Frelon asiatique : les frelons du type « Vespa vellutina  » défendent leurs dernières sources de sucre avant l’arrivée du froid…


raisins

Actuellement il reste quelques raisins de Muscat et de l’Italia et bien les affreux gardiens de la vigne qui ne sont que des frelon du type  » Vespa velutina  » m’interdisent l’approche pour les cueillir ou bien il faut que je mette une tenue de protection renforcée…Il y a aussi avec eux quelques frelons du pays du type  » Crabro « , eux ne me font pas peur… Par ailleurs je crois avoir lu ici et là que le frelon du pays disputait la place au frelon asiatique : J’aimerai bien le croire que c’est la vraie solution !… Mais, dans mon secteur, je n’ai pas vu encore un seul Crabro attaquer un vilain Vélutina à moustaches… Pourtant en cette période , ces deux frelons sont tous deux sur les fleurs de lierre et aussi dans la vigne puisque hier ce fût la surprise du jour, je m’explique : en allant cueillir un raisin muscat j’ai vu les abominables frelons, les « Vespa velutina » en train de se gorger de suc parmi des Crabros, les frelons du pays, qui eux, se sont envolés pour me laisser cueillir les raisins mais, les « Vespa vélutina », que nenni, eux restent accrochés au raisin et me font savoir très agressivement que ma place n’est plus là et qu’il vaut mieux que je n’insiste pas. C’est leur dernière source de sucre avant le froid du général hiver …

Le frelon asiatique, l’ Attila des ruchers, le Vespa velutina ne mange pas que des abeilles !…Quand il trouve du beau raisin, non traité, il est aussi gourmand du liquide sucré dont il se gorge avec avidité… Par ailleurs, il défend son grain avec agressivité envers ses coreligionnaires …D’autre part, j’ai observé que le frelon du pays, le Vespa Crabro quitte le raisin lorsqu’on veut ramasser une grappe alors que le frelon asiatique reste sur son grain…s’il est présent je n’insiste pas !…

« Une simple vibration sur un nid de frelons asiatiques, ici implanté selon la technique du sachet en papier, provoque la mise en alerte de la colonie et l’attaque immédiate de l’intrus par les ouvrières.
Avant d’entrer dans une remise, une grange, une cabane de jardin ou pour enfant, avant de tailler une haie ou de déplacer un objet encombrant laissé en plein air, prenez deux minutes pour inspecter les abords. Les allées et venues des locataires sont facilement repérables, par le mouvement mais également par le bruit.
En cas d’attaque accidentelle, prendre la fuite et s’éloigner rapidement pour échapper aux ouvrières. S’engouffrer dans un buisson épais ou s’enfermer en cas de poursuite. » Commentaire de la dernière vidéo. J’ajouterai si on a le temps de s’enfuir car ils attaquent par vagues sucessives et très souvent le nid n’est pas visible surtout à hauteur d’homme dans les haies. Il peut se trouver aussi dans des trous, lieu abandonné, etc.

https://mirabel81.wordpress.com/2014/08/07/le-vespa-velutina-le-frelon-asiatique-est-en-phase-dexplosion/
https://mirabel81.wordpress.com/2011/01/14/pour-completer-sur-les-abeilles-lattila-des-ruchers/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :