Eliphas Levi  » Ce sont les sots qui tuent les hommes de génie… « 


» – Il est des vérités qui doivent être à jamais mystérieuses pour les faibles d’esprit et pour les sots. Et ces vérités on peut sans crainte les leur dire. Car certainement il ne les comprendront jamais. Qu’est-ce qu’un sot ? – C’est quelque chose de plus absurde qu’une bête. C’est l’homme qui veut être arrivé avant d’avoir marché. c’est l’homme qui se croit maître de tout parce qu’il est arrivé à quelque chose. C’est un mathématicien qui dédaigne la poésie. C’est un poète qui proteste contre les mathématiques. C’est un peintre qui dit que la théologie et la kabbale sont des inepties parce qu’il ne comprend rien à la kabbale et à la théologie. C’est l’ignorant qui nie la science sans se donner la peine de l’étudier. C’est l’homme qui parle sans savoir et qui affirme sans certitude. Ce sont les sots qui tuent les hommes de génie… La sottise est une bête féroce qui a le calme de l’innocence ; elle assassine sans remords…La sottise est inexorable et infaillible comme l’enfer et la fatalité, car elle est toujours dirigée par le magnétisme du mal. La bête n’est jamais sotte tant qu’elle agit franchement et naturellement en bête ; mais l’homme apprend la sottise aux chiens et aux ânes savants. Le sot, c’est la bête qui dédaigne l’instinct et qui pose pour l’intelligence. Le progrés existe pour la bête : on peut la dompter, l’apprivoiser, l’exercer ; mais il n’existe pas pour le sot. Car le sot croit n’avoir rien à apprendre.C’est lui qui veut régenter et redresser les autres et jamais vous n’aurez raison avec lui. Il vous rit au nez en disant que ce qu’il ne comprend pas est radicalement incompréhensible. Pourquoi ne comprendrais-je pas en effet ? Vous dit-il avec un aplomb admirable ? Et vous n’avez rien à lui répondre. Lui dire qu’il est un sot serait tout simplement une insulte. Tout le monde le voit bien, mais lui ne le saura jamais. Voici donc déjà un formidable arcane inaccessible à la majorité des hommes. Voilà un secret qu’ils ne devineront jamais et qu’il serait inutile de leur dire : Le secret de leur propre sottise… C’est à cause du nombre presque infini des sots que la politique est et sera toujours la science de la dissimulation et du mensonge. » Eliphas Lévi, La Clef des grand Mystères, Extrait,1859.

Publicités

Une Réponse to “Eliphas Levi  » Ce sont les sots qui tuent les hommes de génie… « ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :