Une dictée  » Artisans d’autrefois. »


 » De mon temps, tout le monde chantait. Nous avons connu des ouvriers qui, le matin, ne pensaient qu’à travailler. Ils se levaient le matin ( et à quelle heure !) et ils chantaient à l’idée de travailler… J’ai vu toute mon enfance rempailler des chaises, exactement du même esprit, du même cœur et de la même main que ce même peuple avait taillé ses cathédrales. Il fallait qu’un bâton de chaise fût bien fait. C’était entendu. il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le patron, ni pour les connaisseurs, ni pour les clients du patron. Il fallait qu’il fût bien fait…pour lui même… Toute partie, dans la chaise, qui ne se voyait pas était exactement aussi parfaitement faite que ce qui se voyait. C’est le principe même des cathédrales. » Charles Péguy, Session Année 1961.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :