Clément MAROT  » La belle Rose, à Vénus consacrée, l’oeil et le sens de grand plaisir pourvoit… »


la rose...

De la rose

La belle Rose, à Vénus consacrée,
L’oeil et le sens de grand plaisir pourvoit ;
Si vous dirai, dame qui tant m’agrée,
Raison pourquoi de rouges on en voit.

Un jour Vénus son Adonis suivait
Parmi jardin plein d’épines et branches,
Les pieds sont nus et les deux bras sans manches,
Dont d’un rosier l’épine lui méfait ;
Or étaient lors toutes les roses blanches,
Mais de son sang de vermeilles en fait.

De cette rose ai jà fait mon profit
Vous étrennant, car plus qu’à autre chose,
Votre visage en douceur tout confit,
Semble à la fraîche et vermeillette rose.

Clément MAROT,1497-1544.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :