Jules Delavigne  » Le soleil se lève, tout comme son indifférence et, comme d’habitude, il part brouter dans son champ… »


PECORE-SHEEPS-CORDEIROS-01

Mouton

Les images passent et repassent
Dans sa tête, de mouton
Normal
Images de couloirs sinueux d’une enfance sacrée
Bordel
Les cheminées tombent une par une
Les poutres en acier se déforment
Tout est insufflé dans une spirale descendante sans fin

Il a lu tout ce qu’il fallait lire
Il a étudié les meilleurs
Il a dansé, chanté
Pleuré

L’heure de se réveiller arrive
Le soleil se lève, tout comme son indifférence
Et, comme d’habitude, il part brouter dans son champ
Avec les autres moutons parfaits

Jules Delavigne, Conclusions, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :