Nous pouvons continuer à apprendre à danser le sirtaki…


Sirtaki ou syrtaki ( grec : συρτάκι ) est une danse populaire grecque qui a été chorégraphiée par Provias Giorgos pour le tournage du film en 1964 du grec Zorba . Ce n’est pas au départ une danse traditionnelle folklorique grecque , mais un mélange des versions lentes et rapides de la Hasapiko danse.
 » Le nom de Sirtaki vient du mot grec: Syrtos , (« σύρω (τον χορό) ») qui signifie « glisser (la danse) » un nom commun pour un groupe de traditionnels crétois danses de soi-disant « glisser » le style, par opposition à pidikhtos (πηδηχτός), un style de saut ou en sautant. Malgré cela, Sirtaki intègre à la fois syrtos (dans sa lente partie) et pidikhtós (dans sa partie plus rapide) des éléments. »

« Deuxièmement, la voie de la supercherie
La gauche bourgeoise « surfe » donc sur ce mécontentement populaire contre les institutions de répression et se présente à l’alternance de la gouvernance. Le grand capital financier a donc imaginé une supercherie. Carte blanche et financement ont été donnés à la petite bourgeoisie grecque afin qu’elle s’unisse et qu’elle s’organise pour remporter l’élection et la mainmise sur l’État bourgeois dont on s’est assuré au préalable qu’il (SYRIZA) ne le détruira pas, et qu’il tentera de le faire fonctionner selon la légalité du droit bourgeois.
Un apologiste du parti gauchiste illustre parfaitement l’illusion affichée. Il écrit « [voter extrême-gauche] pour montrer un exemple et essayer de se faire entendre par les autres peuples de l’Europe, dans un but de changer les politiques européennes. C’est sans doute la seule lueur d’espoir aux yeux d’une population catastrophée, lueur qui malheureusement ne donnera pas un changement immédiat des conditions de vie », évidemment et pour tout le temps pourrait-on dire (4)…. » pour lire la suite de l’article ici : http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/lextreme-gauche-menace-les-ouvriers-grecs/

http://www.lefigaro.fr/international/2015/01/25/01003-20150125ARTFIG00269-contre-l-austerite-la-grece-donne-le-pouvoir-a-syriza.php

IL y aura aucun changement immédiat car si on insiste pour que le budget soit équilibré et surtout rester dans l’euro : il semblerait bien que cela soit une politique de droite très conservatrice qui va être appliquée et avec tout ses effets dévastateurs…

Publicités

14 Réponses to “Nous pouvons continuer à apprendre à danser le sirtaki…”

  1. une belle manipulation pour réduire en esclavage le peuple grec…

     » Dans chaque pays d’Europe, des politiciens combinards et retors sont présentés aux électeurs, par les médias les plus importants tous à l’unisson, comme étant des opposants « radicaux » aux politiques imposées par l’Union européenne, alors qu’il ne s’agit que de banals leurres « alter-européistes », champions du double-discours, chargés de neutraliser la colère des peuples en leur faisant miroiter de fausses solutions…. » lire a suite de l’article ici :
    http://www.upr.fr/actualite/europe/les-grecs-vont-maintenant-pouvoir-constater-que-syriza-est-un-parti-leurre

  2. oh léon tu es très au courant toi, moi je n’y comprends rien peut être ai je tord de ne pas m’en soucier mais je n’en vois pas le but, je ne peux changer la face du monde, alors c’est vrai que je ne suis pas très au courant de toutes ces affaires, des pays de l’Europe et de toutes leurs combines, des grecs juste la mythologie m’intéresse,
    la Grèce pour moi c’est un ciel bleu, Corfou Athènes, des mers bleues et des fleurs superbes, des maisons blanches et typiques, enfin tu vois c’est bien loin de ton billet rageur

    • oui le bon pays des Bisounours…

      • Mais oui Léon et crois moi ce bon pays des Bisounours COMME TU DIS, te serait très bénéfique, tu pourrais penser « rose » au lieu de voir du noir partout, et tu sais pour reprendre Saint Exupéry « Les grandes personnes sont décidément trop ennuyeuses à se prendre tellement au sérieux », tu sais Léon il ne faut jamais oublier qu’un jour nous fûmes des enfants, notre âme en grandissant est devenue celle d’une grande personne, on VOIT LE RESULTAT ! je préfère rester dans mon pays de Bisounours, plutôt que de mourir d’ennui au pays du Sérieux !

      • Madame la Maréchale je crois qu’il vous faut une petite messe en ce jour… sortez votre petit missel recouvert de cuir fauve… avez-vous péché !…

      • après la messe vous allez à la fête à Bourcagneux….

  3. fou rire….. ah Léon ! tu m’en fais une belle fête toi si tu n’existais pas il me faudrait t’inventer ! tu as raison je dois me confesser avec mon missel fauve.

  4. Oh oui j’ai peur Léon………

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :