Histoire : le 16 mars 1244 , plus de 200 Cathares périrent sur le bûcher de Montségur…..


Garotte - Excerpt from Pedro Berruguete - Saint Dominic Presiding over an Auto-da-fe

« Le 16 mars, la forteresse s’ouvrit à nouveau. Tous les cathares qui refusèrent de renier leur foi périrent sur le bûcher qui fut dressé pour un peu plus de 200 suppliciés dont la femme, la fille et la belle-mère de Raymond de Péreille : après avoir distribué tout ce qu’ils possédaient à ceux qui les avaient défendus durant dix mois, les parfaits de Montségur furent enfermés dans un enclos préparé au pied de la montagne puis les croisés mirent le feu aux fagots qui y étaient entassés. En tout, deux cent vingt hommes, femmes et une jeune fille (tous « volontaires »; les jeunes furent dissuadés par leurs parents de se joindre à eux…) périrent dans le brasier. Parmi eux se sacrifièrent des soldats de la garnison qui n’avaient pas voulu les abandonner. Il fut rapporté que certains chantaient… » pour lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Monts%C3%A9gur

« Les travaux inquisitoriaux de l’Evêque de Pamiers, Jacques Fournier, auront bientôt eu raison du « Dernier Parfait », Guilhem Bélibaste. Ce dernier, après avoir commis un meurtre (1305), fut contraint à l’exil, puis, après une pénible initiation, fut ordonné parfait. Pour fuir l’Inquisition, qui se faisait de plus en plus présente, il alla se réfugier en Catalogne, puis à Morella, en haut pays valencien (1309), d’où il allait régulièrement prêcher et visiter la « diaspora » des hérétiques en exil installés dans toute cette région. En 1321, Arnaut Sicre le convainc de l’accompagner chez sa tante, dans le comté pyrénéen du Pallars, à la lisière du comté de Foix. Cela s’avéra être un piège imaginé par Fournier, dont Sicre exécuta la manœuvre par cupidité et pour venger la mort de sa mère victime elle-même du bûcher. Emprisonné et jugé à Carcassonne, il fut condamné au bûcher par l’inquisiteur Jean de Beaune. C’est à Villerouge-Termenès que le « dernier Bon Homme » acheva son ultime voyage par le feu (1322). Les quelques derniers hérétiques furent emprisonnés, jusqu’à ce que, à partir de 1329, on n’entendît plus parler de « Bons Hommes » ni de « Bonnes Femmes » en pays occitan.http://fr.wikipedia.org/wiki/Catharisme

Montségur Monolit

https://mirabel81.wordpress.com/2015/01/24/anne-brenon-vaudoises-beguines-cathares-les-belles-heretiques-furent-peut-etre-celles-qui-oserent-vivre/
Ayons une pensée pour ces « Vaudoises, béguines, cathares, les « belles hérètiques » furent peut-être celles qui osèrent vivre, en cette période où tout naissait ou renaissait, leurs aspirations essentielles . » Anne BRENON telles que les Raymonde, Guiraude, Saissa, Bruna, Rixende, India, Marquesia, Maurine, Braida, Esclarmonde, Peroune, Emengarde, Azalais, etc…

https://mirabel81.wordpress.com/2014/03/16/histoire-le-mercredi-16-mars-1244-hugues-darcis-pierre-amiel-larcheveque-de-narbonne-et-durandleveque-dalbi-brulent-plus-de-200-cathares-apres-la-prise-de-montsegur-france/

https://mirabel81.wordpress.com/2013/01/09/cathares-la-plus-grande-liberte-de-moeurs-aux-simples-croyants/

https://mirabel81.wordpress.com/2014/12/04/rene-nelli-le-manger-de-la-viande-et-se-convertir-au-catholicisme-sont-synonymes/

« La croisade contre les albigeois a comme ultime conséquence d’élargir le domaine personnel des rois de France jusqu’à la Méditerranée et aux Pyrénées. Pour défendre ses nouvelles frontières avec la couronne d’Aragon, Saint Louis fait dresser la plus grande ligne de forteresses jamais dressée en Europe. Toulouse perd son rang de 3e ville d’Europe après Rome et Venise… » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_des_Albigeois

 » Al cap dels sèt cent ans, verdejera lo laurel » Guillaume Bélibaste.

Publicités

4 Réponses to “Histoire : le 16 mars 1244 , plus de 200 Cathares périrent sur le bûcher de Montségur…..”

  1. la Papauté et sa cruauté…

     » Les Inquisiteurs exigeaient des sympathisants hérétiques – seulement en tant que premiers repentants (en cas de récidive, il y avait condamnation au bûcher) – qu’une croix latine jaune soit cousue sur leurs vêtements, l’une sur le dos l’autre sur la poitrine, signe d’infamie. Ils restaient sous la surveillance active des recteurs qui chaque dimanche les frappaient avec des verges. »

  2. l’instrument de Rome…

    « La plupart du temps, les inquisiteurs sont choisis dans les nouveaux ordres religieux, dominicain et franciscain. Ceux-ci sont précisément fondés à l’époque, et leur expansion géographique est encore restreinte autour de leur aire d’origine. En Italie, l’Inquisition revient plutôt aux franciscains — François, le fondateur, est d’Assise ; dans le Midi, la répression est confiée au tout nouvel ordre des dominicains : la naissance de l’ordre en terre cathare et l’action de Dominique de Guzmán contre les hérétiques expliquent ce choix5. Dominique lui-même, contrairement à une légende que les dominicains eux-mêmes ont contribué à entretenir, n’est pas « le premier inquisiteur » : d’abord, il quitte le Languedoc dès 1216 pour se consacrer à l’institution de son ordre ; ensuite, il meurt dix ans avant l’institution de la fonction. Contrairement aux bénédictins traditionnels de l’époque, ces ordres sont spécialisés dans une fonction — la prédication —, ils ne sont pas soumis au vœu de stabilité locale — pas de clôture — et n’ont pas charge d’âme, c’est-à-dire de responsabilité territoriale. Les dominicains en particulier ont pour vocation de prêcher et bénéficient d’une solide formation intellectuelle : ce sont des théologiens. Les deux ordres sont des « ordres mendiants », qui vivent des quêtes faites aux sermons et non du revenu de leur terre, ce qui leur attire la sympathie populaire : vivant pauvrement, ils sont mieux vus de la population que les riches bénédictins ou chanoines. » lire la suite de l’article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Inquisition_m%C3%A9di%C3%A9vale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :