– La Craie et la Chaux…


 
La craie est un calcaire à peu près pur, de couleur blanche, qu’on trouve, en France, sur le pourtour du bassin de la Seine ou bassin de Paris. C’est une pierre tendre, qu’on raye facilement avec l’ongle. Autrefois, la craie était employée dans la construction des maisons, surtout en Champagne, où elle est abondante ; mais on y a renoncé aujourd’hui, à cause de sa friabilité, c’est-à-dire de la facilité avec laquelle elle se réduit en poussière ou en petits fragments sous l’action de l’eau des pluies et de la gelée. Actuellement, la craie n’a plus d’autres usages que de servir à la préparation de la craie des écoles et à la fabrication de la chaux. Pour obtenir la chaux, on calcine la craie dans des fours à chaux, construits en maçonnerie. Ils sont pourvus à leur partie inférieure d’un foyer dans lequel on allume un feu de bois. La craie est disposée dans le four, par couches successives séparées par des couches de houille ou de coke, qui, en brûlant, dégagent une forte chaleur. Sous l’influence de celle-ci, les morceaux de craie sont décomposés : le gaz carbonique se dégage et la chaux reste. Quand la décomposition est complète, on laisse refroidir, et on extrait les fragments de chaux. En certains endroits, les fours sont à production continue ; on retire les chaux par une ouverture située au-dessus de la grille, et au fur et à mesure on ajoute de nouvelles quantité de craie et de charbon par l’ouverture supérieure. Il est dangereux de séjourner longtemps auprès des fours à chaux, à cause du gaz carbonique qui se dégage et qui pourrait produire l’asphyxie. La chaux qui sort des fours est la chaux vive. Elle est très avide d’eau ; quand on l’en arrose, elle fait entendre un bruit particulier et se transforme en chaux éteinte, en dégageant de la chaleur. Délayée dans l’eau, la chaux éteinte donne une bouillie claire appelée lait de chaux. Celui-ci, filtré, produit un liquide limpide et incolore, nommé eau de chaux, qui se trouble et devient blanc quand on souffle dedans à l’aide d’un tube de verre.On fabrique plusieurs variétés de chaux : les chaux grasses, les chaux maigres, les chaux hydrauliques. Les chaux grasses sont fournies par la craie pure ne renfermant presque pas de matières étrangères. Réduites en poudre, elles sont complètement blanches. Les chaux maigres sont grisâtres ; elles proviennent, non de la craie, mais de calcaires impurs, diversement colorés par de l’argile, du fer ou du sable.Les chaux hydrauliques sont fournies par des calcaires renfermant au moins 10% d’argile. Elles possèdent une propriété remarquable, celle de durcir sous l’eau. Aussi, les emploie-t-on pour les maçonneries immergées, comme les pilasses de pont, les jetées et les quais des ports….
 
                            Leçons d’Enseignements Scientifiques – Ecoles Primaires,1880-1890.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :