Ecologie simple : il est temps de refaire un sol vivant pour votre potager…


Il est temps de regarder la constitution du sol de votre jardin potager si cela n’a pas été encore fait …Primitivement, la terre n’était qu’un mélange de gaz et de vapeurs qui, suite à des refroidissements épouvantables dont on ignore encore les causes ou la cause, comme d’ailleurs aujourd’hui quand on entend tel ou tel Tartuffe de l’Ecologie nous dire que l’homme est le plus grand fautif de ce qui nous arrive sur notre Planète… Avec ces zozos là mérite-t-il de vivre l’homme et surtout de respirer ?…D’ailleurs, en consultant tout simplement notre histoire on sait qu’il y a eu des sécheresses autres que celles que nous avons connues ces dernières années. Par exemple en 1303 , c’est la plus importante car on pouvait traverser le Rhin à pied sec…et toutes les autres : 1540, 1719, 1874, etc…Par exemple en 1788, la France a eu un printemps et un été très sec : peu de récoltes et ensuite 1789 !….Voyez bien qu’il faut relire les évènements passés !…D’ailleurs le discours de réception d’ un académicien qui était très intéressant sur ce sujet à été supprimé du Net, pas folle la guêpe !..
– Pour revenir à la terre de votre jardin. On peut déjà faire une analyse approximative de votre terre arable potagère. Vous prélevez à différents endroits de votre grand potager, une certaine quantité de terre pour en obtenir un échantillon moyen ; on en extrait 500 grammes pour le soumettre à l’analyse. Cet échantillon vous le mettez au four pour le sécher puis vous le pesez : la différence avec le poids primitif indique le poids de l’eau. On brûle ensuite le résidu dans un creuset et on pése de nouveau : la nouvelle différence indique le poids de l’humus ou toute la matière organique qui vient d’être brûlée. On verse sur le reste de l’acide chlorydrique qui décompose la calcaire ou carbonate de chaux : la nouvelle différence de poids indique le poids du calcaire. Pour terminer, on délaye la partie restante dans de l’eau ; le sable déposé ; on décante et on laisse sécher pour évaporer le liquide ; on peut avoir ainsi le poids du sable, et celui de l’argile…
– Maintenant si vous voulez avoir une analyse exacte d’une terre qui a pour but de déterminer la quantité d’azote, d’acide phosphorique, de potasse, de chaux que cette terre contient il ne tient qu’à vous d’embaucher un Chimiste ou dans la modernité acheter un Kit-Analyse, je pense que cela doit exister puisque on trouve tout en vente dans cette société de consommation.
– Pour en revenir à la planète Terre, il faut savoir que la croûte terrestre ne mesure environ que 200 kilomètres, soit le 1/30 du rayon de la terre, et est seule solidifiée ; le centre c’est un liquide en fusion avec un noyau qui semble aujourd’hui tourner plus vite…C’est pour cela que nous avons dans certaines régions des eaux chaudes et l’activité des volcans qui vomissent sans cesse du magma et des cendres en énormes quantité…La Planète Terre est un organisme vivant !…

Etude du sol et goûter la terre : http://youtu.be/7-wuBOcObMo

Des sols vivants : http://youtu.be/o0ENBtYFU_M
http://youtu.be/iFMNFOqWUVA

 » Il va falloir remettre de la science dans l’agriculture. » Claude Bourguignon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :