Amadou Hampaté Bâ  » Ce que mes oreilles ont perçu, ma langue ne saurait l’exprimer… »


</le malheur des autres n'attirent guère la pitié...

Au Mali on est voué au dieu » Gongoloma Soké » qui est un dieu des contraires et de la ruse….l’âme de Wangrin est toujours dans ce pays et les » Dieux de la Brousse » se feront rouler !…les chenilles françaises y seraient-elles embourbées ?…les pluies arrivent…Gongoloma Soké veille….
 » Ce que mes oreilles ont perçu,
ma langue ne saurait l’exprimer.
Celle qui fait courir tout le monde
a couru après moi et m’a dit : » Attends ! »
Je pensais avoir mal entendu,
mon cœur me dit : » On t’appelle…
celle que tous appellent t’appelle. »
J’ai répondu en titubant de joie.
Ses belles jambes me servirent de coussin.
Mon corps se délassait
mais mon imagination travaillait.
J’étais ivre de sa senteur
que je buvais par mes narines.
Ma main droite voulut folâtrer,
la gauche lui dit : » Halte !…attends ! »
et mon cœur battit la rumba.
Ah ! Zoumana, fils de ma mère,
si tu savais ce qui m’est arrivé
tu m’aurais dit » Aîné, chante,
chante à faire tomber feuilles et fleurs,
chante à faire crouler les murailles ! «
Celui qui est aimé peut mourir.
La mort pourrait se tuer elle-même,
mais elle ne saurait tuer l’amour. »
Amadou Hampaté Bâ, L’étrange destin de Wangrin, Extrait,1973.

Table du renard

« Amadou Hampâté Bâ est un écrivain et ethnologue malien né à Bandiagara (Mali) en 1900 (ou 1901) et mort le 15 mai 1991 à Abidjan (Côte d’Ivoire).
Amadou Hampâté Bâ est né entre 1900 et 1901 à Bandiagara, chef-lieu du pays Dogon et ancienne capitale de l’Empire toucouleur du Macina. Enfant de Hampâté Bâ et de Kadidja Pâté Poullo Diallo, il est descendant d’une famille peule noble. Peu avant la mort de son père, il sera adopté par le second époux de sa mère, Tidjani Amadou Ali Thiam, de l’ethnie toucouleur. Il fréquente d’abord l’école coranique de Tierno Bokar, un dignitaire de la confrérie tidjaniyya, avant d’être réquisitionné d’office pour l’école française à Bandiagara puis à Djenné. En 1915, il se sauve pour rejoindre sa mère à Kati où il reprendra ses études.
En 1921, il refuse d’entrer à l’École normale de Gorée. À titre de punition, le gouverneur l’affecte à Ouagadougou, en qualité d’« écrivain temporaire à titre essentiellement précaire et révocable ». De 1922 à 1932, il occupe plusieurs postes dans l’administration coloniale en Haute-Volta (actuel Burkina Faso) puis jusqu’en 1942 à Bamako. En 1933, il obtient un congé de six mois qu’il passe auprès de Tierno Bokar, son maître spirituel… » Wikipédia

« Un engagement massif… » lire la suite de l’article ici : http://info-aviation.com/?p=14623

(1) « La « Table » sert d’instrument de divination. La personne qui a des problèmes, va trouver le « devin » pour qu’il lui prédise l’avenir ou lui donne quelques conseils. À l’écart du village, le devin, suite aux explications du client, trace un grand rectangle divisé en plusieurs cases, dont chacune reçoit différents signes et petits bâtons plantés dans le sol. Ensuite le devin demande au client de lancer sur cette « table » une poignée de cacahuètes, puis tous deux quittent les lieux jusqu’au lendemain matin. Pendant la nuit un renard (ou Chacal), vient manger les cacahuètes en piétinant la « table ». Le matin, le devin revient avec son client, et interprète les traces laissées par le renard, et en fonction de celles-ci et des bâtons renversés lui prédit l’avenir. » Sources Wikipédia… On peut se poser la question de savoir pour qui on a lancé la poignée de cacahuètes sur la table du renard tout en sachant que le dieu » Gongoloma Soké » qui est un dieu des contraires et de la ruse… qui veille au Mali et qui a donné des instructions au renard pour induire en erreur le discret « client  » du devin….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :