Le charbon et le bois de chauffage…


« Le bois est la matière la plus employée pour le chauffage. Il provient des arbres ou arbrisseaux des forêts. Les bûcherons le livrent au commerce sous trois formes : les fagots, les bûches et les souches.

Les fagots sont fournis par les branches les plus fines, réunies et attachées par du fil de fer ou une branche de coudrier tordue.

Les bûches sont des tronçons de branches plus grosses ; on en obtient également en fendant, à l’aide de coins de fer, des portions de troncs d’arbres. Les bûches brûlent moins vite que les fagots, même quand elles sont sèches, et dégagent plus de chaleur.

Les souches proviennent des racines. Lorsque les bûcherons abattent un arbre, il le scient ordinairement à la base, à ras de terre. Ils creusent ensuite la terre pour enlever les racines les plus fortes, qu’ils débitent à la scie, à la hache ou avec des coins. Le bois qui en résulte est en fragments irréguliers ; on en fait des tas qu’on laisse exposés à l’air pour faire sécher les souches. Celles-ci, une fois sèches, brûlent lentement, mais dégagent encore plus de chaleur que les bûches.

Tout le bois des forêts n’est pas employé pour le chauffage direct ou les constructions ; une partie sert à fabriquer le charbon, de la manière suivante.

Dans la forêt même, les charbonniers débitent les branches et les bûches en morceaux ou rondins de 30 à 40 centimètres de longueur. Ils plantent en terre cinq ou six brins plus longs de façon à former un espèce de cheminée autour de laquelle ils rangent les rondins, par couches successives ; le tas obtenu est recouvert de terre ou de morceaux de gazon. Des copeaux enflammés sont ensuite introduits dans la cheminée pour allumer la meule. Le bois brûle lentement et incomplètement. Quand les charbonniers jugent que la combustion est suffisante, ils bouchent les évents de la cheminée et laissent refroidir la meule, après quoi ils la démolissent. Le charbon fabriqué de cette manière renferme souvent des fumerons, morceaux de bois incomplètement carbonisés et qui brûlent en donnant de la fumée ; aussi les charbonniers trient leur charbon avant de le mettre en sacs.

On fabrique aussi du charbon, dans certaines usines, en distillant du bois dans des cornues chauffées dans es fours. Il est plus pur que le charbon des meules et ne renferme jamais de fumerons. C’est ainsi qu’on prépare le charbon qui sert à la fabrication de la poudre.

Le charbon est surtout utilisé pour faire cuire les aliments. C’est un corps léger, cassant, souvent poreux. Un morceau de charbon allumé, plongé dans l’eau, fait entendre un bruit particulier, et la décompose en donnant du gaz carbonique et de l’hydrogène.

Le charbon a des propriétés décolorante assez fortes. En mêlant du charbon pilé à du vin rouge et en filtrant ensuite le mélange, le liquide qui passe est incolore ou, tout au moins, sa couleur est devenue très pâle.

Beaucoup de gaz sont absorbés par le charbon, et, comme la plupart des mauvaises odeurs sont dues à des gaz, il s’ensuit que le charbon est un désinfectant. Ses propriétés décolorantes et désinfectantes le font employer dans les filtres dits au charbon. Les plus simples comprennent un réservoir en bois à double fond dont le supérieur est percé de trous. Au-dessus de ce premier fond est une couche de fragments de charbon surmontés d’une couche de sable. L’eau traverse le sable et le charbon et elle se rassemble entre les deux fonds après avoir perdu toute coloration et toute mauvaise odeur. Mais le charbon n’arrête pas les microbes.

Lorsqu’on fait brûler dans les fourneaux, le charbon se combine avec l’oxygène de l’air et forme un gaz appelé oxyde de carbone ; c’est un gaz délétère, et, si on le respire, il produit une rapide asphyxie. Il faut donc avoir soin de ne jamais allumer de réchaud au milieu des chambres ; pour éviter tout accident, il faut toujours faire brûler le charbon sous la hotte d’une cheminée qui tire bien. Un autre composé important du charbon est le sulfure de carbone. On ‘obtient en chauffant ensemble dans une cornue en grès du charbon concassé et du soufre. Le sulfure s’écoule par une tubulure latérale. C’est un liquide incolore, de consistance un peu huileuse, à odeur forte et très désagréable. On en consomme des quantités considérables pour combattre le phylloxera.

Beaucoup de corps contiennent du charbon combiné avec d’autres substances ; dans ce cas on l’appelle carbone. Toutes les plantes, le corps de tous les animaux en renferment. Il en est de même du pain, du sucre ; en les faisant brûler, ils noircissent et se transforment en charbon.

Il y a aussi du carbone dans la flamme d’une bougie ou d’un bec de gaz. Si on place dans cette flamme un corps froid et blanc, une assiette par exemple, elle se recouvre d’une couche de noir de fumée. Dans l’industrie, on fabrique de grandes quantités de noir de fumée ; on l’emploie en peinture et il entre dans la composition des encres d’imprimerie. Le noir animal est une variété de charbon provenant de la calcination des os. Il a des propriétés décolorantes encore plus énergiques que celles du charbon ordinaire. »
Leçons d’Enseignement Scientifique, 1880-1890.

https://mirabel81.wordpress.com/2013/02/11/humour-les-feux-de-cheminees-seraient-ils-interdits-en-2015/

De toute manière si vous avez la fée électricité et un écran relié au Net, il ne tiendra qu’à vous de vous positionner sur votre canapé devant une belle vidéo de feu de cheminée et vous verrez ça chauffe …Il y a un avantage majeur, pas de cendres et pas de corvée de bois…

Publicités

Une Réponse to “Le charbon et le bois de chauffage…”

  1. Le Cacho-fio cher à la Provence doit donc provenir de souches, si j’ai bien suivi……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :