, donna naissance à travers l’Europe à ce qui est connu sous le nom de « brouillard de Laki ». L’autre plus importante éruption des temps historiques, celle d’Eldgjá, s’était produite dans cette région (entre le Vatnajökull et le Mýrdalsjökull) au Xe siècle. La seule autre éruption répertoriée dans le Botnahraun à l’emplacement de la fissure du Laki s’était produite au Ve millénaire av. J.-C…
On estime que 122 millions de tonnes de dioxyde de soufre furent émis dans l’atmosphère, l’équivalent de trois fois les émissions industrielles annuelles en Europe et l’équivalent d’une éruption comme celle du Pinatubo en 1991 tous les 3 jours. L’émission de dioxyde de soufre coïncidant avec des conditions climatiques inhabituelles provoqua un épais brouillard sulfuré qui se répandit à travers l’Europe occidentale, provoquant des milliers de morts durant 1783 et l’hiver 1784.
L’été de 1783 était le plus chaud enregistré et une zone inhabituelle de haute pression au-dessus de l’Islande firent que les vents soufflaient vers le sud-est. Le nuage empoisonné dériva vers Bergen en Norvège puis descendit sur Prague le 17 juin, Berlin le 18 juin, Paris le 20 juin, Le Havre le 22 juin et le Royaume-Uni le 23 juin. Le brouillard était si épais que les bateaux restèrent au port et que le soleil fut décrit comme « couleur sang ».
L’inhalation de ces gaz sulfurés provoqua une augmentation de la mortalité. En Grande-Bretagne, les archives indiquent que probablement le taux de mortalité doubla ou tripla au Bedfordshire, Lincolnshire et sur la côte orientale. Il a été estimé que 23 000 Britanniques moururent à cause du nuage en août et septembre 1783.
Le brouillard, chauffé par le soleil d’été, causa de violents orages avec d’importantes chutes de grêle, tuant du bétail et ce, jusqu’à l’automne. Des températures anormalement basses sont constatées, notamment par l’Américain Benjamin Franklin alors en séjour en Europe, et des couchers de soleil particulièrement rougeoyants sont observés. Ces deux phénomènes sont provoqués par les cendres et les gaz volcaniques diffusés dans l’atmosphère et qui perturbent le trajet des rayons solaires dans celle-ci. Cet hiver a là aussi un impact sur les récoltes qui entraîne à partir de 1784 des années de disette et de misère pour la population essentiellement paysanne de l’Europe. L’hiver qui suivit fut particulièrement rude, Gilbert White de Selborne dans l’Hampshire rapporta 28 jours de gel continu. On estime que l’hiver extrême causa 8 000 décès supplémentaires au Royaume-Uni. Au printemps, l’Allemagne et l’Europe centrale connurent d’importantes inondations.
L’impact météorologique des éruptions de Laki se fit sentir les années suivantes avec plusieurs hivers très rigoureux en Europe. À Paris, on enregistre des températures de -19 °C ; la Seine gèle pendant deux mois. La France connut une suite de situations météorologiques extrêmes avec une moisson exceptionnelle en 1785 provoquant une chute des prix des produits agricoles et une pauvreté dans les campagnes, suivies d’épisodes de sécheresse, de mauvais hivers ou étés, dont de très violents orages de grêle en 1788 qui détruisirent les récoltes. Cela contribua de manière significative à la pauvreté et à la famine, un des facteurs importants qui provoquèrent la Révolution française en 1789…. » pour lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laki

(1) F.A.P. = filtre à particules… Mais que font-ils nos fameux Tartuffes de l’Ecologie, alliés du Capital, toutes rives confondues, devant la puissance de la nature !..ils croient qu’avec leur petit « machin » si ridicule et si onéreux que l’on vole en quantité aujourd’hui (1), nous aurions l’air plus pur !… mais ils oublient dans un silence assourdissant la pollution éternelle des réacteurs de Fukushima (2), plus personne ne dit mot et pourtant l’océan pacifique est pollué jusqu’aux côtes de l’Amérique…Toutefois on a inventée une certaine banque carbone appelée ainsi pour faire plaisir aux adorateurs du dieu « Carbone 1er » qui circule en tracteur-limousine fonctionnant au pétrole(4) …Pour en savoir plus sur quelques déjections mortelles des volcans(3).

(1) https://mirabel81.wordpress.com/2014/03/04/humour-apres-le-vol-de-la-turgotine-en-entier-cest-au-tour-du-pot-dechappement-1/
(2) https://mirabel81.wordpress.com/2014/03/11/fukushima-il-y-a-deja-trois-ans-un-desastre-illimite/
(3)Lac Karymsky : quand une éruption volcanique crée un lac acide mortel en Russie.
En savoir plus sur ce volcan : http://www.maxisciences.com/%E9ruption-volcanique/lac-karymsky-quand-une-eruption-volcanique-cree-un-lac-acide-mortel-en-russie_art31075.html
(4)  » Nous avons un besoin vital du CO2 … » lire la suite de l’article ici : http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/04/20/pourquoi-nous-avons-un-besoin-vital-de-co2-1142390.html

Une Réponse to “Après l’éruption violente du volcan Calbuco la zone d’évacuation est de 20 kilomètres….”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :