Ces objets volants qui survolent la campagne en toute liberté…


« Devant cette vague de drones, les autorités semblent s’enfoncer dans le déni. Quoi qu’il en soit, le phénomène aura mis en lumière, comme ont tenté de le faire auparavant des activistes anti-nucléaires, la vulnérabilité insoutenable de nos centrales. Il aura montré que le système de défense classique n’a pas tenu compte de certains scénarios… comme celui de phénomènes aérospatiaux non identifiés. Au milieu de toutes les interrogations que soulève cette affaire et quels que soient les responsables de ces intrusions, la question essentielle est peut-être : quelles peuvent être leurs motivations ? Nous sauver, nous espionner, nous surveiller, nous détruire ? Dans tous les cas, ils nous dominent…. » lire la suite de l’article ici : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/12/09/31112186.html

« D’homme à homme, il ne peut, normalement, y avoir de communication, si ce n’est en paroles ; et puisque le devoir de communiquer la vérité à tous ceux qui désirent la connaître, s’impose à ceux qui obsèdent ne fût-ce qu’un soupçon de sa nature, il s’ensuit que, malgré les dangers inhérents qu’il y a à faire des énonciations qui ne sauraient jamais être pleinement exactes ni suffisantes, il faut faire usage des mots . Le chapitre final du Tao Te King s’ouvre sur cet aphorisme :
Celui qui sait ne parle pas,
Celui qui parle ne sait pas.
Pris absolument à la lettre, cela est faux. La plupart de ceux ( sinon tous ) qui savaient ont parlé, et quelques-uns au moins ce ceux qui ont parlé, ont su. Néanmoins, il reste vrai que la plupart de ceux qui parlent ne savent pas et qu’ils parlent pour les mauvais motifs – pour produire un effet, pour gagner des louanges, pour obtenir du pouvoir, pour imposer une opinion à leurs auditeurs. Réciproquement, les « sachants » qui ont parlé ont toujours eu pleinement conscience que leurs paroles étaient insuffisantes pour la réalité connue dont ils essayaient de parler. »Aldous Huxley, Les portes de la perception, Extrait.

 » – Nous avons atteint un point dans l’évolution de l’intelligence humaine où il est plus logique et crédible de suggérer l’existence d’une vie au delà de notre monde que de la nier. Les grands gouvernements le savent… et le nient. Parce que si vous aviez la connaissance que ces êtres possèdent – y compris la véritable histoire de notre planète – le système actuel des croyances s’effondrerait en un rien de temps. Le pouvoir même que ces gouvernements ont sur la population mondiale pourrait disparaître du jour au lendemain. Ces créatures ont des connaissances très avancées sur ce qu’on appelle « l’énergie libre ».
Notre planète et l’univers possèdent d’innombrables sources d’énergies non polluantes dont l’usage pourrait blesser mortellement l’empire dominant de l’économie mondiale. Utiliser des sources d’énergie polluantes maintient la totalité du système actuel dans la dépendance des ressources monétaires…. »Extrait des révélations de la cosmonaute Marina Popovitch lors de l’Interview réalisée pour Planeta Urbano – Pour lire l’article en français : http://www.urantia-gaia.info/2011/07/08/les-revelations-de-la-cosmonaute-marina-popovitch/

» Toute découverte de la science pure est subversive en puissance ; toute science doit parfois être traitée comme un ennemi possible. »Aldous Huxley,Extrait de Le Meilleur des Mondes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :