Histoire : le 25 décembre 800 Charles Ier, dit  » le Grand », est couronné empereur par Léon III…


Charlemagne denier Mayence 812 814

« Charlemagne, du latin Carolus Magnus, ou Charles Ier dit « le Grand » dans la nomenclature qui commence avec Clovis Ier, né le 2 avril 742, 747 ou 7482, mort le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle, est un roi des Francs et empereur. Il appartient à la dynastie des Carolingiens, à laquelle il a donné son nom.
Fils de Pépin le Bref, il est roi des Francs à partir de 768, devient par conquête roi des Lombards en 774 et est couronné empereur à Rome par le pape Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité disparue depuis la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.
Monarque guerrier, il agrandit notablement son royaume par une série de campagnes militaires, en particulier contre les Saxons païens dont la soumission a été très difficile et très violente (772-804), mais aussi contre les Lombards en Italie et les Musulmans d’Espagne…. » pour lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlemagne

La guerre entre Charlemagne et les Saxons

« …Depuis 748, ils sont tributaires du royaume franc ; le tribut, établi en 758 à 300 chevaux par an, n’est cependant pas payé à la fin du règne de Pépin le Bref et le royaume subit régulièrement des incursions saxonnes.
Charlemagne fait sa première expédition en Saxe en 772, détruisant en particulier le principal sanctuaire, l’Irminsul, symbole de la résistance du paganisme saxon et lieu de réunion des Païens qui lui apportaient une offrande après chaque victoire ; puis, à partir de 776, après l’intermède italien, commence une guerre acharnée contre les Saxons, qui, commandés par Widukind, un chef westphalien, lui opposent une vigoureuse résistance. Après plusieurs campagnes marquées par la dévastation de différentes parties de la Saxe et la soumission provisoire de chefs, mais aussi par un revers grave des Francs en 782 au Süntel, près de la Weser. Cette défaite entraîne une opération de représailles qui s’achève par le massacre de 4 500 Saxons à Verden. Widukind finit par se soumettre en 785 et se fait baptiser.
Charlemagne impose alors le Capitulaire De partibus Saxoniae (premier capitulaire saxon), une législation d’exception qui prévoit la peine de mort pour de nombreuses infractions, en particulier pour toute manifestation de paganisme (crémation des défunts, refus du baptême pour les nouveau-nés). Une politique de déportation des Saxons et de colonisation par des Francs a lieu en même temps. La législation d’exception prend fin en 797 (troisième capitulaire saxon), mais la soumission définitive n’est vraiment atteinte qu’en 804.
Jusqu’alors le christianisme s’était répandu relativement paisiblement parmi les Germains. En Saxe cependant Charlemagne se vit contraint à l’utilisation de la force. De là les violences contre tous ceux qui sacrifieraient encore aux « idoles » et de là aussi l’acharnement que mirent les Saxons à défendre leurs dieux devenus les protecteurs de leurs libertés. Dans certains milieux nationalistes allemands l’image de Charlemagne est celle du « Bourreau des Saxons » issue du massacre de Verden… »

Sachsenhain Halsmühlen

 » En 782, soit dix ans après l’attaque du grand temple des Externsteine (en 772 près de Paderborn et Horn), dans le cadre de la conquête de la Saxe, Charlemagne, sur les conseils du moine Eginhard qui pensait que le cœur de la résistance saxonne était religieux, ordonna après sa victoire militaire aux nobles saxons de se convertir et de lui jurer fidélité. Tous obtempérèrent et se firent baptiser. Mais, quelques mois après le départ de l’armée de Charlemagne, ceux-ci renièrent leur serment et se remirent à lancer des raids contre les villages de l’empire. Après une nouvelle victoire militaire, Charlemagne, excédé, fit décapiter les parjures au lieu-dit Blutbecken (bassin de sang) pour apostasie. Une croix de 4 mètres de hauteur s’y élève aujourd’hui. Cette date restera comme celle du Massacre de Verden, dont le bilan approximatif serait de 4 500 morts… » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Verden

 » Les jours de fêtes, il portait des habits et des chaussures brodés d’or et ornés de pierres précieuses. Sa cape était retenue par une agrafe en or et il se parait d’un diadème scintillant d’or et couvert de pierres précieuses. » Extrait de la Vie de Charlemagne d’Eginhard, écrit aux alentours de 840.

http://www.lesfilsdodin.com/grimoir/verden.htm

Publicités

4 Réponses to “Histoire : le 25 décembre 800 Charles Ier, dit  » le Grand », est couronné empereur par Léon III…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :