Don JUAN  » On ne peut se libérer de sa tristesse que si on aime cette terre d’une passion inébranlable… »


 » – On ne peut se libérer de sa tristesse que si on aime cette terre d’une passion inébranlable. Un guerrier est toujours heureux parce que son amour est inaltérable et que sa bien-aimée la terre l’embrasse et lui octroie des cadeaux inestimables… Cette chose merveilleuse, qui vit jusque dans ses derniers replis et qui comprend chaque sentiment, m’a apaise et m’a guéri de mes souffrances et lorsque j’ai enfin réussi à comprendre l’Amour que je ressentais pour elle, elle m’a appris la liberté… » Don JUAN, Chaman
Quand il exprima ces mots, Don Juan était à genoux caressant le sol en parlant… Ce que nous enseigne également Angel ENEMUS, l’initié philosophe dans ses ouvrages dont l’objet est la quête de la « Connaissance », déterminisme d’ordre ésotérique qui apporte à « l’Être » des pouvoirs inconnus au commun des mortels, dont à terme celui de l’immortalité…. À la fin de son apprentissage, et conformément à une très antique tradition, c’est la consécration qui confirme la réussite des adeptes par l’enseignement du « nagual » : « Si tu n’as pas réussi à assembler un autre monde avant d’arriver au fond, tu ne peux pas exister. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :