Michel Onfray  » Nul besoin de parasiter le moment présent de considérations oiseuses sur les regrets et les devoirs en matière d’action… »


 » le libertinage inscrit son œuvre dans le cadre de la pure immédiateté, sans souci du passé ou du futur, tout entier préoccupé de rendre le présent dense et magnifique, jubilatoire et joyeux. A chaque instant font suite d’autres instants : la durée se construit avec des moments juxtaposés qui finissent par faire émerger une cohérence, un sens, une direction. Inutile de souffrir de ses erreurs passées, de ressasser les peines de jadis ou les souffrances de naguère, d’entretenir la douleur du temps perdu qui jamais ne revient ; inutile, tout autant, de craindre l’avenir, de trembler devant le vide du futur, de paniquer face au néant des jours annoncés – encore moins de s’angoisser à l’idée d’une éternité peuplée d’enfer ou de damnation. Seul le présent existe .
Carpe diem, quam minimum credula postero :  » Cueille le jour, sans te fier le moins du monde au lendemain », enseigne la onzième Ode du premier livre. Le conseil vaut aussi en amour. Nul besoin de parasiter le moment présent de considérations oiseuses sur les regrets et les devoirs en matière d’action, les causes ou les conséquences d’un geste, d’un mot, d’un propos, les suites à donner nécessairement à l’histoire momentanée : que triomphe la pure volupté de l’instant, l’unique réalité du présent. Pas de plans sur la comète, de bile noire remontant dans la gorge : réalisons une adhésion franche à l’immédiateté. Horace enseigne à aimer la vie, à lui trouver des vertus et des valeurs dans sa seule dimension d’apparition à la conscience subjective et vivante. » Michel Onfray, Théorie du corps amoureux, Logique du plaisir, Extrait, 2000.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :