Histoire : le 17 avril 1961 le débarquement de la baie des Cochons fut une tentative d’invasion militaire de Cuba…


« Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d’invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États-Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, l’opération était lancée au début du mandat de John F. Kennedy. Elle visait à faire débarquer à Cuba, le 17 avril 1961, environ 1 400 exilés cubains recrutés et entraînés aux États-Unis par la CIA. Leur but était de renverser le nouveau gouvernement cubain établi par Fidel Castro, qui menait une politique économique défavorable aux intérêts américains et se rapprochait de l’URSS1. L’opération fut un échec complet….
Le matin du samedi 15 avril, six bombardiers américains B26 peints aux couleurs cubaines, en violation des conventions internationales, décollent du Nicaragua et attaquent les bases aériennes de La Havane et de Santiago (sud).
La plupart des appareils de l’armée cubaine plus de nombreux avions civils sont détruits au sol. Seuls neuf appareils qui n’étaient pas au sol sont restés intacts et joueront un rôle décisif 48 heures après. Le 16 avril, lors de l’enterrement des sept victimes des bombardements, Fidel Castro, après avoir comparé le débarquement à l’attaque de Pearl Harbor, lance : « Ce que les impérialistes ne peuvent nous pardonner, c’est d’avoir fait triompher une révolution socialiste juste sous le nez des États-Unis ».
Le lendemain, le 17 avril vers 1 h 15, la brigade 2506 débarque en deux endroits, à Playa Larga et Playa Girón, c’est-à-dire au fond et à l’entrée orientale de la baie des Cochons, à 202 km au sud-est de La Havane. Au large, de nombreux cargos et autres bâtiments de guerre américains sont destinés à consolider la tête de pont. Les exilés cubains, qui ont débarqué dans une région agricole dont les habitants ont bénéficié des réformes agraires mises en place par le gouvernement de Castro, ne reçoivent pas le soutien attendu de la part des populations. L’intervention de la milice et des troupes de Fidel Castro, appuyés par la dizaine d’avions militaires cubains encore en état, mettent l’envahisseur en déroute et les combattants anticastristes se rendent à l’armée cubaine le 19 avril… » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9barquement_de_la_baie_des_Cochons

« Les premiers habitants de Cuba, la plus grande des îles des Caraïbes, était les Taïnos et Ciboneys. Le 27 octobre 1492, Christophe Colomb aperçut l’île lors de son premier voyage et la revendiqua au nom de l’Espagne. Cuba fit dès lors partie de l’empire colonial espagnol, gouvernée par le gouverneur espagnol de La Havane, même si en 1762 la ville fut brièvement occupée par les Britanniques avant d’être échangée contre la Floride lors de la guerre de Sept Ans. Une série de rébellions, au XIXe siècle manqua de renverser le pouvoir colonial espagnol, mais accrut les tensions entre l’Espagne et les États-Unis. Ce qui déclencha la Guerre hispano-américaine et conduisit finalement à l’indépendance de Cuba en 1902….
….L’arrivée des planteurs français et l’importation massive d’esclaves….Entre 1790 et 1820, près de 325 000 esclaves arrivent à Cuba, dont 100 000 pour la seule période 1817-1820, soit 4 fois et demie plus que sur les trois décennies précédent 1792. Au total, de 1792 à 1860, les planteurs introduisent à Cuba plus de 720 000 esclaves, soit plus qu’au cours des deux siècles précédents. Lors de la révolte des esclaves menée en 1810 par José Antonio Aponte, le nombre d’esclaves a déjà fortement augmenté. La population cubaine totale passe de 273 000 habitants en 1791 à plus d’un million en 1840….
….D’autres immigrations après l’abolition de la traite négrière :
Cuba est l’avant-dernière colonie européenne à abolir l’esclavage, 1886 juste avant le Brésil. C’est le territoire où l’esclavage aura duré le plus longtemps, de 1511 à 1886. Les esclaves sont principalement des Yorubas de l’Ouest du Nigeria, (appelés Lucumí à Cuba, ce qui veut dire « Mon ami » en yoruba, et aussi Nago ou Anango), Bantous du Kongo ou Bakongos du Congo et de République démocratique du Congo, Arará, groupe kwa : Fons du Dahomey (actuel Bénin) et Nigeria, Ewes ou Eoué du Ghana et du Togo, Abakuá (ou abakwa, surnommés à Cuba nañigos), Carabalí de Calabar (Sud du Nigeria), Mandingues du Ghana, Efik de Dahomey, Bríkamo, Ejaghams, Ibibios, et autres ethnies du Sénégal, Angola, Liberia. Les esclaves seront convertis au christianisme.
Malgré l’interdiction de la traite négrière, les grands sucriers déportèrent encore plus d’esclaves, y compris clandestinement. Ils essayèrent même d’imiter une innovation qui avait fait la fortune des anglais et des planteurs cotonniers des États-Unis : l’élevage d’esclaves, avec couplage de reproductrices et d’étalons; mais ça ne réussit pas aussi bien qu’aux États-Unis. De nombreux paysans espagnols pauvres, des péons, arrivaient. Une vague de travailleurs blancs arriva aussi à partir de 1840, amenés par les anglais depuis leur colonie d’Europe, l’Irlande, pour travailler dans les chemins de fer, sous concession anglaise. Mais beaucoup d’irlandais s’enfuyaient.
Les colonisateurs déplacèrent tous ceux qu’ils trouvèrent à acheter : des indiens mayas du Yucatan que l’armée mexicaine avait fait prisonniers, des « turcs », en fait égyptiens et syriens, vers 1860; puis, en masse, des chinois, 150 000 entre 1847 et 1874, venus de Macao et de Canton, sous contrat de salariat forcé, des coolies, déportés par les anciens négriers, anglais d’abord, après la guerre de l’Opium contre la Chine. Ces coolies trimèrent dans les champs de cannes, aux côtés des esclaves… » lire la suite de l’article ici :http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Cuba

14 Réponses to “Histoire : le 17 avril 1961 le débarquement de la baie des Cochons fut une tentative d’invasion militaire de Cuba…”

  1. une version françoyse….

  2. autre version sud-américaine…..


  3. Depuis 1986 j’écoute Pablo Milanes et j’aime de plus en plus.

  4. La politique américaine n’a pas changé sur le fond, mais l’invasion prend aujourd’hui une forme différente; c’est une invasion économique.

    A LIRE & A DIFFUSER :
    – 18 AVRIL : JOURNÉE MONDIALE CONTRE LES TRAITÉS DES MULTINATIONALES https://stoptafta.wordpress.com/2015/03/15/journee-mondiale-daction-18-avril-2015-les-peuples-et-la-planete-avant-les-profits/

    – AVEC LE TRAITÉ TRANSATLANTIQUE, OGM, FARINE ANIMALE, CHLORE, HORMONES, ANTIBIOTIQUES… DANS VOTRE ASSIETTE http://resistancerepublicaine.eu/2015/avec-le-traite-transatlantique-ogm-farine-animale-chlore-hormones-antibiotiques-dans-votre-assiette/

    – TRAITÉ TRANSATLANTIQUE : QUAND LES RICAINS VONT DÉBARQUER ET MASSACRER NOS PME http://resistancerepublicaine.eu/2015/traite-transatlantique-quand-les-ricains-vont-debarquer-et-massacrer-nos-pme-par-philippe-le-routier/

    • chère Béatrice vous savez bien que cela est un fait confirmé depuis la fameuse date du 6 juin 1944…et la suite concernant la création de l’Europe…

      • Non, le 6 Juin 1944 ce sont de jeunes hommes (des civils pour la grande majorité) qui ont donné leur vie pour nous. Deux oncles ont souffert dans les camps de travaux forcés; je peux vous assurer qu’ils étaient heureux que les américains et les anglais débarquent en 44.
        C’est en 1945 que les dirigeants américains ont commencé à metttre en place un plan d’invasion de l’Europe. Le peuple américain est également victime de ses élites politiques.

        Bonne nuit.

      • oui, c’est bien le cas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :