Une anglaise serait menacée d’exclusion de son école à cause du roux de ses cheveux …. »


Mariya Magdalena

« En Europe, pendant des siècles, il ne faisait pas bon être roux ; cette couleur de cheveux était souvent associée au diable et à la sorcellerie, et nombre de roux ou de rousses furent mis à l’index, quand ils ne payèrent pas cette singularité physique de leur vie. Aujourd’hui, les choses ont fort heureusement changé, à tel point que nombre de femmes qui ne le sont pas se font teindre les cheveux de cette couleur flamboyante. Pourtant, en Angleterre, une lycéenne de 17 ans s’est vue demander de modérer sa couleur de cheveux faute de quoi elle sera interdite de cours…. » lire la suite de l’article ici : http://reseauinternational.net/une-lyceenne-anglaise-menacee-dexclusion-parce-que-trop-rousse/

« Un aspect important dans l’histoire des roux, la symbolique : couleur des fauves, le roux symbolise la force, la vigueur. Couleur du feu, on l’associe souvent — de façon assez prosaïque et sans fondement psychologique, encore moins scientifique — à un tempérament passionné ou à un caractère bien trempé chez les humains.
Le personnage roux dans les films ou les livres a souvent campé le traître (avec le classique ténébreux et perfide brun). La femme tentatrice est souvent représentée en rousse (par exemple, dans le roman Le Parfum de Patrick Süskind, les deux jeunes filles dont le parfum est si convoité par Grenouille, c’est-à-dire Laure Richis et la fille sur la rue des Marais, sont rousses), alors que la femme maternelle ou mariée sera blonde, et la maîtresse ou l’aventurière est souvent brune (comme Lara Croft). Ce genre d’association est très ancien; dans l’Antiquité et au Moyen Âge, la couleur rousse est souvent considérée comme une anomalie ou un mauvais présage, Judas étant souvent dépeint comme roux par exemple. C’est aussi la couleur de personnages bibliques comme le roi David.
Dans la littérature médiévale, le roux est également associé au renard : c’est souvent une référence au Roman de Renart, qui propose une vision ambiguë du célèbre animal. Certes rusé — ce qui est une qualité — mais également méchant envers son stupide et cruel oncle Ysengrin. De même, Judas Iscariote fut parfois représenté comme roux à cette époque.
Dans de nombreuses cultures, les roux ont longtemps été considérés avec méfiance voire détestés. Chez les Égyptiens, ils étaient le signe de l’appartenance au dieu Seth. Seul Ramsès II, pharaon roux ouvertement rattaché à Seth par sa famille (son père Sethi Ier n’hésita pas à inclure le nom du redouté démiurge dans son nom), fit exception.
Au Moyen Âge, ils étaient le signe de lien ou de commerce avec le diable, ainsi que de sorcellerie.
En effet, on pensait qu’ils vouaient leur âme et leur corps au diable, et que, brûlés par les flammes de l’Enfer, leur chevelure devint couleur de braise.
C’est probablement de là que provient le préjugé : « Les roux n’ont pas d’âme ».
Croiser un roux effrayait car nombreux étaient ceux qui pensaient qu’il s’agissait d’un loup-garou.
En Roumanie, berceau du mythe des vampires, on se représentait volontiers ces créatures comme ayant les cheveux roux… » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rousseur

Une Réponse to “Une anglaise serait menacée d’exclusion de son école à cause du roux de ses cheveux …. »”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :