La France Nouvelle et le fameux discours prémonitoire sur le retour des grandes Féodalités…


« La féodalité est un système politique ayant notamment existé en Europe entre le Xe siècle et le XIIe siècle, dans lequel l’autorité centrale s’associe avec les seigneurs locaux et ceux-ci avec leur population selon un système complet d’obligations et de services. Le terme féodalité est issu du latin médiéval feodum, « fief », qui vient probablement lui-même du francique fehu, « bétail », et/ou du gotique faihu, « argent, possession ». Le mot « féodalité » est un mot savant et tardif employé au XVIIe siècle. Il dérive du mot fief par l’intermédiaire de l’adjectif féodal. Fief et Féodal sont beaucoup plus anciens : sous leur forme latine — la seule usitée à l’origine — « fief », en latin fevum, remonte au Xe siècle, mais ne s’est guère répandu qu’au XIe siècle, tandis que « féodal », feodalis date du XIe siècle…. » pour lire la suite de l’article : http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9odalit%C3%A9

Pour le vote du retour des grandes féodalités seuls 162 députés étaient présents au Gallodrome Françoys, voir lien suivant : « Le Parlement a adopté définitivement mercredi par un ultime vote de l’Assemblée la nouvelle carte de France à 13 régions malgré la colère toujours véhémente des UMP alsaciens contre la fusion de leur région avec Champagne-Ardenne et Lorraine.
Cette réforme, qui entrera en vigueur début 2016, a été voulue par François Hollande dans le but de redessiner la France pour plusieurs décennies avec des régions de «taille européenne» et moteurs du développement économique.
Dans un ultime vote, les députés ont adopté le texte par 95 voix pour, 56 contre et 11 abstentions. Le Front de gauche, les radicaux de gauche, les écologistes, l’UMP et l’UDI ont voté majoritairement contre «des regroupements forcés» alors que les socialistes ont voté pour…. » lire la suite de l’article ici : http://www.20minutes.fr/societe/1503355-20141217-parlement-adopte-definitivement-carte-france-13-regions

Cleric-Knight-Workman

Il n’y a qu’à lire le futur, je cite : »…Tout comme la disparition de la puissance centrale avait favorisé l’apparition de principautés, les désordres publics qu’elle avait entraînés avaient suscité un fort sentiment d’insécurité. Sur le modèle des relations d’homme à homme, des liens se créèrent entre la classe guerrière et la classe des paysans. Dans le système tel que présenté par les élites médiévales, pour l’essentiel cléricales, le chevalier assurait la protection aux paysans, qui en échange lui fournissaient subsistance et moyens de s’équiper.
La protection revêtait plusieurs formes :
guerrière : combat personnel du chevalier contre des attaques ;
défensive : abri procuré par le château pour les personnes, le bétail et les récoltes ;
chasse : autant qu’un entraînement à la guerre, la chasse avait une utilité pour la communauté paysanne, qui se voyait ainsi débarrassée des animaux sauvages destructeurs des cultures (cerfs, daims, chevreuils, sangliers) ou menaçants pour le bétail (loups, renards, ours). » Source Wikipédia.

Ainsi les futurs Ducs désignés et nouveaux Comtes devront prendre des mesures immédiates contre ces animaux sauvages qui attaquent le bétail, je cite : »Au loup ! » Après les attaques de ces dernières semaines, des bergers d’Auvergne et de Champagne-Ardenne ont décidé d’aller crier leur désarroi à Paris, jeudi 27 novembre, pour demander « un nouveau plan loup efficace ». Ils seront reçus au ministère de l’Agriculture par le ministre Stéphane Le Foll et la directrice de cabinet de la ministre de l’Ecologie…. » lire la suite de l’article ici : http://www.francetvinfo.fr/france/carte-les-attaques-de-loups-en-france-ces-trois-dernieres-annees_755874.html

L’histoire nous indique que l’ancienne féodalité se prolongea au-delà du Moyen Âge par la survivance des droits et des privilèges attachés aux propriétaires (l’Église ou la Noblesse)…. Il faudra attendre la Révolution française et cette fameuse nuit du 4 août 1789 pour qu’il soit enfin mis fin à toute cette société d’ordres pour donner quelques gages au peuple et pouvoir ainsi établir une République que pour les  » bourgeois », ces gens dits de bien…. Si les révolutionnaires parlaient de « féodalité » ils ne voulaient en fait que dénoncer le régime « seigneurial « , la vraie féodalité avait disparu avec le Moyen Âge…Seulement, aujourd’hui les nouveaux révolutionnaires, s’il y en existe encore, devront éliminer la nouvelle société d’ordre qui est « la nomenklatura  » magnifiquement installée au pouvoir et à tous les niveaux….

« En France, sous l’Ancien Régime, la dignité des titres dépendait de leur ancienneté, tous titres confondus (sauf celui de duc traditionnellement conféré aux anciennes familles souveraines qui conservaient donc une préséance) tandis que leur hiérarchie dépendait des hommages. Pourtant, le XIXe siècle inventa une hiérarchie nobiliaire divergente, la dignité de comte y est conçue comme précédée de celles de duc et de marquis et suivie par celles de vicomte, vidame et de baron…. » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Comte

« À l’époque franque, sont constitués de grands commandements qualifiés de duchés. À partir des VIe et IVIIe siècles, le duc est le maître de toute une région, sinon d’un peuple et joue un rôle capital dans la structuration du royaume franc. Le duc est assimilable à une sorte de gouverneur général. Il exerce, au nom du souverain, des pouvoirs de nature militaire et judiciaire sur un ensemble de comtés. Ainsi, le « duché du Mans » (Ducatus Cenomannicus ou Cenomannensis) couvre 12 comtés situés entre la Seine et la Loire. Le nombre des ducs à l’époque mérovingienne a pu être assez élevé ; pour la seule armée qui en 590 marche contre les Lombards, Grégoire de Tours parle de vingt duces et l’exercitus Burgundionum lancé par Dagobert Ier contre les Gascons en compte dix, dont les noms et nationalités sont connus…. » lire la suite de l’article ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Duc

« Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qu’il s’est passé dans le monde à leur époque. » Thomas JEFFERSON

Publicités

6 Réponses to “La France Nouvelle et le fameux discours prémonitoire sur le retour des grandes Féodalités…”

  1. il va falloir penser à construire de nouveaux Palais pour ces nouveaux Grands de l’Europe…..

    « … Si le Premier ministre habite bien à l’hôtel Matignon, la plupart des ministères ont pris le nom de la rue où il se trouve comme pour mieux signifier que le pouvoir est proche de la rue et non du luxe de l’Ancien Régime. Ainsi, on ne parle pas de l’hôtel de Seignelay, de l’hôtel de Beauvau, de l’hôtel de Rochechouart, mais plutôt de la « place Beauvau » pour désigner le ministère de l’Intérieur, de la « place Vendôme » pour désigner le ministère de la Justice plutôt que l’hôtel de Bourvallais, nom historique du bâtiment. Ce tabou de l’appellation du ministère n’est qu’une façade, car à l’intérieur, tout le luxe d’antan est quasiment resté intact…
    …Ministère de la Justice : le décor royal de la place Vendôme
    Les rares visiteurs qui peuvent pénétrer dans l’enceinte du ministère de la justice sont très souvent surpris du faste des lieux : tapisseries de la manufacture des Gobelins (estimées à environ 300 000 euros la pièce), commodes Boulle du nom d’un grand ébéniste du XVIIIe siècle (estimées à environ 120 000 euros la pièce), vases et porcelaines de Sèvres (dont la valeur peut aller jusqu’à 300 000 euros la pièce). A l’origine, ce décor fastueux devait rappeler la puissance du pouvoir. Aujourd’hui, si ces décorations apparaissent totalement anachroniques dans une démocratie représentative du peuple, elles font pourtant partie du cadre de travail des ministres. Aucun des gouvernements de droite comme de gauche n’a osé remettre en cause le luxe indécent de ce que l’on appelle pudiquement « les palais de la République »… » lire la suite de l’article ici : http://www.politique.net/2008012903-ministeres-des-anciens-hotels-de-la-noblesse.htm

    Vous verrez dans quelques années surgir dans quelques nouveaux Duchés des Palais aussi luxueux pour loger plusieurs de ces Grands d’Europe et sa nombreuse suite composée de plusieurs centaines fonctionnaires et de serviteurs…

    des architectes ont déjà plusieurs maquettes dans leurs tiroirs…n’ayez crainte vous serez fiers de votre région, pardon « Duché « 

  2. et déjà quelques dispositions sont prises pour ….

    http://reseauinternational.net/si-vous-etes-malade-letat-droit-de-vie-ou-de-mort-sur-vous-pour-votre-bien/

    car un état qui n’a plus de pouvoir s’occupe toujours de votre vire personnelle en tous domaines…
    ce qui ne semble déranger personne en terre françoyse !…
    ça vous rappelle rien ?…comme c’est bizarre !…

    » – Si les gens du peuple permettent au gouvernement de décider de leur nourriture et de leurs médicaments, leurs corps ne tarderont pas à présenter l’état pitoyable des âmes qui vivent sous la tyrannie. » Thomas Jefferson (1743-1826) Troisième Président des E.U., auteur de la déclaration d’indépendance.
    Il y a plus de 200 ans, c’est-à-dire plus de deux siècles et ce mot est d’une redoutable actualité !…. Les Françoys qui votent encore, de droite comme de gauche, ou d’ailleurs… devraient méditer ce mot car notre liberté en ce domaine est en train de se réduire gravement et très subtilement ! …

  3. l’arrivée du carrosse du Duc et Vice-Duc au son des trompettes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :