Cette Europe mise en place par une pléthore de technocrates plus soucieux de leurs prérogatives et de leurs privilèges que d’accomplir ce qui était l’objectif initial…


« …Et que dire des nababs qui président à la BCE (Banque centrale européenne) où l’on a d’abord aperçu l’hirsute néerlandais W. Duisenberg et son autisme profond ; auquel a succédé le pédant français J-Cl. Trichet champion des décisions ineptes face aux marchés ; pour se farcir aujourd’hui l’indécis M. Draghi qui en-dehors d’avertissements répétés ne parvient pas à prendre les mesures que la situation économique catastrophique de l’UE exige pourtant… En est-il un parmi eux qui est sommé de s’expliquer ou rendre des comptes de ses erreurs !? Nullement… Pareil pour les Solana, Ashton, Van Rompuy, Barroso and c°… champions de la figuration, des poignées de mains, du parler pour ne rien dire ! Dernier parvenu dans cette tragi-comédie européenne qui décidément rate ses virages à chaque coup, J-Cl. Juncker, nouveau président de la Commission, bel exemple de probité d’un 1er Ministre luxembourgeois dont le pays a pratiqué pendant des décennies l’évasion fiscale à grande échelle et défenseur farouche du secret bancaire… Ceux-là, non élus par la population, ne sont donc pas tenus pour responsables de leurs actes qui influent pourtant sur le quotidien de plus de centaines de millions d’individus. « Démocratie », disiez-vous !? Cherchez l’erreur !… »lire la suite de l’article ici : http://www.mondialisation.ca/lue-cauchemar-de-ses-citoyens/5419295

Il paraît que tout va bien : « La nouvelle est passée presque inaperçue alors qu’elle mériterait la une des journaux : la dette publique de l’Italie n’est plus qu’à un cran de la catégorie spéculative ! L’agence Standard & & Poor’s l’a dégradé vendredi dernier d’un cran à BBB-, soit la dernière note pour la qualifier encore comme un « investissement ». Ensuite on passe à la catégorie appelée littéralement « non-investment », un produit spéculatif, ou pourri si l’on préfère. Bientôt une junk bond donc. Il s’agit tout de même de la plus importante dette publique de la zone euro (2168 milliards d’euros), la troisième dans le monde en volume (après les Etats-Unis et le Japon) et également la troisième en pourcentage du PIB (133% du PIB, derrière le Japon à 243% du PIB et la Grèce à 174% du PIB)… » lire la suite de l’article ici : http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/12/11/la-dette-italienne-bientot-un-actif-pourri-mais-tout-va-bien-ph-herlin/

« Le meilleur moyen de rendre l’Europe odieuse, détestable pour longtemps, de faire le lit des nationalismes les plus étroits, est de poursuivre cette politique imbécile de monnaie unique associée à une « concurrence libre et non faussée » qui fait se pâmer de joie ceux qui en profitent, Chinois, Américains et autres BRICs.
Bien évidemment la mainmise du politique sur la monnaie ne suffit pas à faire une économie puissante : la recherche, l’éducation, la solidarité sont certainement aussi importantes. Mais laisser les « marchés » gouverner les pays est tout simplement une honteuse lâcheté…. » lire la suite de l’article ici : http://www.les-crises.fr/bernard-maris/

« Les manifestations, émeutes et occupations se multiplient chaque jour à Athènes et ailleurs en Grèce, depuis fin novembre. Notamment à cause de la tyrannie du pouvoir à l’égard de Nikos Romanos, jeune prisonnier de 21 ans en grève de la faim, privé de la possibilité d’étudier et particulièrement maltraité. Nikos est, de surcroît, l’ami d’enfance d’Alexis Grigoropoulos, tué le 6 décembre 2008, à l’âge de 15 ans, par un policier dans le quartier d’Exarcheia à Athènes, ce qui avait provoqué un mois d’émeutes retentissantes dans toute la Grèce. Nikos est naturellement devenu le nouveau symbole de toutes les violences actuellement subies par la population, mais aussi du profond désir de lutter, quelle que soit la forme, et de refuser la torpeur et la résignation… » lire la suite de l’article ici : http://www.vineyardsaker.fr/2014/12/10/ici-ca-depave-ca-debat-ca-ecrit-sur-les-murs-et-sur-les-corps-ca-chante-ca-sorganise-athenes-sur-un-volcan/

« L’acidité prussienne n’est pas seulement due à un excès d’oignons et de cornichons au vinaigre arrosés d’une bière trop légère. Elle est nourrie par l’échec de la manoeuvre ourdie par le commissaire Oettinger, commissaire sortant de l’Energie, commissaire entrant à la société numérique, et agent efficace de maman Angela, le mois dernier. Il semblerait en effet qu’Oettinger ait tout fait pour infliger des sanctions à la France à cause de ses dérapages budgétaires – une hostilité que les europhiles français continuent à nier avec l’obstination d’une autruche qui plonge la tête dans le sable. Un cafouillage médiatique a éventé le procédé, notamment par une publication un peu trop rapide d’une tribune vengeresse dont ce blog s’est fait l’écho… » lire la suite de l’article ici : http://www.eric-verhaeghe.fr/le-lobby-bancaire-reprend-la-commission-europeenne-en-main/

« …Tout cela est à présent devenu vain. Tandis que tirent avantage de cet arrêt du South Stream les compagnies états-uniennes comme Chevron, engagées à remplacer le gaz russe fourni à l’UE.Il ne reste qu’à remercier « l’ami américain »… » lire la suite de l’article ici : http://www.voltairenet.org/article186131.html

Pendant ce temps « … Les F-16 que la Pologne a achetés à la société états-unienne Lockheed, dans une dépense de 5 milliards de dollars, sont à présent armés de missiles de croisière Agm-158 de Lockheed encore, en mesure de détruire avec leurs têtes pénétrantes des postes de commandement souterrains à 400 kms de distance. Et les pilotes polonais des F-16 sont en même temps entraînés à l’attaque nucléaire. Moscou ne se contente pas de regarder : à la fin du mois d’octobre, environ 25 chasseurs et bombardiers russes ont survolé la Mer Baltique, la Mer du Nord et l’Atlantique pour démontrer leur capacité d’atteindre des objectifs en Pologne et dans d’autres pays de l’Otan…. » lire la suite de l’article ici : http://www.voltairenet.org/article185818.html

http://www.upr.fr/actualite/monde/angela-merkel-encaisse-sans-broncher-un-discours-cinglant-contre-sa-politique-qui-accepter-la-vassalisation-de-leurope-par-les-etats-unis

Publicités

2 Réponses to “Cette Europe mise en place par une pléthore de technocrates plus soucieux de leurs prérogatives et de leurs privilèges que d’accomplir ce qui était l’objectif initial…”

  1. bien léon continuez ainsi ..éveiller et faire connaitre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :