Grécourt  » Sa jupe permettait de voir en liberté ce petit lieu charmant …… »


Portrait-of-Mademoiselle-Neviadomskaya-1935-Zinaida-Serebriakova-2

Pour éviter l’ardeur du plus grand jour d’été,
Climène sur un lit dormait à demi nue,
Dans un état si beau, qu’elle eût même tenté
L’humeur la plus pudique et la plus retenue.

Sa jupe permettait de voir en liberté
Ce petit lieu charmant qu’elle cache à la vue,
Le centre de l’Amour et de la volupté,
La cause de beau feu qui m’enflamme et me tue.

Mille objets ravissants, en cette occasion,
Bannissant mon respect et ma discrétion,
Me firent embrasser cette belle dormeuse.

Alors, elle s’éveille à cet effort charmant,
Et s’écrie aussitôt : Ah ! que je suis heureuse !
Les biens, comme l’on dit, me viennent en dormant!

Grécourt

Publicités

8 Réponses to “Grécourt  » Sa jupe permettait de voir en liberté ce petit lieu charmant …… »”

  1. Oh le vicelard !!! Grécourt était un pervert

    • ah vous voulez dire à la Prévert…

      « CHANSON DE L’OISELEUR
      L’oiseau qui vole si doucement
      L’oiseau rouge et tiède comme le sang
      L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur
      L’oiseau qui soudain prend peur
      L’oiseau qui soudain se cogne
      L’oiseau qui voudrait s’enfuir
      L’oiseau seul et affolé
      L’oiseau qui voudrait vivre
      L’oiseau qui voudrait chanter
      L’oiseau qui voudrait crier
      L’oiseau rouge et tiède comme le sang
      L’oiseau qui vole si doucement
      C’est ton cœur jolie enfant

      Ton cœur qui bat de l’aile si tristement
      Contre ton sein si dur si blanc.
      Jacques Prévert

  2. tu sais Léon si tu rajoutes Musset Verhaeren Apollinaire Victor Hugo et les autres c’est un bien triste constat mais tous avaient un point commun ça se situait en bas de la ceinture, vient de là justement la piètre réputation des artistes encore aujourd’hui, c’est vrai que tous ces textes ne sont pas en leur faveur, mine de rien c’est un ramassis obscène, quant au peintre célèbre il peignaient souvent des nus, là aussi comment ensuite être pris comme quelqu’un de raisonnable quand on prétend vouloir devenir une peintre, il n’ y a pas que cela bien sur mais n’empêche on est jugé là dessus : Artiste = coquine oui mais qui est à l’origine de ceci c’est le genre de billet que tu as mis là ! et je ne bois pas de soda juste de l’eau….. C’est un constat sans plus.

    • attention à Grécourt, surtout ne vous endormez pas sous un arbre…on sait jamais…

      • Léon tu sais pour que je m’endorme sous un arbre il me faudrait aller en forêt ors j’habite en ville et malheureusement on a pas de pitié pour les arbres on les coupe afin de construire des logements, ca aussi c’est bien triste plus peut être que de rencontrer ce pauvre Grécourt fou rire ! hé oui tu vois chez moi ce n’est pas le charme pittoresque et la poésie qui sont de mise c’est surtout les bétonnières et les tronçonneuses !

      • c’est terminé la scie et la hache…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :