Cioran  » Dans deux cent ans ( puisqu’il faut être précis !), les survivants des peuples trop chanceux … »


 » Dans deux cent ans ( puisqu’il faut être précis !), les survivants des peuples trop chanceux seront parqués dans des réserves, et on ira les voir, les contempler avec dégoût, commisération ou stupeur, et aussi avec une admiration maligne. » Cioran, De l’inconvénient d’être né, Extrait.

3 Réponses to “Cioran  » Dans deux cent ans ( puisqu’il faut être précis !), les survivants des peuples trop chanceux … »”

  1. c’est toujours le même but…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :